[HoHi] Refuge Hôsôshi

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Nesakane
Messages : 33
Inscription : 03 avr. 2018, 10:48
Localisation : France
Contact :

[HoHi] Refuge Hôsôshi

Message par Nesakane » 11 sept. 2018, 20:42

Axe CL : RP - PvE.
Axe roleplay : RP enquête/aventures/chasse scénarisées sur les cryptides et autres monstres légendaires folkloriques.
Localisation des activités RP : Mondiale.
Effectif : 12 membres.
Supports : Discord et Linkshell In-game.
Logement : Un manoir à La Coupe 16-43 à ne pas prendre en compte dans le secteur de logement où il est implanté.
Recrutement : Ouvert ! Me contacter pour plus d'info.
Contact : Nesakane Nishimura ou Nezakane#7369
Image
Localisation historique du premier clan en Hingashi.
Image
Image
Le refuge Hôsôshi est porteur d'un message, ce dont il ne reste que braise et cendres dans la nuit de tempête peut tôt ou tard redevenir un brasier ardent tant que le vent soufflera. Cet obscur message est ce qui motive maintenant les vestiges d'un clan qui autrefois agissait pour protéger autant que possible le peuple d'étranges menaces.

Saurez-vous porter en votre sein la flamme vacillante de la mémoire d'une légende passée et restaurer un équilibre ? Pour ça, il faudra vous faire remarquer et manifester un véritable intérêt dans la cause qui est la leur, la traque et donner la chasse à ce qui aura semblé des mythes pendant de très nombreuses années à vos yeux.

Si telle est votre volonté, le clan souhaite la bienvenue à votre force tout comme à votre intelligence, mage, combattant, artisans, érudit, non seulement vous trouverez une place mais vous pourrez également bénéficier si vous le souhaitez d'un entraînement spécifique dans le but de combattre de manière efficace.

Il y a longtemps, aux balbutiement de la formation du clan, Akinari Hôsôshi parlait ainsi à ses disciples - "Ne soyez jamais zélé, sachez rester en vie, ainsi vous saurez accumuler les richesses de ce monde."
Image
Un peu d'histoire
Les extraits suivants sont issus du Grand Livre des Mémoires, écrit par Hide Kumatsu, Maître en Traditions Hingashiennes.

Chasser l’invisible et le néfaste, débusquer le kami noir et lui offrir le repos par la prière ou par la destruction, tel était la spécialité de Hôsôshi no Akinari et des quelques guerriers qui le suivent dans son combat. Cet ancien clan trouve ses racines dans les plaines de l’ouest de l’île de Koshu, possédant un domaine qui avait été offert en cadeau par le Damyo de la province après que sa fille Sasaki fut la cible malheureuse d’un yokai dont Hôsôshi s’est débarrassé par la ruse.

Physiquement, il présente toutes les caractéristiques du peuple Aora, écailles, queue, cornes, toutes d’un blanc crémeux qui se fondaient sur sa peau pâle. Son visage triangulaire cerclé d’écailles lui donnant l’impression de porter une barbe porte les stigmates de combats passés mais ses yeux d’un orangé profond reflètent à la fois bonté, bienveillance et humilité, ses cheveux noirs noués en tresses, eux aussi sont malgré tout clairsemés et trahissent les âges qui passent.

---

Devenu un véritable clan à part entière, intégrant aussi bien femmes et hommes de toute ethnie, Hôsôshi a fait passer son savoir et ses techniques aux plus méritants à travers des enseignements et des préceptes inscrits sur le Hozukan Sho, le livre des Hôsôshi, celui sur lequel un serment est prêté dans le sang de devenir un rempart infranchissable contre les menaces démoniaques auxquelles notre belle province devrait faire face. Ceci dit, il est possible et même certains que les guerriers formés, les Onimusha et Onmyomusha parcourant le monde aient pu eux aussi se ranger, fonder une famille et transmettre légende et connaissances même si aucun ne pouvait maîtriser la lance et le bouclier comme Akinari Hôsôshi.
Ils manient donc plusieurs armes en fonction du type d’être, que ce soit un ôdashi traditionnel, de l’épée et du bouclier ou de la lance, pour les Onimusha, bâtons, sceptres et grimoires rituels pour les Onmyomusha.

Afin d’être aussi polyvalent qu’efficace, un guerrier peut choisir deux armes dont il cherchera la voie de la maîtrise toute sa vie. Il sera donc commun de voir deux armes porté par un guerrier issu du clan Hôsôshi, fait commun par les temps qui courent si ce n'est que leur armes sont gravées de la marque de l'Oni Rouge, ce signe distinctif leur permettent de se reconnaître entre eux mais aussi de justifier leur appartenance, un gage d'honneur en quelque sorte.
Image
L'extrait suivant est issu du Second Livre des Mémoires, œuvre de Himoura Hôsôshi, ancien maître en tradition du clan devenu ermite.

Il arriva alors le temps maudit où l'ennemi juré des vivants refit surface et prit le dessus sur ses geôliers historiques, il a trois cents ans de cela, l'enfermant alors dans une jarre scellée. Lors d'une fabuleuse tempête qui ébranla ciel, terre et mer, Gasha Dokuro, le Roi Squelette retourna dans son domaine noir où il attends patiemment, recouvrant ses anciennes forces perdues, attendant d'inonder à nouveau ces terres bénies de ses armées de yokai œuvrant dans un invisible chemin pour déstabiliser l'équilibre. Alors que les cendres semblaient bien éteintes, il subsista une dernière braise, bien à l'abri du noir regard de l'Ennemi, portée par le vent, cette braise est devenue une flamme nouvelle, flamme qui embrase le coeur des guerriers qu'elle rencontrera, devenant flamme à leur tour, ensembles, ils marcheront dans les pas des ancêtres, ils porteront fièrement la bannière, le combat et l'esprit du clan qui sera alors vengé. Car l'Ennemi attends, dans son noir royaume, de recouvrer ses anciennes forces, épuisées il y a trois cents ans par le sacrifice des anciens.
Image
Parlons HRP

Bonjour ! Je suis Nezakane, fondateur du Refuge Hôsôshi et je vous fourni quelques explication supplémentaires autres que ce que vous aurez pu lire au dessus et compris dans ce qui est raconté.


C'est quoi le concept du Refuge Hôsôshi ?

- C'est simple, j'adore le RP en extérieur, vivre et faire vivre des aventures ou des univers s'entremêlent tout en restant fidèle à l'univers de Final Fantasy XIV et son lore, or, nous sommes des rôlistes et il est hors de question que le Guerrier de la Lumière s'attribuent tous les mérites ! J'en suis arrivé à me dire que le meilleur moyen de faire du RP extérieur d'aventure et excitant c'est de chasser des monstres (et part monstre, j'entends aussi des créatures plus ou moins spéciales) tout aussi excitant dans la façon dont ils peuvent être introduits, si je voulais résumer grossièrement les activités RP de la CL, je dirai que nous faisons du RP The Witcher façon Final Fantasy XIV, quelque chose aussi qui mérite d'être précisé, bien que localisé en Othard, le clan n'est pas un énième RP de clan d'intrigue Domienne, nous jouons des aventuriers/chasseurs spécialisés dans leur domaine qui agissent là où ils ont du boulot.


Comment ça se passe niveau PvE ?
- Le plus simplement du monde, celui qui a une idée pour s'occuper le propose aux autres et on s'arrange une sortie que ça soit entre nous ou entre copains avec d'autres CL, amis et amis d'amis, c'est pas le but d'être sectaire et de rester entre nous dans un coin sombre en attendant que ça se passe.

Comment ça se passe niveau RP ?
- A l'heure actuelle, le RP se fait assez naturellement partant du principe suivant : on va quelque part et on voit où ça nous mène. Beaucoup d'idées peuvent surgir d'une façon ou d'une autre. Pour les nouveaux qui nous rejoindront, j'accorde une importance toute particulière à l'intégration de votre personnage et du respect des choses qu'il pourra apporter à la CL, pour moi il est important que nous pensions IRP comme un groupe, c'est pour ça que je compte ne laisse personne dans son coin. Pour l'instant les membres de Hôsôshi se trouvent en Othard mais autant vous rassurez tout de suite, je compte vous faire aller absolument partout, Aldenard, Othard, Ilsabard, Méracydia, partout où le lore pourra rendre accessible une destination pour les aventuriers, soyez sûrs qu'on trouvera un moyen.

Sachez cependant que je me considère comme quelqu'un qui aime le respect de la cohérence tout en aimant également les choses originales et innovante, votre genre de RP diffère des autres mais repose sur une fondation solide ? Personne n'ira hurler au bullshit mais si vous êtes un Mage Blanc Aora de 15 ans possédant les reliques du Zodiaque et une impressionnante collection de cristaux d'âme, j'ai bien peur de ne pas pouvoir vous assurer un avenir dans la CL.

Et si je débute le RP ?
- Aucun problème sur ça, on prendra le temps qu'il faudra pour construire le personnage de A à Z, c'est pas réservé aux vétérans du RP, c'est ouvert à tous.

Le Meujeutage se passe comment ?
- Nous nous basons la majeure partie du temps sur un schéma classique "emote PJ - jet - résolution du MJ - tour suivant". D'un point de vue personnel j'essaie de donner un côté interactif prononcé avec musique d'ambiance, soundboard et modificateur de voix pour les trames les plus recherchées. A mes yeux, l'écriture et la précision dans celle-ci est un élément-clé d'une immersion totale, de même que les emotes en commun avec les petits camarades, comme je le disais plus haut, il est important de penser comme un groupe.
A noter, et c'est très important, que personne lors d'un event à part vous ne pourra décider d'une blessure plus grave qu'une fracture multiple ouverte, que ça soit une commotion, une hémorragie interne, un coma, une amputation ou même la mort, c'est votre choix.

Le recrutement se passe comment ?
- Il se passe en deux étapes, la première est HRP, forcément, le premier contact autant pour moi que pour vous, c'est primordial, tout ce que je vous demanderai c'est de me parler de votre personnage afin qu'on soient fixés sur le fait qu'il s'intègre bien dans un milieu quand même bien spécialisé et codifié avec un mode de fonctionnement sans compromis sur bien des aspects. Si tous les feux sont au vert après le premier contact, j'en parle avec les membres déjà présents dans la CL car, oui, ils ont aussi leur mot à dire sur chaque candidature.
La seconde étape intervient donc en IRP tout naturellement où votre personnage rencontre les autres membres du clan, s'intègre, évolue, le tout sur une période-test d'un mois qui, si elle est concluante, vous conduit à devenir un membre du clan à part entière où votre personnage et vous-même vivrez des aventures singulièrement intéressantes.

Pourquoi ta CL et pas une autre ?
- Petite mise à jour de Janvier 2019 sur cette partie où, disons-le franchement, je vais saucer le projet et mes membres. Déjà dans le mode de fonctionnement et des rapports entre membres, vous constaterez vite que l'ambiance est très bon enfant et qu'on ne tarit pas de lolz material. On est une CL de rôliste où les problèmes entres membres sont gérés sur le jour même et où chacun des membres ont leur chose à dire autant sur les events que les décisions qui sont prises par exemple sur le recrutement, nous rejoindre nous c'est rejoindre un noyau dur de rôlistes aimant la cohérence et le respect du lore autant que les rôlistes bien dans leur peau qui ne passeront pas le plus clair de leur temps à drama autant IRP qu'HRP car ça équivaudra à un kick, personne n'est là pour gérer du drama. Maintenant passons à l'IRP qui est ce pour quoi vous viendrez frapper à nos portes, ce que je vous propose en tant que MJ, c'est d'être plongé dans un univers raccord à celui de Final Fantasy, empreint de légendes et de mystères qui entourent le clan, son mode de fonctionnement et tout ce qui est inhérent à l'objectif qu'ils se sont donnés, protéger les faibles contre les menaces, non-humaines, humaines, bref, un large éventail de choses à faire. Beaucoup de choses ont été pensées pour vous garantir une immersion totale dans les trames et events, MJ-tage vocal, soundboard, ambiance audio, en ce qui me concerne, je ne laisse rien au hasard quand il s'agit d'immersion, à l'heure actuelle, un système de dé propre au projet se met tranquillement en place pour rendre crédible une résolution de jet.


Et sur ce, je vous laisse avec le thème du clan Hôsôshi en espérant vous voir rapidement en jeu !

Image
Dernière modification par Nesakane le 16 févr. 2019, 12:31, modifié 10 fois.
Image
Image
*Il appartient à tous de respecter à la fois le lore et la cohérence tout en ajoutant des éléments tout aussi cohérents et loresques.

Avatar de l’utilisateur
Nesakane
Messages : 33
Inscription : 03 avr. 2018, 10:48
Localisation : France
Contact :

Re: [HoHi] Refuge Hôsôshi

Message par Nesakane » 28 oct. 2018, 11:59

Première partie, impuissance et renaissance.
"Qu'est-ce qu'il peut passer vite le temps. Ça fait quoi ? Deux lunes maintenant ? J'ai perdu le compte à vrai dire mais si la mémoire me fait défaut sur ça, j'oublierai jamais à quoi ressemble les maisons en ruine et les bâtiments en cendre de ce que t'a considéré comme ta maison pendant plus de trente ans. Qu'est-ce qu'il s'est passé ce soir là ? L'ermite m'a parlé de maladresse de la part des gardiens quand on a pu le retrouver avec deux autres Raen qui m'ont donné un coup de main, mais est-ce qu'on peut encore parler de maladresse quand on libère un fléau pareil ?

Heureusement j'ai pu sauver quelques trucs qui étaient encore intacts ou partiellement ensevelis sous les décombres. Tout pue d'une magie ancienne et destructrice, si y'a bien quelque chose qui est certain c'est qu'il a pas volé sa réputation et j'ai vraiment du mal à croire que l'ancien ait pu vraiment sceller cette saloperie. En tout cas, j'ai quelques fioles d'huile assez utile, probablement de quoi tenir quelques lunes encore à un rythme régulier mais toutes les connaissances des alchimistes sont définitivement perdues sauf si j'arrive à en trouver un bon qui connaîtra les ingrédients des mixtures autre que l'huile extraite à partir de la graisse des Guyki du coin. Une dizaine de grimoires et parchemins aussi, j'ai pas encore regardé ce que c'était exactement mais de ce que j'ai pu voir sur les couvertures, une bonne partie a été écrits par les savants du clan, pitié faites que ça soit des bestiaires...

Tout ça pour dire, j'ai pas la volonté de refaire tout ce qui a été fait en plus de six cents ans mais ce qui est certain c'est que je ferai pas défaut au combat des anciens. Peu importe combien de temps ça prendra mais si j'arrive au moins à remettre des bases solides en place, ça sera déjà un sacré boulot de fait, après tout, j'ai rencontré quelques personnes qui ont la même vision que moi et quand tu veux te lancer dans un combat pareil, tu peux aller très loin pour défendre ton idéal. J'suis pas spécialement regardante de toute façon, toute lame au tranchant effilé a, un jour, été un tas de minerai. Il avait raison le vieux en disant ça.

On va voir ce que ça donne, je suis confiante dans l'avenir. Par contre, Ishgard, c'est normal que ça caille autant ??!"
Image
Image
Image
*Il appartient à tous de respecter à la fois le lore et la cohérence tout en ajoutant des éléments tout aussi cohérents et loresques.

Avatar de l’utilisateur
Nesakane
Messages : 33
Inscription : 03 avr. 2018, 10:48
Localisation : France
Contact :

Re: [HoHi] Refuge Hôsôshi

Message par Nesakane » 19 nov. 2018, 12:22

Deuxième partie, voir la Sainte Cité et agir.
"Toute cette neige, mine de rien… Bon, mis à part ça on a pu arriver indemnes Naotora, Hoshi et moi. Pauvre Hoshi n’empêche, embarquée comme ça, j’aurai probablement dû la prévenir un peu plus en détails sur ce qu’ont allaient faire ici. Kanae était restée en Orient vu qu’elle était malade, quoiqu’il en soit, à trois au départ, quatre par la suite ç’aurait toujours été mieux que seule pour aider Maximilloix.

Sur place, heureusement que Grace nous a donné un coup de main tant niveau information que niveau soutiens armé, on a pu mener à bien les recherches et la destruction de ce foutu collier de malheur une fois que la vieille Elezen qui expose des vieux squelettes a été jugée et reconnue coupable de crime magique. Non seulement Maximilloix a été libéré grâce aussi au fait qu’il a gagné son duel du jugement, mais en plus de ça on a pu rencontrer quelques personnes à Ishgard, Varka et Namiko, Wigwel et Wolkan, un demi-Lupin de Yanxia et je suis assez étonnée d’avoir trouvé en eux des compagnons potentiels pour continuer à suivre la voie même si ça risque d’être un peu plus compliqué que prévu ; des chasseurs ça peut aussi être des assassins ? Je regarde la neige tomber et je me demande si la Xaela est encore en vie… Elle retiendra sa leçon je pense.

Demain c’est le grand retour en Orient, on est parties à trois, on va revenir à neuf en comptant Grace et Naberrie… Je vais probablement retirer quelques affiches, même si je peux accueillir tout le monde, va falloir trouver ce refuge… au moins si il existe, j’espère."
Image
Image
Image
*Il appartient à tous de respecter à la fois le lore et la cohérence tout en ajoutant des éléments tout aussi cohérents et loresques.

Avatar de l’utilisateur
Nesakane
Messages : 33
Inscription : 03 avr. 2018, 10:48
Localisation : France
Contact :

Re: [HoHi] Refuge Hôsôshi

Message par Nesakane » 23 nov. 2018, 11:31

Troisième partie, enfin chez soi.
"Mine de rien, on a pas mal été occupés.
Entre les allées et venues à la maison de la bambouseraie et le reste, le temps est passé assez vite. Tout le monde a l’air de plus ou moins bien s’entendre, c’est déjà un bon point pour la suite, après j’ai encore quelques réserves, ça passera, c’est normal, tant de nouvelles têtes en si peu de temps, va me falloir m’habituer un peu à casser ma routine de vadrouiller à droite et à gauche pour chercher du boulot. D’ailleurs je suis passée à côté de quelques emblèmes ces derniers temps… toujours rien et je sais pas pourquoi je m’attends encore à quelque chose.

[...]

Le vieil Himura m’a préparé un rouleau du serment. Vu que le Hozukan Sho nous a été volé, c’est ce qui servira de nouvelle base pour que les nouveaux guerriers soient liés à la magie du clan. Demain on va explorer un peu les terres, surtout avec les nouveaux, j’aurai l’occasion de leur expliquer un peu je pense.

[...]

Et voilà, douze à prêter serment alors que demain on part pour les montagnes de la Queue car selon une Xaela des Ura qui a été trouvée par Ghiala, Varka et Namiko, il y aurait dans ces montagnes un endroit où il y a des portés disparus. Etrangement ça correspond pas vraiment avec ce pourquoi le refuge existe mais j’imagine que si il est protégé comme le village était protégé, les gens ont probablement été confus un moment avant de se perdre, j’espère que ça n’a rien à voir. Je sais que je devrais être excitée mais j’ai pas non plus envie de me faire d’illusions si on tombe juste sur une anomalie quelconque, dans le pire des cas, on a la lanterne qu’ont ramené Kanae, Wolkan et Naotora.


J’en reviens pas, ils ont réussis à briser un Gardien. Ils devaient être un peu rouillés depuis les années mais l’autre Komainu a forcément préféré s’arrêter là en reconnaissant la valeur de chacun, classique et surprenant, je me demande si il sait que les Onmydo ont presque tous disparu de même que le rituel d’invocation, on se penchera là-dessus à un moment ou un autre, Mizuki invoque aussi des créatures du plan astral après tout. Quoiqu’il en soit, on est chez nous maintenant, j’ai vraiment hâte de commencer à les entraîner ! Par contre je crois qu’on a oublié de faire un truc capital sur le chemin…

[...]

Il y a encore des clans qui donnent la mort à ceux qui transgressent des lois mineures ? Je croyais que c’était une pratique d’un autre temps… En tout cas, je commence à saisir un peu à quoi ressemble le rôle d’un chef de clan point de vue discipline, je suis la première à reconnaître qu’on fait tous des erreurs mais, faire des erreurs à cause de la peur et être impartiale là-dessus, est-ce que ça serait pas aller trop loin ? Je pouvais pas me permettre d’accorder une seconde chance sachant ce que ça aurait pu provoquer pour nous tous.
J’avais jamais vu de Miqo’Te avant ! Enfin si, dans les études mais mis à part ça, jamais en vrai. Varka m’a conseillé une connaissance à lui et j’avoue que c’était plutôt singulier, surtout ce truc là avec ses yeux qui triplent de volume et le visage qui s’arrondit, incroyable. Ca nous fait donc deux moniales dans le clan, des moniales Eorzéennes de deux écoles différentes, à mon avis elles pourront apprendre l’une de l’autre et moi aussi d’ailleurs, j’ai vu Naberrie faire et même si leur art martial diffère du nôtre, je trouve que ça fait comme une danse. Bienvenue Fawn !


On a oublié de brûler les carcasses des loups et des chèvres, voilà ce qu’on a oublié de faire et maintenant on a un possédé sur les bras qui rôde dans les montagnes et on va s’en occuper au plus vite. Dans deux ou trois jours je pense, d’ici à ce que pratiquement tout le monde ait réussi à ressentir les esprits qui les entourent, je vois d’ici la tête de certains quand ils vont commencer à en voir des domestiques farfelus. En tout cas, Wolkan veille pour le moment tout en nous ayant parlé d’un ancien lieu où sévissait Garlemald et Wigwel voudrait s’occuper d’un griffon en Eorzéa. Le solstice d’hiver approche à grand pas, j’espère que je me suis trompée.

… Fait pas un peu froid là ?"

Image
Image
Image
*Il appartient à tous de respecter à la fois le lore et la cohérence tout en ajoutant des éléments tout aussi cohérents et loresques.

Avatar de l’utilisateur
Nesakane
Messages : 33
Inscription : 03 avr. 2018, 10:48
Localisation : France
Contact :

Re: [HoHi] Refuge Hôsôshi

Message par Nesakane » 14 déc. 2018, 11:30

Quatrième partie, dans les pas des anciens.
"Bon c’était bien ce que je pensais, un yokai a pris l’apparence d’un loup et a continué à chasser et se nourrir jusqu’à ce qu’il devienne beaucoup trop dangereux, heureusement on y a mis fin mais c’était pas sans mal, on a même failli y laisser des plumes mais au final, tout est rentré dans l’ordre, la montagne a été purifiée mais je sais pas si la population des loups se remettra d’avoir perdu autant… Wolkan est dans un sacré état à cause de ça.

[…]

C’est quoi cette histoire d’ancien restaurant à sushi devenu un entrepôt de stockage ? Ils sont vraiment fêlés à ce point les Garlemaldais ? En tout cas ils sont revenus sacrément sonnés…

[…]

Grace s’en va, une histoire avec son ancien maître, une chasse à donner, j’espère qu’elle fera attention à elle. De toute façon elle m’a dit qu’elle reviendra dès qu’elle a fini.

[…]

Y’a des coins de pêche sympa en Dravania ! J’y ai fait ma première prise en attendant le contact pour le griffon. D’ailleurs c’est vraiment joli ces créatures, dommage qu’on ait dû le tuer mais, faut ce qu’il faut… C’était la faute des chasseurs de toute façon, qu’est-ce qu’ils ont à tuer un griffon qui fait son nid ? Ils peuvent pas leur foutre la paix ? Quoiqu’il en soit, le chef de clan des chasseurs de La Penne est vraiment une sacré pince. J’espère qu’on pourra tirer un bon prix des griffes, yeux et autres trucs récupérés sur la bête.

[…]

Tout le monde a la parfaite maîtrise du troisième œil, impeccable, ça augure que du bon pour la suite, à vrai dire c’est pas ce qui est le plus complexe mais c’est la première étape d’une longue route. Toujours est-il que même en surveillant les flux, rien ne se passe, c’est quand même assez étrange compte de ce qui se passe.

[…]

La masse de contrat que Wigwel a ramené, c’est fou, on va avoir un peu de pain sur la planche et c’est pas plus mal parce que même si le potager s’annonce prometteur, on peut pas tout faire pousser en une nuit.

[…]

Une Miqo’Te est arrivée aujourd’hui, une amie de Grace, Occultiste je crois, apparemment ils sont spécialisé dans le même genre de créatures qu’on combat, je peux pas me permettre de refuser une aide pareille. Surtout depuis qu’on a entendu le vent chanter, faut qu’on se regroupe tous et qu’on fasse attention à nos arrières.

[…]

Ce foutu entrepôt de merde ! Depuis quand ces espèces de tarés font des expériences sur les âmes des gens tout en les enfermant dans des espèces de pantins équipés d’armes ?! Quel genre de tordu peut arriver à penser à faire ça ?! J’espérais que c’était fini mais de ce que j’ai compris, le scientifique a réussi à s’échapper, faudrait pas trop qu’il traîne en dehors. Va falloir finir le boulot et s’occuper un peu de la stratégie d’attaque.

[…]

Bon, Fawn est partie, c’est compréhensible à vrai dire, c’est un tout nouveau monde dans lequel elle est plongée et c’est vraiment déroutant, j’ai déjà vu des cas similaires dans le passé et vu ce qui arrive, je ne peux pas lui en vouloir d’essayer d’échapper à tout ça.

[…]

On bosse un peu tous dans notre coin en ce moment, entre les divers contrats à faire et les entraînements, on a pas mal fait d’aller et venue, Kanae s’est faite attaquer de nuit et on dirait bien que ces foutus yokai continuent d’être de plus en plus présent. Pourquoi on arrive toujours pas à voir quoi que ce soit dans les flux ?! C’est pas logique. Varka et Deborah ont trouvé un miroir que leur a offert une yurei, il me fait me poser quelques questions ce truc vu que visiblement, je me souviens pas l’avoir touché deux fois… pourtant y’a rien qui détermine qu’il soit possédé.

[…]

J’ai préféré me séparer de Mizuki aujourd’hui… à vrai dire je ne comprends pas exactement ce qu’elle fait ici si elle n’a même pas la volonté d’entraîner son troisième œil. Bref, c’est jamais simple un milieu guerrier mais bon, c’est mieux pour elle.

[…]

CA Y EST ON EST FIXÉS ! Ce foutu nuage au-dessus des nuages, voilà où ils étaient planqués et voilà pourquoi on a rien vu jusqu’ici ! On a failli y passer sur le chemin du retour, heureusement que Soseki était là, autant pour nous donner un sacré coup de patte mais aussi pour nous révéler quelques trucs, dont certains carrément inquiétants… J’ai pas pu faire de tombe décente pour les guerriers du clan, maintenant on risque fort de tous se les reprendre sur le coin de la corne, y’a deux issues à ça, soit on se fait passer par les armes, soit on arrive à gérer mais comment veux-tu gérer à dix plus de cents experts dans l’art du combat. Soseki parlait du miroir, j’espère vraiment que ça va marcher sinon on est dans une merde noire. En tout cas, y’a un flux qui semble se diriger vers Nagxia, on va se mettre en route et aller voir cette histoire de village fatigué. Namiko avait trouvé le rapport avec un Fusuma hier, c’est plutôt pas mal. On a plus qu’à prendre de l’huile et du feu…"
Image
Image
Image
*Il appartient à tous de respecter à la fois le lore et la cohérence tout en ajoutant des éléments tout aussi cohérents et loresques.

Avatar de l’utilisateur
Nesakane
Messages : 33
Inscription : 03 avr. 2018, 10:48
Localisation : France
Contact :

Re: [HoHi] Refuge Hôsôshi

Message par Nesakane » 25 déc. 2018, 00:36

Cinquième partie, la menace qui veille dans l'ombre.
"C'était pas un Fusuma, très loin d'un Fusuma. Peu importe ce que c'était, ça a décimé tout ce putain de village en ne laissant qu'un garde-manger macabre d'une trentaine de personnes, femmes, enfants, veillards... Pauvre gamine quand j'y pense, il ne reste plus qu'elle maintenant.

Quand on est arrivés, tout avait l'air calme, vraiment trop calme et généralement ça augure pas grand chose de bon, y'a toujours deux ou trois personnes occupées aux alentours, là, rien, rien du tout. Alors on a décidé d'agir en se faisant aider par la petite, à la fin du tunnel, quand on a pu rentrer dans le village, c'était même pas un combat, trop abasourdis par ce qu'on a vu, les corps pendus, vidés comme du gibier. Tout ce qu'on a pu faire c'était de décrocher tout ces gens et de leur faire des funérailles dignes et propre, on a rien pu faire d'autre, on est arrivés trop tard.

La petite restera à la maison pour l'instant mais c'est que provisoire et il faut qu'on lui trouve où aller, le Carnaval arrive et étant donné qu'elle semble percevoir la présence des yokai, j'aimerai si possible l'éloigner de tout ce bordel, c'est la meilleure chose à faire.

[...]

Trois reliques à trouver, agissant autant comme des boussoles que comme des objets rituels pour briser les cercles d'invocation. Peu à peu je me met à réaliser que c'est probablement les dernières choses que j'écris dans ce journal, je dors peu, mange autant mais je me prépare toujours autant à essayer d'accomplir l'impossible et faire face à la tempête, le nuage a disparu, le solstice c'est dans trois soleils maintenant, demain on part à la chasse à l'objet de légende à travers quasiment tout Othard et les autels dédiés aux Kamis qui y sont dispersés. Si on n'arrive pas à réussir ça, je ne prendrai pas le risque d'envoyer tout le clan à l'abattoir, c'est ça, savoir rester en vie, qu'il disait l'ancêtre."
Image
Image
Image
*Il appartient à tous de respecter à la fois le lore et la cohérence tout en ajoutant des éléments tout aussi cohérents et loresques.

Avatar de l’utilisateur
Nesakane
Messages : 33
Inscription : 03 avr. 2018, 10:48
Localisation : France
Contact :

Re: [HoHi] Refuge Hôsôshi

Message par Nesakane » 17 janv. 2019, 12:35

Mémoire du clan I, Le Carnaval des Ombres.
"C’est mon devoir, en tant que chef de clan, de consigner les mémoires du clan Hôsôshi pour que les générations futures ne soient pas prises au dépourvu au cas où il nous arriverait la même chose qu’il y a maintenant cinq lunes, la libération encore énigmatique d’un ennemi qui a réduit à néant un village entier, plus d’une centaine de personnes et trois cent ans d’histoire au bas mot.

Gasha Dokuro, le Roi Squelette, car il sera important désormais de mettre un nom sur la menace, fût scellé il y a des générations de cela par mon ancêtre, Akinari Hôsôshi ainsi que par trente guerriers dans des circonstances encore aujourd’hui qui ne sont connus que de rares personnes aujourd’hui mortes lorsque le sceau qui retenait l’ennemi s’est brisé. Cet ennemi que nous avons appris à connaître au fil du temps, est théoriquement venu du même plan astral que les nombreux shikigami qui sont invoqués par les prêtres Onmyo mais est dans sa nature profonde, corrompu jusqu’à la moëlle. A noter pour les Eorzéens qui liront ces mémoires que le plan évoqué n’est pas ce que vos érudits appellent le néant.

Survivante de circonstances de ce que j’ai nommé La Nuit du Grand Orage, j’ai, Nesakane Nishimura, première fille de Yasuhiro Hôsôshi et aidée dans ma décision par Himoura Ushio, maître en tradition du clan en ermitage, décidé de prendre la suite de mon père malgré mon illégitimité selon nos règles ancestrales afin de reformer le clan, trouver des compagnons d’armes et faire ce que nous avons toujours fait, faire face aux menaces que constituent ce que nous appelons le Royaume Noir, domaine du Roi Squelette, ses légions fidèles d’esprits retors aussi divers que variés, les Yokai, ainsi que toutes menaces qui viendrait harceler les populations d’Othard et par extension, de ce monde.

Le Carnaval approchait alors que nous étions tous sur le qui-vive, les yeux attentifs à tout signe particulier mais ne sachant malheureusement pas où regarder. Pour cette raison, il est crucial de surveiller deux choses : la recrudescence d’activité des esprits néfastes et le chant porté par le vent qui appelle les Yokai à se rassembler pour à terme, rassasier leur maître une fois corrompus. Il est tout aussi crucial mettre un terme aux activité des Yokai et ce, le plus efficacement possible dans le but qu’aucunes population locale n’ait à en souffrir à l’image d’un petit village aux racines des montagnes bordant le désert de Nhaama dans la province de Nagxia. Les Yokai perturbent l’ordre naturel des choses, harcelant hommes et bêtes pour que le sang soit versé en offrande et ce simple fait constitue la seule et unique raison de leur donner la chasse.

Il est important également d’observer le ciel à l’aide d’une longue-vue taillée dans un seul bloc de jade pour essayer de trouver la concentration d’esprits que corromps les Yokai petit à petit et qui donne généralement une indication sur les endroits où le plus de « nourriture » est disponible. Cette concentration ressemblant à un nuage est à observer jusqu’à ce qu’il se dissipe, annonçant la phase finale de la préparation du Carnaval, à cette instant, tous les guerriers se dispersent et se répartissent les différents sanctuaires dédiés aux Kamis et Divinités pour leur apporter une offrande. Leur rendre grâce nous accorde non seulement leur bénédiction mais sert dans la finalité à trouver trois relique, le Bâton de l’Automne, la Cloche du Royaume Noir et la Lanterne du Nord, ces trois grâces servent à déterminer le lieu du Carnaval, je laisserai dans l’appendice une traduction du livre que Varka a trouvé. Toutes ces étapes au-dessus, nous les avons suivies avec plus ou moins de difficulté à cause de la méconnaissance du sujet qui, je l’admets, est quelque chose pour la laquelle personne n’était préparés, moi y compris.

Est venu donc le matin du solstice où nous étions réunis dans les Steppes, attendant que les grâces nous indiquent une direction dans laquelle aller, il y avait bien des possibilités mais là où nous étions, nous avions accès à non seulement un tenkonto mais aussi des chevaux et des faucons de relais. Indiquant le sud-ouest, nous avons fait route des heures durant jusqu’à atteindre la lisière du désert de Nhaama où nous avons continué, faisant galoper nos montures à brides abattues quand notre troisième œil nous a donné des vertiges ; le Carnaval avait commencé et nous étions encore loin.

Une fois sur place, nous avons combattu les Yokai corrompus qui commençaient à invoquer un des généraux du Roi Squelette, huit cercles d’invocation qui sont destinés à réunir, canaliser et absorber les âmes pour redonner force et pouvoir à l’ennemi. Maintenant je peux le dire, les légendes sont bien enjolivées concernant cet évènement, nous avons eu de la chance, beaucoup de chance car l’ennemi dispose d’une chose à laquelle je ne m’attendais pas, les âmes des miens, ceux qui ont disparu pendant La Nuit du Grand Orage. Quasiment une lune entière est passée depuis le solstice et de ce que les guerriers ont constaté, la menace a disparu pour l’instant et nous sommes de nouveau libre de nos mouvements jusqu’à l’année prochaine. Il nous reste à déterminer une chose particulière, nos gardiens, des shikigami sous la forme de golems invoqués et qui protègent le refuge sont tombés inanimés et rien dans les anciens écrits ne disent quoi que ce soit à ce sujet.

J’espère que nous pourrons trouver une réponse à pourquoi une telle chose se produit afin que les générations futures puissent pallier à ça également."
Image
Image
Image
*Il appartient à tous de respecter à la fois le lore et la cohérence tout en ajoutant des éléments tout aussi cohérents et loresques.

Avatar de l’utilisateur
Nesakane
Messages : 33
Inscription : 03 avr. 2018, 10:48
Localisation : France
Contact :

Re: [HoHi] Refuge Hôsôshi

Message par Nesakane » 22 janv. 2019, 21:38

Quelques affiches ont fleuries dans l'après-midi sur les différents panneaux d'affichage comportant des petites annonces de Kugane, sont aussi visés les province de Yanxia et d'Othard, certaines peuvent même être vues clouées aux arbres :
"A tous les guerriers, chasseurs et aventuriers.

Le clan dont je suis la représentante tends à s'agrandir pour faire face jour après jour à différents types de menace qui affligent aussi bien nos terres que celles des continents d'Ilsabard et Aldenard. C'est pourquoi je vous propose de nous rejoindre pour affronter ensembles les différents dangers et perpétuer le combat ancestral qui est le nôtre. Si vous êtes libre de tout engagement et que comme les miens vous avec la volonté d'offrir vos services, vous ne serez pas en reste sur votre lot quotidiens d'aventures.

Laissez un message pour vous contacter à l'auberge du Shiokaze si cette annonce vous intéresse.
Le message n'est signé que d'un dessin représentant une simple flamme.
Image
Image
*Il appartient à tous de respecter à la fois le lore et la cohérence tout en ajoutant des éléments tout aussi cohérents et loresques.

Avatar de l’utilisateur
Nesakane
Messages : 33
Inscription : 03 avr. 2018, 10:48
Localisation : France
Contact :

Re: [HoHi] Refuge Hôsôshi

Message par Nesakane » 16 févr. 2019, 13:21

Sixième partie, après la tempête.
"C'est plutôt calme en ce moment, pas que ça soit une mauvais chose mais tout le monde est enfin remis de l'étape du Carnaval et il était grand temps. On a pu faire quelques rencontres en chemin, une archère, un voleur et une Raen élevée en Eorzéa au sein d'une tribu de femmes-serpent et grâce à eux, on se renforce petit à petit, ce qui est une bonne chose car Wolkan ne donne pas de signe de vie et je crains le pire.

[...]

Les gardiens restent muets plus que jamais et non seulement c'est inquiétant mais aussi terriblement frustrant. Après avoir vu comment ont agi des Koja qui faisaient l'objet d'un contrat, je pense qu'il est temps que je me mette à la recherche du vieil Onmyoji des montagnes je suis certaine qu'il aura des réponses, après tout, il nous a déjà beaucoup aidé par le passé.

[...]

Je ne sais pas ce qu'on a fait au destin, mais il se fout vraiment de notre gueule. Le vieux prêtre baignait dans son sang et comme si ça ne suffisait pas, les lieux étaient signé de l'emblème de la flamme comme par hasard protégé par je ne sais quoi, il faut que je rentre au plus vite pour avertir les autres et commencer à enquêter là-dessus, ça ne me plaît absolument pas.

[...]

J'en connais qui vont s'amuser à Kugane, c'est pas tout les jours qu'on a l'occasion de se mettre en chasse d'un petit yokai espiègle et j'avoue que j'ai hâte de voir ce que ça va donner. On a pu faire un peu d'entraînement de groupe aussi et c'était très bien, il faut absolument qu'on en refasse sur une base régulière, Hoshi et sa manipulation de la gravité nous a fait suer mais c'était pour le mieux, hâte d'y retourner !"
Image
Image
Image
*Il appartient à tous de respecter à la fois le lore et la cohérence tout en ajoutant des éléments tout aussi cohérents et loresques.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité