Les maraudeurs des Marges [LS RP]

Répondre
Nariyasu

Les maraudeurs des Marges [LS RP]

Message par Nariyasu » 08 juil. 2017, 07:01

Bonjour à tous !

Créée pour faciliter la coopération entre plusieurs groupes indépendants, la LS "Maraudeurs des Marges" est une LS RP accessible aux membres de ces groupes et à ceux qui voudraient participer avec nous aux opérations sur les Marges.
Indépendamment des objectifs de chacun (clan, compagnie libre, escouade de grande compagnie) les événements qui seront joués seront tournés non pas vers l'accomplissement de l'épopée mais vers de petites missions à effectuer dans les Marges tournant autour du quotidien en temps de guerre et des coups de main à donner dans la zone. Ceux qui veulent RP quotidiennement là-bas et évoluer dans les Marges sont donc les bienvenus.
Pour la rejoindre en RP il suffit de passer par les annonces de ce sujet, de venir trouver directement Nariyasu, de s'harmoniser avec la perle disponible au refuge (Brumée 6 annexe, emplacement 54) ou de nous rejoindre lors d'un event.

Les hiérarchies établies des groupes fonctionnent mais le gros de la gestion se fait au sens commun et généralement selon la personne qui a reçu la mission et en sait le plus. On y trouve donc des chefs de guerre et leurs soldats et des francs-tireurs. Hors accord particulier pour une mission, chaque groupe étant indépendant, il n'est pas obligatoire d'obéir à un ordre donné par un autre groupe. On fait en cela confiance à la retenue des uns et au bon sens des autres, et estime que chaque aventurier est capable de prendre les décisions opportunes.

Il n'y a pas de test d'entrée ni de preuves à faire : tout ceux qui sont à Castrum Orriens ont déjà une raison de le faire et peuvent aider s'ils le souhaitent. HRP parlant, tous ceux qui ont envie de proposer une mission peuvent le faire aussi.

Avatar de l’utilisateur
Yui
Messages : 46
Inscription : 16 mars 2017, 22:25

[Rapport] Les mines de la velodyna - Isarmaux Terrechant

Message par Yui » 19 juil. 2017, 19:08

Le rapport suivant sera mis à disposition non seulement des détenteurs de la perle "Maraudeurs des Marges" mais également des aventuriers du Castrum Oriens potentiellement intéressés par les nouvelles de l'affaire des mines sans y avoir encore pris part.

Les mines :
Fûts d'un yalm de hauteur sur un yalm de diamètre. Leur matière est un composé chimique issu de matières premières raffinées par l'Empire. Le couvercle est souple et s'enfonce facilement sous la main. Quand on le découpe, on met à jour un circuit imprimé qui peut venir au contact d'un détonateur si une pression suffisante est exercée.
Les fûts sont enterrés à un peu plus d'un yalm de profondeur et entièrement recouverts de terre tassée par la machine qui les pose.

Elles sont pourvues d'un champ de détection qui recherche des cibles dans un périmètre sphérique à intervalles réguliers. Les "cibles" reconnues par le détecteur sont les officiers de Grandes Compagnies porteurs d'un sortilège de "Sanction", fréquemment utilisé dans l'armée. La détonation est précédée d'un sifflement annonciateur. Il est possible, s'il l'on sait où se trouve la mine, de se dégager de la zone d'explosion circonscrite à un périmètre de huit yalm. Marcher dessus n'est pas nécessaire pour la faire exploser si l'on est porteur d'une Sanction.

A l'intérieur du périmètre, la déflagration souffle l'éther de tout ce qui se trouve dans la zone, petits animaux, insectes, même l'herbe. Tout meurt "proprement" et la zone reste intacte, laissant la possibilité pour la machine qui pose les mine de simplement venir les recharger en combustible pour la prochaine fois. Chez l'humain porteur d'une Sanction de Grande Compagnie, la sanction sert de cheval de troie à l'intérieur du corps de la victime pour faire exploser l'éther dans certains organes vitaux et ainsi tuer la cible à plus ou moins court terme. Les deux blessés concernés ont été ramenés vivants au Castrum Oriens, mais toute intervention a été impossible sur eux : la magie n'avait aucune prise sur leur éther.

Le combustible est un mélange inédit de céruleum et d'éther. Les fragments utilisés pour alimenter la réaction sont d'élément terre mais il est envisageable que n'importe quel élément fonctionne.


L'araignée mineuse
La machine conçue pour poser ces mines ressemble à une grande araignée mécanique, semblable à celles aperçues lors de la reconquête du Castrum Oriens. Celle-ci a été construite pour agir de façon autonome et répond à une programmation simple qui vise à lui faire poser des mines à un endroit prédéterminé, les alimenter régulièrement et remplacer les mines manquantes. Son "nid" se situe dans la grotte des araignées non loin du Drap de Clarté, déjà connu des armées de l'Alliance depuis que des soldats sont tombés dessus par accident. Elle émet à l'approche des araignées locales un sifflement apaisant qui paraît la faire confondre avec une reine. De nature territoriale, les araignées de la grotte protègent le lieu de repos de la machine quand celle-ci se place en veille au fond de la mare où elle aspire les gravillons chargés en éther de terre dont elle se sert, soit comme d'un carburant personnel, soit comme composant dans le liquide explosif.
Une poche de céruleum liquide a également été repérée dans la grotte au moment où l'araignée mécanique allait faire le plein grâce au rostre qui lui permet de recharger les mines. Le tout est stocké a l'intérieur de son abdomen. Une simple détection d'éther permet de localiser le point d'éther concentré là.

La machine ne réagit pas pour se défendre, à moins d'être directement attaquée. Elle dispose à cet effet de petits missiles qui visent exclusivement l'origine de la menace (et pas nécessairement les personnes) ainsi que d'acide dont elle peut recouvrir sa surface pour blesser ce qui la touche. Nous n'avons pas été en mesure de déterminer ce qu'elle ferait face à un combattant au corps à corps mais il est avéré qu'elle peut représenter un adversaire gênant pour un groupe trop réduit. Dès que nous avons cessé de l'attaquer, elle s'est enfoncée à nouveau sous l'eau en nous ignorant.
Les grenades employées n'ont pas entamé sa structure, nous supposons qu'elle est protégée par un champ de force ou un bouclier.


Conclusions personnelles
La nature de cette arme nouvelle tient à la fois de l'oeuvre technologique magiteck et éthérée. La personne qui l'a conçue est nécessairement un scientifique versé à la fois en magie et en technique. Le mode de repérage par Sanction des armées désigne un probable traître ou un ancien militaire des Grandes Compagnies d'Eorzéa. Dans tous les cas, il s'agit d'un Eorzéen.
La minutie de la création ne répond pas aux codes urgents qui président habituellement aux machines purement fonctionnelles utilisées par l'Empire : La personne qui a fabriqué cela s'est passionnée pour sa création et n'est en aucun cas forcée de collaborer. Elle le fait de son plein gré et s'est probablement amusée à l'élaborer. Je pense à titre personnel qu'il s'agit d'un prototype et que nous aurons de nouveau affaire bientôt à d'autres créations de même type, destinées à s'intégrer dans la nature tout en restant mortelles pour les représentants de l'Alliance Eorzéenne.

- Isarmaux Terrechant, pour l'Ordre de Nald'Thal

Avatar de l’utilisateur
Yui
Messages : 46
Inscription : 16 mars 2017, 22:25

Re: Les maraudeurs des Marges [LS RP]

Message par Yui » 21 oct. 2017, 07:23

Information complémentaires laissées au refuge de Nariyasu à Brumée à l'attention des personnes concernées et de celles qui ne le sont pas encore mais voudraient l'être.

Réouverture de l'enquête "mines de la Velodyna"
Objectifs : Identifier le concepteur et l'arrêter
Contacts : Isarmaux Terrechant ; Valeriande Vertégide

- Isarmaux Terrechant

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité