[Bc-RP] Compagnie du Bris du Cristal

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Khargal
Messages : 87
Inscription : 03 avr. 2018, 10:48
Localisation : France
Contact :

[Bc-RP] Compagnie du Bris du Cristal

Message par Khargal » 14 déc. 2019, 23:14

Image
Axe HRP : Roleplay chill & activité PvE tout aussi chill.
Axe IRP : Aventuriers évoluant au sein d'une Compagnie Libre au gré des mandats et des jours qui passent.
Localisation des activités RP : Aldenard, Othard de façon occasionnelle.
Supports : Un Discord réservé aux membres & amis.
Logement : Manoir à La Coupe (16-43)
Recrutement : Semi-ouvert, me contacter pour plus d'info.
Contact : Khargal Ulaanud ou ArkhCel#0501
Image
Image
La grande idée d'une minuscule Compagnie Libre.

C'est à La Coupe, astucieusement située à proximité du Souffle de la Sultane et de sa magnifique cascade se jetant en contrebas du quartier des Aventuriers que s'est implantée la Compagnie du Bris du Cristal. Regroupant une poignée d'âmes de tous horizons et toute profession, elle se voue à l'instar des autres Compagnies à l’exécution de mandats divers et variés, voguant sur les flots en mouvement perpétuels de l'aventure qui cherche à attirer dans son port les soiffards avides de trésors à dénicher, de petits marchands à aider et terminer la journée joyeusement autour d'une bonne boisson réchauffant le cœur et l'âme dans la petite taverne aménagée au sous-sol et qui participe non seulement à la vie financière de la compagnie, mais qui propose également animations et ambiance décontractée lorsque la rudesse de la tâche journalière a terminé d'user chaque fibre musculaire du pauvre Aventurier de passage comme des habitués.

Si il existe bel et bien un concept cher à la fondatrice de la compagnie, c'est que chacun doit avoir un jour où l'autre un endroit où poser ses valises, s'établir en compagnie de personnes ayant une grande valeur morale, possédant le sens de la camaraderie et souhaitant vivre au quotidiens,évoluer tous ensembles, tisser des liens forts, pouvoir compter les uns sur les autres et pourquoi pas prendre sous leurs ailes de nouveaux Aventuriers n'attendant que l'occasion adéquate pour se lancer.

Alors qui sont-ils finalement, les Aventuriers du Bris du Cristal qui se comptent actuellement sur les doigts d'une main ? Ce sont pour la plupart des âmes rompues au combat, mesurés dans la prise de risques sur le terrain, attentifs au détail et à l'écoute des autres, ne demandant qu'à partager leur vécu pour certains, enseigner leur savoir pour d'autres mais avant tout partager des moments et faire des rencontres.
Image
Image
A la mesure de leurs moyens certes, mais équipés confortablement.

Le lieu de vie principal de la compagnie est à la fois coquet et tout en nuance. Possédant de nombreuses pièces dont certaines faisant office de simple débarras en attendant de trouver leur utilité, le manoir possède des dortoirs destinés aux Aventuriers qui ne voient pas le moindre inconvénient à s'adonner aux concours de ronflements à plusieurs pendant que d'autres rêveront sans doute d'étouffer les compétiteurs à l'aide d'oreillers douillets accueillant des têtes alourdies par une journée bien remplie.

En outre de la salle de bain équipée de serrure dont chacun possède une clé, la compagnie est équipée d'une infirmerie qui se targue d'être le haut-lieu de rencontre de tout les cabossés de grands chemins faisant partie de la compagnie ou non car, en effet, la compagnie peut proposer ses services pour guérir petits bobos et autre plaie à la mesure des moyens de leurs soigneurs qui, bien entendu, ne remplaceront pas les soigneurs qui ont voué leur entière carrière aux soins tels que l'ont peut en trouver dans les différentes cliniques et dispensaires. Ceci dit, ils se feront une joie de pouvoir aider si le besoin s'en fait ressentir.
Image
Image
Modeste berceau de connaissances pour personnes averties.

D'aucuns pourraient penser qu'une compagnie fondée par 75% de mages auraient pour fâcheuse tendance à avoir une pièce, un repaire, une tanière, un terrier, une grotte remplie de livres traitant de magie et bien... c'est actuellement la vérité en ce qui concerne le Bris du Cristal, mais sur une échelle restreinte... du moins ils l'espèrent. Dans la pièce principale du manoir, divers ouvrages ayant pour sujet l'exploration, les récits d'Aventuriers célèbres, des contes et légendes, des romans et d'obscurs ouvrages de cuisine contemplant les canapés et la table-mappemonde. Dans la petite salle d'étude, c'est bien la magie qui contemple les âmes présentes. Néanmoins, cette pièce étant relativement précieuse, la porte est souvent verrouillée et pour y avoir accès, s'adresser à la fondatrice serait une occasion bienvenue d'échanger sur divers thèmes magiques tout aussi passionnant les uns que les autres.

D'une manière plus indirecte, certains mages seraient heureux de prendre de nouveaux venus avides de connaissance sous leurs ailes. Si ces jeunes pousses pensent avoir ce qu'il faut d'humilité et de temps pour apprendre de nouveaux tours jalousement gardés par les connaisseurs, il se pourraient bien qu'ils soient embarqués dans les plus folles aventures qui soient en compagnie des joyeux drille de la compagnie.
Image
Image
Après l'effort, le réconfort.

A la tombée de la nuit et si on tends l'oreille ou la corne, on peut entendre venant de l'intérieur des murs du manoir de joyeuses clameurs. Une fois la porte poussée, l'arche franchie et l'escalier descendu, un curieux spectacle se dévoile : dans une lumière habilement tamisée à l'aide de chandelles et du feu ronflant des trois cheminées luttant avec ardeur contre le froid des nuit de la désertique région du Thanalan se trouve la taverne de la compagnie, astucieusement nommée "Le Poisson Qui Boîte", pourquoi ce nom ? Pour le savoir, il suffit de franchir le seuil et d'adresser votre commande ainsi que votre plus beau sourire à Meara, fière tenancière des lieux et maîtresse du comptoir.

Au départ, les clients trouveront probablement les tabourets un peu durs à l'assise mais il ne suffit que de l'étincelle de la chaleur humaine pour que la soirée devienne des plus agréable. La taverne possède également sa petite scénette sans prétention où artistes et conteurs pourront se produire.
Et à l'extérieur ? Quatre tables sont placées autour d'un feu de camp de pierre comme seuls les artisans Ishgardais sont capables de les faire. Souhaitant mêler l'utile à l'agréable, le ciel étoilé sera votre seul toit pendant que vous dégusterez la meilleure des liqueurs.
Image
Image
Se laisser tenter par l'aventure.

Pour l'heure actuelle, la compagnie a laissé quelques affichettes dans les tavernes et comptoirs d'Aventuriers des grandes Cités-États d'Éorzéa, invitant les nouveaux Aventuriers ainsi que les plus baroudeurs d'entre-eux souhaitant être plus qu'un nom de plus dans un registre, des gens courageux et valeureux, faciles à vivre et toujours partants pour arpenter les chemins à la recherche de fortune, gloire et amitié forte à venir rencontrer Khargal des Ulaanud au manoir de la compagnie où elle pourra répondre aux interrogations de chacun sur les motivations de la compagnie, ses attentes et ses espoirs, comme pour beaucoup de choses, il suffit d'un pas curieux après l'autre pour que les choses se fassent.
Image
Les Aventuriers de la Compagnie du Bris du Cristal.
Image
Khargal

Cette Xaela dans la trentaine, Occultiste de son état, est la dépositaire du projet de compagnie libre. Aventurière chevronnée, Khargal ne manque généralement ni de conseils, ni d'histoires et d'expériences à partager avec ses camarades. Si on peut majoritairement la trouver soit dans la salle d'étude soit en train d'attirer les clients potentiels, il n'est pas rare de la voir descendre à la taverne de la compagnie pour partager quelques moments. Si son naturel est plutôt du genre calme, sur le terrain elle est aussi impitoyable que féroce.










Image
Sarangerel

Comme la traduction de son prénom l'indique, "Clair de lune", est une Xaela au teint clair. Chamane dans sa tribu d'origine, élémentaliste malchanceuse, botaniste hors pair et alchimiste des plus ... explosive ! D’une nature assez calme et posée, elle peut se montrer très impulsive quand ses émotions prennent le pas sur sa nature sereine. Bien qu'elle apprécie beaucoup être entourée, elle aime également les petits comités, voire la solitude afin de mettre ses pensées en ordres. Sarangerel garde en permanence de quoi écrire et dessiner, en général un carnet épais qu'elle a toujours dans une poche ou un sac, pour noter ses rencontres, ses observations, nouveaux savoirs … de peur que sa mémoire lui fasse défaut.









Image
Moro'ir

Miqo'te lunaire d'une trentaine de cycle aux reflets sombres et bleutés, il est le sixième fils d'une lunaire connue pour sa chance de reproduction à Lavandière. En plus de ses frères, il a une sœur nommé Oshiko.
Moro'ir a rejoint à la fin de son adolescence l'ordre des Deux vipères ou il deviendra Major. Mise à pied il y a maintenant deux ans pour son affinité particulière avec l'éther qui a couté la vie à sa Sergent-major, il s'est tourné vers la voie de la magie rouge, dont on lui dévoilera les aspects à Sharlayan.
Psychologiquement instable face à ses démons; fumeur excessif; drogué et alcoolique dans ses jours sombres; il rejoint le Bris du Cristal suite à une recommandation de son psychiatre. Ce n'est qu'une fois socialement entouré que le lunaire pourra enfin s'épanouir tout en restant le grincheux de service, blasé au grand cœur.








Image
Gosetsu

Gosetsu, dit ''Goset'' Zensho est un grand, très grand raen. Ses multiples écailles immaculées sont visibles ci et là où sa tenue ne cache pas son corps. Des yeux bleutés encadré d'une chevelure cuivrée aux quelques mèches blanchâtres. Un visage carré où brille une allure sérieuse la majeure partie du temps.
Motivé par l'envie de protéger les membres de la Compagnie à laquelle il se consacre désormais à temps plein. Le jeune homme sera resté pendant un bon moment très mystérieux quant à ses capacités. Bien que certains de ses camarades semblent fermement croire qu'il possède une sorte de ''pyromanie''. Cette donnée étant totalement erronée.









Image
Mika

Cette jeune Miqo'Te, enthousiaste et pugiliste au sang chaud est une fille qui respire la joie de vivre et l'innocence. Facile à faire tourner en bourrique et à taquiner, elle n'en reste pas moins motivée à aidée son prochain et à se servir de sa tête quand la situation l'exige et ce dans tout les sens du terme. Si son innocence peut parfois lui donner des airs enfantins, elle n'en reste pas moins une grande castagneuse.












Image
E'nijoh

E’nijoh est un Miqo’te pugiliste, s’étant trouvé ces dernières années une nouvelle vocation de machiniste, une bonne façon pour lui de surprendre ses adversaires une fois l'arme à terre. Il est né dans un clan solaire très traditionnel, qu’il décida de quitter à ses 18 ans suite à de longues années de conflit. C’est ainsi qu’il arriva à Ul’dah où divers problèmes et désillusion lui forgèrent une mentalité toujours plus rigide et attentive, disant lui-même qu’il n’a pas d’amis, car « bien trop risqué ». Il y commença son travail de « mercenaire » ou d’aventurier en fonction de son interlocuteur, se créant au fils des années un long cercle de contacts, une connaissance importante dans le monde du trafic et de la vie à Ul’dah. Son apparence soignée sous des airs de laisser-aller correspond à sa personnalité extravagante et désinvolte de comique ne prenant pas les choses au sérieux, qu’il laisse. bien que son vrai visage est dissimulé derrière ces façades. Il a rejoints il y a peu la compagnie et Il y fait son travail.









Image
Denaline

Denaline est une Elezen née à Ishgard dans une famille aisée. Son apparente blancheur, avec sa chevelure bleu clair parsemée de mèches blanches encadrant deux aigues-marines clair, rappelle l'hiver glacial des terres environnantes. Destinée par son père à poursuivre une voie d'Astromancien, l'Elezen a toutefois quitté la Sainte-Cité ainsi que sa propre famille pour poursuivre la destinée qu'elle s'était choisie. C'est d'ailleurs auprès d'un mage blanc que celle-ci apprit plus tard cette magie, découvrant par la même ce qui allait devenir sa vocation. Réservée mais pas moins attentionnée, Denaline sera toujours présente pour soutenir ceux de la compagnie.









Image
Helena

Jeune femme originaire de Limsa Lominsa Helena a connu une enfance joyeuse aux côtés d'un père aimant qui la dirigera vers la guilde des arcaniste. Dès son plus jeune âge la jeune fille baignera dans cet art où elle y trouvera un certain bonheur. Ce n'est que récemment que son père l'a envoyé proche d'Ul'dha pour qu'elle puisse continuer ses études et approfondir certaines choses sensibles du savoir des arcanes. Profitant de cette occasion pour faire des rencontres la Miqo'te lunaire aux traits angéliques a rejoint la compagnie afin de s'y faire une place en tant qu'aventurière. Aux premiers abords fermée et froide la demoiselle parvient à se montrer douce et attentionnée envers les membres de la compagnie qu'elle parvient désormais à voir comme une seconde famille.











Image
Eona

La mhigoise aux cheveux pourpres est une des dernières recrues de la compagnie. De longues années au service de la guilde des occultistes et l'apprentissage de la magie rouge l'ont menée à se spécialiser sur tout ce qui concerne la démonologie et le néant. De nature calme et bienveillante, Eona sait se montrer un roc en période de trouble, pouvant parfois surprendre par son sang-froid à toute épreuve, elle cherche à apporter un peu de sérénité autour d'elle dès qu'elle le peut. Bien qu'elle apprécie la compagnie des autres, on peut la trouver le plus souvent nichée à la bibliothèque, ou en pleine recherche à sa demeure à Lavandière.











Image
C'yleen

C’yleen est une miqo’te solaire de la tribu des Coeurls aux cheveux cuivrés et aux yeux rouges carmin. Ancienne chasseuse, elle a su tirer avantage de ses talents naturels pour pouvoir en vivre jusqu’à ce que sa carrière s’arrête sur une erreur qui aurait pu lui couter la vie dans la forêt de Sombrelinceul. Après un passage à la guilde des maitres d’hast à Gridania et suivant les conseils d’un vieil ami, elle a rejoint la Compagnie du Bris du Cristal, une compagnie d’aventurier. Une bonne occasion pour elle de s’ouvrir aux autres et d’apprendre le métier d’aventurière.














Image
Ethanne

Une Xaela issue de la tribu Ulaanud, Chevalier noir à pleins temps, enchaînant divers missions aux alentours d’Ishgard. Assez froide aux premiers abord, il se peut qu’elle soit totalement différente quand on la connaît vraiment au fil du temps. Sœur jumelle de Khargal, facilement reconnaissable de ses deux yeux rouge vif et de sa longue chevelure ébène et de ses pointes rougeâtre qui la démarque de celle-ci.














Image


Vendrik

Hyurois aux yeux bleus et combattant uldien spécialiste du maniement de l'épée et du bouclier, Vendrik est un aventurier lié par son serment de paladin. Porte égide de la compagnie, ce chevalier prête fièrement son écu à la protection de ses camarades. C'est un jeune homme en apparence naïf et insouciant, mais il est capable de faire preuve d'une grande détermination. Pragmatique et rigoureux, la maîtrise de son sang-froid constitue pour lui le meilleur moyen de répondre dignement à sa vocation. Vendrik fréquente de temps à autre le bar de la compagnie et il n'est pas rare de le croiser avec une armure imposante.
Image
Dernière modification par Khargal le 29 juin 2020, 13:14, modifié 15 fois.
Image
"Je fais du roleplay pour raconter une histoire, pas vivre ma vie selon ce que j'aurai rêvé d'être."

Avatar de l’utilisateur
Khargal
Messages : 87
Inscription : 03 avr. 2018, 10:48
Localisation : France
Contact :

Le petit rapport bimestriel

Message par Khargal » 16 févr. 2020, 14:13

Image
Première entrée du journal de compagnie.
Je n’irai pas jusque dire que je trouvais ça personnellement choquant, mais bénéficier des anciens locaux du Centre avec un projet de Compagnie Libre tout fraîchement signé, ça fait quelque chose de spécial. C’est donc du coup accompagnée de Meara, Sarangerel et un certain Tyera’ir, un Sharlayanais pour ne pas changer que la Compagnie du Bris du Cristal a vu le jour et pour accueillir tout ce beau monde, une énorme villa et plus d’une vingtaine de chambres personnelles sans compter l’atelier. En toute logique, les premières pièces ont été réservées pour les commodités d’usage ; salle de bain, dortoir et une petite salle d’étude. Après tout, si nous nous destinons à recruter des Aventuriers pour tenter l’expérience magique de la Compagnie Libre, autant faire en sorte que chacun y soit à l’aise.

Un peu de temps a passé depuis qu’on est tous pleinement installés dans la villa et pendant que Meara règle les derniers détails pour finalement ouvrir le Poisson qui Boîte, un projet de bar qui lui tenait à cœur, le fait qu’on ait eu les autorisations de vente des gestionnaires de Compagnie Libre au quartier général des Immortels c’est déjà une bonne chose et un grand pas en avant. Conjointement à ça, j’avais reçu la visite d’une Miqo’Te Solaire nommée C’yleen qui avait vu les affiches de recrutement pour la compagnie et il semblerait qu’elle soit intéressée. Notre toute première aventurière et j’espère qu’elle ne se sentira pas trop seule parmi nous le temps qu’on trouve d’autres compagnons de route. Demain j’irai trouver Una’sae pour lui demander de nous rejoindre, peut-être que Freyja sera également tentée par l’aventure, ça ne coûte rien de demander.

Si une chose est certaine, c’est que le Poisson plaît à pas mal de monde, on a des retours positifs et Meara en est assez contente, l’objectif était de proposer un lieu chaleureux pour les Aventuriers, voyageurs et autres curieux de tout poils histoire qu’ils puissent se détendre après une longue journée et honnêtement, à nos yeux l’objectif est atteint. Certes certaines soirées il y a quelques personnes, surtout des habituées mais parfois on voit de nouveaux visages et rien ne nous fait plus plaisir car chacun a une histoire à raconter et en ce qui me concerne, je suis ravie de les entendre mais ces derniers temps, c’est surtout l’accès aux mandats qui occupent la majeure partie de mon temps. Avec l’ameublement d’une salle de réunion où les afficher, la compagnie sera officiellement opérationnelle et prête à se faire un petit nom dans le milieu et au fil du temps, des contrats plus juteux pourront arriver.

Et un compagnon de plus ! Avec l’arrivée de Moro’ir nous sommes désormais six en tout, de quoi faire une équipe confortable pour lancer les mandats et quelques-uns arrivent déjà. Entre l’exploration de ruines commanditée par Héléna et l’examens de matières premières confié à Runh et Tyera’ir, d’autres mandats arrivent et il y en a pour tous les goûts. En tout cas, cette soirée au coin du feu était des plus agréable et il y a même des chances pour que Ragèn, un Hrothgar maniant une pistolame ainsi que E’nijoh, Solaire Machiniste se joignent à nous.

Un mandat plus important s’est profilé à l’horizon mais cette fois-ci, commandité par les Immortels. C’est une affaire assez sérieuse compte tenu de ce que nous fait lors de cette soirée où Akayane et Corvus m’ont prêté main-forte. J’en parlerai sous peu aux membres de la Compagnie et si tant est qu’ils veulent agir, on pourra tous agir pour le plus grand bien. Alors qu’on se prépare à partir pour le Coerthas, j’ai reçu la visite d’un Solaire ayant acheté un cristal de mage bleu et voulant arpenter la voie du gentilhomme, ça a l’air bien parti à le voir avec sa canne et pour combler le tout, il souhaite également se joindre à la compagnie, j’ai donc donné rendez-vous à Ragèn, E’nijoh et J’yuh demain.

Si tout se passe bien, je pense qu’il va nous falloir un autre dortoir.


~Khargal des Ulaanud, chef de la Compagnie du Bris du Cristal.
Dernière modification par Khargal le 30 mai 2020, 18:18, modifié 1 fois.
Image
"Je fais du roleplay pour raconter une histoire, pas vivre ma vie selon ce que j'aurai rêvé d'être."

Avatar de l’utilisateur
Khargal
Messages : 87
Inscription : 03 avr. 2018, 10:48
Localisation : France
Contact :

Le petit rapport bimestriel II

Message par Khargal » 27 avr. 2020, 14:58

Image
Seconde entrée du journal de compagnie.
On entre désormais dans notre quatrième lune d'existence en tant que Compagnie Libre et je dois avouer que l'expérience est d'autant plus plaisante que l'endroit fourmille désormais de compagnons d'aventures et même si quelques têtes se font moins voir, il y a toujours de quoi faire pour la compagnie. Ici je détaillerai ce que nous avons accompli ces deux dernières lunes.

L'un des mandats les plus marquant qui ont pu être accompli a sans doute été un cas de mage renégat en plein cœur de Sombrelinceul qui y semait le trouble, on ne sait pas par quel miracle il a pu échapper à la Souillure avec laquelle les Esprits maudissent de tels personnages, toujours est-il qu'après avoir été sur place et constaté que bien des troupes d'aventuriers semblaient intéressées par cette chasse à l'homme, force était de constater que certaines ne partageaient pas la même vision du travail bien accompli tandis que d'autres qui ne demandaient qu'à se faire un nom tout comme nous n'ont résolument pas eu la chance de pouvoir briller. Après une enquête rocambolesque et l'affrontement d'une créature démoniaque, nous avons été impuissant face à ce qui s'affichait clairement comme l'ennemi, debout au milieu des corps sans vie de jeunes aventuriers. Blessés, nous n'avons pu que nous replier en attendant de pouvoir retrouver une trace.

Faisant suite à ce mandat, la traque s'est poursuivie jusque dans les terres Sylphes elles-mêmes où à la suite d'un assaut de diverses invocations, l'ennemi a finalement été abattu. Concernant la suite des évènements, c'est un gigantesque trou de mémoire que nous n'arrivons pas encore à expliquer aujourd'hui.

Le second mandat, même si on peut le qualifier de demande d'un client particulier, concerne la recherche d'un objet associé à une prophétie remontant à un âge inconnu. Nous avons reçu notre client aux alentours de la fin de la Seconde Lune Astrale de Thaliak, un Astrologue Ishgardais ayant observé l'apparition ou plutôt le retour d'une constellation dans les cieux. Malheureusement, après avoir consulté un collègue, ce dernier a mystérieusement trouvé la mort. Notre objectif était simple, trouver un sextant béni par Llymlaen elle-même, ce que nous avons trouvé en plus de ce sextant a laissé beaucoup plus de questions en suspens que de réponses apportées.

Les premières recherches ont été menées par Freyja et C'yleen, fouillant les divers écrits à la recherche des diverses constellations et reliques. Aidées de Tyera'ir, la suite des évènements était moins imprécise et nous avons enfin pu mettre divers noms sur des éléments de recherche.

Le confrère de notre client étant décédé et n'ayant aucun légataire, ses travaux sont donc revenus au Scolasticat Saint-Endalim et c'est Denaline, Gosetsu et Sarangerel qui se sont intéressés à cela. Grâce à leur recherche, plusieurs éléments déroutants ont été mis à jour et il y avait une piste à creuser de ce côté et pour ma part, les recherches dans les anciennes prophéties ont donné quelque chose qui annonce de bien sombres évènements à venir.

Après une réunion, l'emphase a été mise sur la personne d'Archanfort Gribelmont, le vieil Astrologue décédé depuis peu. Si il y avait bien une personne qui en savait plus que quiconque, c'était bien lui et il s'avère que si des soupçons étaient émis concernant le caractère naturel de sa mort.

Les détails concernant la suite des évènements seront indiqués dans le rapport de mission disponible aux membres de la compagnie.

Toujours est-il que le fameux sextant a été récupéré par C'yleen et Gosetsu dans l'ancienne colonie Sharlayanaise et nous allons attendre notre client afin de discuter de la suite des évènements avec lui.

Tout récemment, un mandat dans le Thanalan qui faisait état d'un crapaud géant pour le moins dérangeant pour la population restante à Désespérance a été accompli suite à la visite d'un jeune homme demandant de l'aide à la compagnie. Un court examen a conduit a une traque de la créature à la sortie d'un réseau de caverne et, à l'aide d'un cadavre de fourmis fraîchement chassé, le crapaud a été appâté avec succès. Il est tout de même intéressant de noter que ces créatures sont assez retorses malgré leur apparence et si Freyja a été gobée vivante et Moro'ir a vu sa jambe aplatie par notre cible, quelques assauts bien menés ont eu pour résultat d'abattre la créature et de sauver nos amis.

Concernant le dernier mandat en date, c'est deux recrues toutes fraîches accompagnées par Gosetsu et Denaline qui l'ont rempli. Mis à part le fait que quelques érudits avaient disparus lors de l'exploration d'un fort maritime et qu'il a été question de pirates, aucun autre détails n'ont pu être fournis. L'essentiel, c'est que les quatre aventuriers n'ont pas été blessés.

Je clos ici le présent rapport d'activité.
~Khargal des Ulaanud, chef de la Compagnie du Bris du Cristal.
Image
"Je fais du roleplay pour raconter une histoire, pas vivre ma vie selon ce que j'aurai rêvé d'être."

Avatar de l’utilisateur
Khargal
Messages : 87
Inscription : 03 avr. 2018, 10:48
Localisation : France
Contact :

Le petit rapport bimestriel III

Message par Khargal » 16 juin 2020, 14:11

Image
Troisième entrée du journal de compagnie.
Sixième lune d’activité officiellement, il est temps de faire un nouveau rapport sur les activés de la Compagnie du Bris du Cristal.


Tout d’abord, concernant le mandat confié par l’Astrologue Ishgardais qui n’est au final pas du tout Astrologue, les choses se compliquent. Après une réunion assez houleuse où nos véritables objectifs nous ont été révélés, l’impression de s’être fait clairement trompés jusque là a laissé place à un autre sentiment chez certains d’entre-nous et notre engagement en tant qu’aventuriers et en tant qu’êtres humain est mis à rude épreuve, il est hors de question de s’engager tête baissée dans une autre aventure qui nous conduira aux portes de l’inconnu mais nous allons bénéficier d’aide de la part de notre commanditaire, il y a fort à parier que ce soutient aux multiple formes nous permettra d’agir de la façon la meilleure qui soit, c’est-à-dire sans qu’il y ait de blessés.


Sur une note plus légère, la compagnie a pu régler un soucis de canalisation dans La Coupe qui impactait tant notre maison que celles aux alentours dans un petit périmètre. Mika, O’ctavy, Yaerentai et Tyera’ir se sont occupés de descendre dans les égouts du secteur de logement avec pour objectif de ramener l’eau aux douches et un peu partout… Le personnel d’entretiens ayant été attaqué par une forme étrange, ils ne savaient pas à quoi s’attendre au départ mais rapidement, des flans ont été identifiés et si ces créatures obstruaient les canaux, une simple remise en marche des pompes ne suffisaient pas. Descendant alors jusqu’au réservoir principal, ce dernier était pollué par un flan de très grande taille qui aura donné du fil à retordre aux aventuriers qui, malgré quelques brûlures en seront venu à bout.


Le mandat venant après nous aura été confié par Aoibara Fuyu, propriétaire du Cabinet des Vœux à Lavandière. Cette dernière nous a recontacté après que j’ai manifesté ma volonté de pouvoir arriver à faire un échange de bons procédés concernant son activité et la nôtre. A l’issu d’une réunion où nos objectifs nous ont été expliqués, Gosetsu et Vendrik ont été dépêchés non loin d’un manoir Ishgardais où se déroulaient des évènements étranges en rapport avec notre mandat. Par chance, les deux aventuriers ont pu sauver une jeune femme nommée Kore Shinamon et subissant l’effet d’une relique démoniaque que nous devions récupérer assez rapidement une fois que toutes les pistes coïncidaient avec le manoir suspecté, l’équipe composée de Moro’ir, F’lohena, Mika, Denaline, Sarangerel, Vendrik, Gosetsu et moi-même avons eu affaire à un bien étrange phénomène où notre progression a été entravée de bien des manières avant d’arriver finalement à percer les illusions qui retenaient notre groupe dans un véritable labyrinthe. Une fois la cible abattue, la relique a finalement été sécurisée et j’attends de rencontrer notre cliente.


Le mandat suivant aura été rempli par Mika, Moro’ir, Sarangerel et F’lohena. Dans son postulat de base, il se trouve qu’un groupe de jeunes Occultistes ont tenté de conduire un rituel d’invocation. Bien entendu, ces derniers ont été immédiatement renvoyés mais ils ont quand même proféré des menaces à l’encontre de la guilde, par acquis de conscience, ces quatre Lalafells devaient être arrêtés puis livrés aux Lames de Cuivre. Une enquête au Camp des Os Desséchés a permis de localiser leur cachette un peu au niveau des ruines de la Cité Invisible et une fois là-bas, force était de constater que les quatre Lalafells étaient pétrifiés, de même qu’une gargouille surplombant les ruines. Les derniers rayons de soleil disparaissant, la gargouille s’est animée avant d’attaquer le groupe et en pétrifier deux d’entre eux. Par chance, quelques aiguilles d’or avaient été trouvé sur les Lalafells, permettant non seulement de rompre le sortilège de pétrification, mais également de livrer les cibles sans résistance une fois la gargouille vaincue.


Notre travail suivant nous a conduit à la gare de Roncenoire, là-bas, des disparitions de jeunes femmes avaient lieu majoritairement la nuit. Séparés en trois groupes pour couvrir le plus de terrain possible, nous avons donc mené une enquête, un groupe posté à la gare de Roncenoire même cherchait des pistes concernant cette affaire, une autre à la gare de triage cherchaient des indices tandis que la dernière non loin du Coffre et le Cercueil cherchaient parmi d’autres pistes parmi les soiffards locaux. Les premières pistes renvoyaient vers les Qiqirns situés non loin de là mais, les Qiqirns sont des voleurs pour la plupart, pas des kidnappeurs. Peu de temps après, un appel par linkperle nous avertissait que Mika avait été assailli depuis un buisson et était tombée dans un profond sommeil. Il était alors temps pour nous de nous regrouper pour suivre une nouvelle piste qui était de suivre les rails de chemin de fer mais nous avons eu une autre idée avec Ethanne et Moro’ir, suivre discrètement une jeune femme sur le chemin entre la taverne et la gare de triage et nous avons fait mouche. Un individu armé de dagues était en train de traîner la jeune femme inconsciente au sol, la suite m’échappe car j’ai moi-même été endormie, subissant les effets d’un nuage somnifère mais l’essentiel était que l’homme avait été capturé et après un interrogatoire plutôt musclé, nous avons obtenu la position de la cachette des kidnappeurs. Une action rapide aurait pu permettre de nous assurer une victoire sans défaut mais, préférant une action discrète, trois des nôtres ont été capturés et ligotés et il était grand temps de frapper fort, chose que nous avons faite. Laissant derrière nous les corps des malfrats et après avoir prévenu les autorités locales, il était temps pour nous de rentrer soigner nos blessés.


L’vinus Tia de la compagnie de mercenaire des Crocs de Safran a été le commanditaire de la prochaine mission, non seulement cette dernière était importante d’un point de vue moral mais aussi d’un point de vue personnel pour le Solaire, sa tribu aurait été la première impactée par une affaire de vol de relique qui aurait mal tourné et ces dernières, utilisées lors de rituel d’invocation auraient pu mettre en danger la tribu de la Vipère. C’était sans hésitation que nous avons accepté de former un groupe et de donner l’assaut dans le Thanalan Septentrional et de contrer la menace qui s’y trouvait. L’équipe a donc cheminé vers l’entrée d’un puis de mine abandonnée où nous avons rencontré une faible résistance qui cachait forcément la partie immergée de l’iceberg car nous avons été confrontés à une invocation majeure et par chance L’vinus avait pu nous fournir des runes qui se sont révélées d’une grande utilité pour détruire les trois cœurs de l’invocation et ainsi la reléguer au passé. Après quoi une autre surprise nous attendait sous la forme d’une forte présence liée au néant mais, il s’agissait en fait du médium d’invocation qui était déjà inerte. Encore une fois, la mission était accomplie et la tribu de la Vipère n’avait plus rien à craindre de ce qu’il se passait par chez eux.


Récemment, une bande de voleurs ont été repérés dans le Thanalan Occidental. Ceux-ci se sont retranchés dans une mine abandonnée depuis longtemps. Leur position rendant l'arrestation plutôt difficile et risquer, c'est aux aventuriers qu'on à demander de s'en charger et c’est une équipe composée de Mika, Moro’ir, F’lohena, Xu’nbulea et Tyera’ir par la suite qui s’en sont chargés. Résolument compliquée dès le départ à cause du caractère inconnu du terrain, les Aventuriers se sont rapidement retrouvés à avoir besoin de renfort et c’est notre Astromancien qui se sera déplacé pour soigner les blessés d’une part et de renforcer l’équipe d’autre part. Malheureusement, le résultat aura été similaire au précédent et ce n’est que par un concours de circonstance hasardeux que l’équipe s’en sera sortie mais soldant tout de même l’objectif principal par un échec. Nous verrons quelles conséquences tout cela aura par la suite mais l’échec faisant partie de la vie et tant que personne n’a eu à souffrir de blessures trop graves, ce n’est pas important.


Le mandat suivant a été proposé par Dame Vaomji à travers Kore, une de nos recrues et consistait à appréhender un suspect dans une affaire de meurtre sous couvert de suicide et étant donné que la mission sous-entendait l’obtention de réponse pour notre Géomancienne, nous avons tout de suite accepté de lui prêter main-forte. Nous sommes donc partis pour le Thanalan septentrional encore une fois pour mener l’enquête sur place et, séparés en deux groupes, nous avons pu interroger quelques soldats des Immortels sur place. Notre couverture pour éviter d’éveiller les soupçons de potentielles taupes dans les rangs était que nous étions mandatés pour enquêter sur des corps retrouvés aux abords du camp et après avoir interrogé quelques personnes, force était de constater qu’il se passait quelque chose avec les draconide mais étant donné que la piste divergeait de notre objectif, autant laisser ça de côté. Après avoir vu quelques personnes, nous avons été redirigé vers un homme qui était effectivement une taupe mais pour le compte d’une autre personne liée au mandat et après un échange houleux sous couvert de soupçons mutuel, nous avons pu avancer vers l’endroit où les corps ont été retrouvés même si le terme dissimulé serait plus adéquat. Toujours est-il qu’avec le cours d’eau souterrain comme piste, nous avons décidé de le prendre en amont jusqu’à découvrir un puit de mine abandonné et bouché par un roc plutôt épais. Roc qui s’avèrera plus tard être un golem de terre que Kore aura essayé de raisonner sans succès. Trouvant la chose plutôt suspecte, les grands moyens ont été mis en place pour le réveiller ou le détruire et c’est avec de la dynamite que nous avons tenté de faire notre affaire, ça n’a fait que réveiller le golem qui est donc passé à l’assaut, quelques passes d’armes plus tard, un mage rouge est sorti de la grotte pour voir ce qu’il se passait et à son attitude, ce n’était pas juste un ermite mais un complice de notre cible. Un tir d’arme à feu bien placé par E’nijoh et un autre bâton de dynamite plus tard, il était temps de rentrer dans le puis de mine et d’essayer d’appréhender notre cible. Le laboratoire d’expérimentation que nous avons trouvé nous a conforté que nous étions sur la bonne voie, la présence de notre cible a confirmé notre certitude et nous ne lui avons laissé aucune chance de pouvoir s’expliquer ni d’agir ; l’assaut fut bref et le scientifique Lunaire était au sol. Malheureusement, il avait du renfort sous la forme de deux sujets d’expérimentation, des Miqo’Tes cadavériques et enragées nous sont tombées dessus et encore une fois, nous ne devions certainement pas utiliser de forces létales, elles aussi sont des victimes du scientifique. Les ayant maîtrisées, le scientifique fut menotté et emmené par des soldats que nous avons appelé à l’aide pour sécuriser la zone. Notre travail était accompli, sur les deux rescapées, seulement une avait des chances de s’en sortir et concernant le scientifique, il allait bientôt être livré au Sharlayanais pour répondre de ses crimes et en ce qui concerne Kore, elle pourra faire finalement son deuil en paix.


Pour le dernier mandat en date, il a été pris en charge par Mika, E’nijoh, Helena et Enkhtuya sur la route d’Ishgard alors que le jour suivant ils devaient mener d’autres recherches concernant une grosse affaire en cours, voici ce qu’elle aura pu m’en dire :
Avant même que le mandat commence, nous nous sommes rendus compte que personne n'avait d'éthérite sur place. Nous avons donc fait le trajet en aéronef puis en chocobo noir jusqu'au lieu où nous pourrions trouver l'Occulus rose. Une fois sur place nous avons réalisés que nous étions mal renseignés sur la bête, mais après ton aide, nous avons entamés nos recherches pour trouver la plante qui permettrait de constituer notre piège. Nous avons cependant sous-estimé la tempête de neige, la glace et le Coerthas en général. Bien qu'on ait pu trouver la plante, notre température descendait toute seul, la visibilité amoindrie nous as aussi mis en danger à de nombreuses reprises. Durant notre exploration, nous avons trouvé un garde en patrouille ayant monté un camp le temps de la tempête. Il nous a donné des indications avant de nous laisser entrer dans la grotte où c'était réfugier la bête. Nous l'avons rapidement trouvé mais grâce à sa grande vitesse, elle parvint à fuir plusieurs fois. En cours de route nous avons réalisés que la créature était capable d'hypnotiser et faire voir des choses. Juste après un dragon surgit des tréfonds de la grotte est venu tenter de nous incinérer avant de repartir. Nous ne savons toujours pas si c'était une illusion ou non. Après avoir franchi plusieurs salles de la grotte avant d'arriver sur une corniche en extérieur. Celle-ci était battue par des vents puissants et gelés et il nous fallut faire preuve de patience pour pouvoir les franchir sans risque. Ceci fait, nous avons encore été victime d'une illusion avant d'acculer la bête dans une pièce circulaire. Là, Enkhtuya à utiliser l'appât et à capturer avec succès la bête, dissipant une illusion qui nous faisait penser qu'elle était toute petite. La bête était en réalité grande et lourde et il fallut la faire rouler jusqu'à Nid-du-faucon. Le garde en patrouille nous raccompagnât et escorta jusqu'à ce qu'on livre la bête.
Note pour la prochaine fois ; emporter des tentes, plus de cristaux de feu, du bois sec et notre cerveau.


Voilà qui clôt ce rapport d’activité, en ce qui concerne le mandat impliquant l’Astrologue, la prophétie et la constellation, les diverses choses découlant de celui-ci figurera dans le rapport privé de la compagnie.
~Khargal des Ulaanud, chef de la Compagnie du Bris du Cristal.
Image
"Je fais du roleplay pour raconter une histoire, pas vivre ma vie selon ce que j'aurai rêvé d'être."

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités