[Chronique] Yunaia Takami

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 870
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 04 juil. 2019, 00:46

Image
Djin tiendra la porte pour sa belle.
- Merci très cher...<dit-elle, amusée et sur un ton théâtral imitant surement Kushi, sans moquerie pour autant.> Yunaia saluera Mindy d'un sourire, allant lui poser la question, elle aura sa réponse sur sa gauche.

- Je me disais bien avoir entendu des voix familières. Bonjour, bonjour, très chère. ♪
- Bonsoir m'selle Kushi. *sourit en coin*
- Bonsoir Dame Kushi <soufflant un rire> Jolie tenue, très...différent de d'habitude <ricane>
- Vous tombez agréablement tous les deux, je désirais m'entretenir avec vous pour une future date et une future scène. ♪
- Oh euh...<cille un peu avisant son miqo'te du coin de l'œil, revenant ensuite sur la xaela> vous souhaitez une nouvelle soirée privée ?
- Privée ? Hmmm... j'aurais plus vus ouverte. Car voyez-vous... *marquant un petit temps* J'ai un petit désir derrière la corne. ♪
- <hausse un sourcil, intriguée et étire un sourire en coin> on va monter au bureau dans ce cas, les murs ont des oreilles ici. <Amusée, avisant Mindy la fourbe piplette>

-Je vous suis. ♪
- *Hoche dans un sourire* Par contre j'vous préviens! On fait pas dans la soirée érotique! *souriant à pleines dents* Faudra y aller molo sur les désires!
- ....<pouffe de rire et roule des yeux, suivant son nacré>
- Vous savez, il y a toujours une dose d'érotisme dans mes chansons. Ce sera difficile d'estre totalement sage. ♪
Image
- Installez-vous, je vous en pries, je demande à Mindy de monter quelque chose à boire ou à manger ?

- Rien pour moi, je vous remercie. *venant s'installer pour tirer son porte cigarette* Vous faites prendre l'air à votre chérubin ? ♪

- Dans ce cas nous vous écoutons attentivement, qui a-t-il derrière votre corne ? Oui...<souffle un rire, avisant son petit bidou rond à l'air libre.> il fait chaud ces derniers jours, j'en profites.
Image
L'échange ne se poursuivi pas comme habituellement. Pour une fois, le couple ne partageait pas l'avis de la Diva. Désireuse d'un projet et d'une soirée particulière, dont l'idée semblait plaire aux directeurs mais sous certaine conditions. Les propos un peu salé de la Diva, aura pour cause de faire clôturer courtoisement l'entretien par Yunaia.

- Faites je vous en pries, je sais ce que sais d'avoir faim vous savez, j'ai été l'un de ses enfants. Je ne refuse pas d'aider et je serais la première à faire un don privé selon nos moyens.
- Allez donc répéter ceci rue de la perle. ♪
- Bien, je crois que cet entretien se termine ici, navrée de ne pas satisfaire à votre demande pour cette fois-ci. <se redressant doucement, courtoise malgré une pointe de froideur.>
- Fort bien. *se levant également. soufflant sa fumée par les narines*
- Et la prochaine fois, évitez de fumer en présence d'une femme enceinte, ça aussi ça fait partie du respect je crois. <soupire, allant ouvrir une fenêtre.>
- Connaitre la misère est une chose, s'en souvenir, en est une autre. Avec un gil...quel beau geste. Ça ne met pas du beurre dans les épinards. ♪ Sur ceux, que la chance vous sourit. ♪
- Vous connaissez la sortie, Dame Kushi. A vous de même.
- Chacun sa vision des choses Dame Kushi. Bonne fin de journée.
Image
La xaela quittant les lieux sans se retourner.
[Djin.]- Pauvre conne... *roulant des yeux*
- Eh bien, je l'imaginais pas à ce point-là bornée <ricane et roule des yeux également> si elle me croit influençable sous la menace et la culpabilité, elle s'est bien plantée <souriant finement bien qu'agacée>
- Je doute sur le fait qu'elle trouve un établissement qui accepte sous ses conditions...
- On a bien fait hm ? <une moue suivant, emprunte à un petit doute malgré tout>
- Sauf s'ils n'ont pas d'avis morale.
- Oh moi j'en doute pas du tout, c'est bourré de con partout.
[Djin]- On a bien fait. Le Tapas est notre vision. Et on s'y tient. *sourit en coin* S'il nous prend de faire une soirée de charité par nous-même, nous le ferons. La faire selon des concepts totalement extérieurs ne va faire que nous dénaturer.

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 870
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 14 juil. 2019, 21:56

Image
[Lulu]-Tu verras, je vais apprendre à ton gosse a galoper tu devras lui courir après !
- Il a Djin pour ça, s’il est aussi insupportable, tu n'arriveras pas à faire pire. <ricanant>
[Dennia] Je plains le nôtre dans le futur... *soupire légèrement*
- Mais a deux on peut faire pire...
- Avant le bébé il y a le mariage, enfin normalement, on avait prévu dans cet ordre <rit doucement> c'est raté. N'essaie pas de m'effrayer ça ne fonctionne pas.

[Dennia]- De toute façon, je l'en empêcherai.
- Tiens, en parlant de mariage. Ça va aller si on t'engage comme organisatrice ? *oui c'est sa manière de demander*
- Moi ? <cille un peu écarquillant les yeux sur lulu, un mélange de surprise et une lueur de motivation pétillante dans le regard.>
Image
- Ben ... oui ? *Tourne le regard sur Dennia afin de voir si elle confirme ou non l'idée*
- Mais...euh, qu'entends-tu par organisatrice au juste ? <leur souriant à tout deux, intriguée voir inquiète.>

[Dennia]- Je ne te l'aurai pas demandé de cette façon mais je suis d'accord.
- <souffle un rire> le tact au masculin, je t'en pries Dennia, développe donc la demande de ton fiancée, je suis toute ouïe.
- Ben l'organisation et aussi le faire ici... Enfin si tu acceptes. On peut même faire bosser les partenaires pour t'aider à te soulager des taches ? Vu ton bidou faut pas que t'en fasse trop
Image
Yunaia hoche doucement vers lulu, visiblement touchée et déjà songeuse, bien qu'elle revienne à Dennia, la future mariée pour avoir des précisions, sans doute.

- Vu la réception organisée lors de l'inauguration du Tapas, cela serait bien que tu organises la réception après la cérémonie si cela ne te dérange pas, bien sûr.

- Hm...<sourit en coin, songeuse un instant> Comme la préciser lulu, ce serait un peu trop pour moi d'organiser la fête qui suivra, au niveau animation ou autre, je suis entrain de préparer la prochaine soirée, je ne sais même pas si je vais y arriver <ricane> bébé commence à pousser. Mais...<leur souriant à tous deux en douceur> je peux gérer, la décoration de la salle, les menus avec vos choix et souhaits et la pièce montée également. Quant à l'idée des partenaires pour aider, le Kenkyo l'ont déjà fait chez eux je crois, mais je pense qu'on pourrait s'amuser davantage avec xynia et son mari, tu devrais leur demander. On peut choisir un thème du mariage également, qui irait avec la déco et les jeux ou animations qu'on pourra faire pour les festivités. Un thème qui vous correpondrait à tous les deux.

[Dennia]- C'est une bonne idée, je trouve.
Image
Yunaia retire une autre gorgée de son thé, le terminant et se redresse pour aller chercher de quoi noter.
[Lulu]- Euh... *est totalement perdu dans tous ces choix*

- J'aime bien cette bouille d'incompréhension, t'es déjà dépassé alors qu'on a pas commencé <rit doucement.> Bon, je vais vous aider un peu <notant> je vais vous écrire les sujets que vous devez voir à deux avant notre prochain rendez-vous. <souriant en coin, s'accoudant sur le comptoir pour écrire ses notes.>

[Kiaran]- Je crois qu'il s’est bien perdu ...Lulu tu veux une carte pour te retrouver ?
- Je euh... Je ne peux pas laisser Dennia faire ?
- On se marie à deux, tu m'aides à choisir !

Après plusieurs précision et quelques rires échangés, Yunaia quitta le tapas pour rejoindre son miqo'te en cette fin de soirée, l'esprit débordant d'idée pour l'organisation à venir.

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 870
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 13 août 2019, 11:44

Image
Ce soir là, Marion viendra avec une amie, danseuse, artiste, afin de la présenter a Yunaia, dans un éventuel partenariat ou pourquoi pas quelques prestations de temps à autre aux soirées du Tapas.

- Moi c'est Sarhantsatsral ! Enchantée !
- Il devrait réussir, moi-même j'ai réussi alors que je suis loin d'être agile... Ah oui et voici mon amie danseuse dont je t'ai parlé
- Oh bon sang, je manque à tous mes devoirs pardon je suis un peu fatiguée. Enchantée Demoiselle Sarhanst....je vais l'écorchée si je continue pardon. Je suis Yunaia Takami, directrice du lieu.
- Sar', ça ira !
- Oh ! mince pardon je ne vous ai pas vue rentrée ensemble, décidemment, j'ai la tête en vraque...<souffle un rire, toute navrée malgré tout.> Je vous remercies pour le raccourci. Sarhantsatsral prend la carte du coup.

- Ça te dérange si je lui fais visiter le sous-sol pendant que tu prépares les boissons? ou tu préfères faire la visite toi même

Yunaia est une jeune hyur d'environ 25 ans à vue de nez, douce courtoise et élégante, elle émane d'une bienveillance évidente dans une pointe de malice charmante. Enceinte d'environ cinq mois son ventre arrondi n'est pas discret sous sa robe. Son petit accents hingashien perceptible bien qu'elle maitrise la langue Eorzéenne.

- Oh mais je t'en pries, si je peux éviter les escaliers...ça m’arrange.<rit doucement> je te fais ton thé habituel, le temps qu'elle choisisse ?

Durant la visite des demoiselles au sous sol, Yunaia acceuillira Ze'haxi, le miqo'te un peu loufoque, discutant avec lui calmement, sirotant son granita.

[Marion] - Aller, on remonte profiter de notre boisson
- Nous revoiciiii !

Marion attrape sa tasse de thé et sirote doucement Sarhantsatsral prend son verre et sirote tranquillement.

[Yunaia pour haxi] - Lulu, je ne fais pas de préférence, disons que je les apprécie chacun différemment, avec une amitié et une relation différente, dans une famille tout le monde s'aime, mais pas de la même manière, n'est-ce pas ?
[Z’ehaxi]- Vous avez fait une bonne visite ?
- Alors conquise par le lieu Demoiselle Sar' ?
- Une famille, important ça. Enfin c'est mieux quand on l'a choisi !
[Marion] Moi j'aime bien la nouvelle disposition en tout cas
[sar’]- J'aime aussi !
- En effet <hochant d'un sourire furtif et compatissant pour le miqo'te.>
- C'est quand le prochain évènement d'ailleurs ?
- La scène est ouverte pour certain artiste de notre cercle, pour les soirées privées, je serais ravie de voir votre talent si vous le souhaitez. <d'un doux sourire, revenant a Marion ensuite> hé bien, j'envisage première une soirée avec uniquement le personnel prochainement, on a besoin de se retrouver après ces vacances j'attends que les derniers reviennent <ricanant>
- D'accord
Image
Les discussion fusent, les échanges amicaux et bon enfant au comptoir du Tapas, comme toujours.

[Haxi]- En tout cas mesdemoiselles vous faites un jolie couple !
- Parfait !
- ...
- Couple?
- Un couple ? Yunaia se retient de rire a la remarque du miqo'te observant Marion qui va surement rougir.
- Non...? Z'ehaxi affiche un sourire navré.
- Sur quoi vous basez-vous pour dire ça Haxi ? <amusée et curieuse surtout.>
Z'ehaxi renifle l'air
- Bah non... on est amie, elle est une artiste itinérante et moi sa protectrice
- Le flair ma très chère !
- Vous devez être enrhumé alors
- Il est en panne dans ce cas....<riant à la réponse de Marion qui s'accorde au même instant>
Z'ehaxi boude et gonfle ses joues en boudant
[Marion]- Et je suis totalement hétéro
[Haxi] - Vous êtes... éther eau ...? Moi je suis feu !
- Quoi?
- ....
[sar’]- Moi je suis vent !

Z'ehaxi regarde Sarhantsatsral avec surprise.

Yunaia cille et rit encore de plus belle, vous allez la faire accouchée, se redressant pour aller boire un verre.
- Avec feu ça fait du dégât tout ça !!

C'est sur cette note de rire et de mal entendu que ce terminera la petite soirée de la futur maman, non trop tardivement, afin de rejoindre son nacré chez eux. Ravie de sa nouvelle rencontre artistique.

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 870
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 14 août 2019, 12:17

Image
Norido Manarido baille aux corneilles.
- <Yunaia pousse la porte soigneusement, se déplaçant avec la petiet contrainte de son ventre de six mois de grossesse qui commence à s'imposer, un large sourire aux lèvres comme toujours.> Hé bien, l'ennui te guette à ce point-là ma chère Norido. Bonsoir.
- Bonjour patronne.
- <souffle un rire> Je ne m'y ferais jamais à ce "patronne" comment vas-tu ?
- On va dire que c'est pas la clientèle qui se bouscule en ce moment.
- En effet, et je ne m'en plains pas pour autant, nous en avons surtout le soir quand il fait plus frais, les gens préfèrent la plage et le soleil. <amusée>
- A l'instant là, je meurs d'ennui, sinon en général je commence à me faire un petit pécule pour avoir un petit chez moi, je n'ai pas envie de dépendre à vie de vous. *ricane légèrement*
- Dépendre de nous, c'est un peu exagérer mais je comprends bien le besoin d'avoir son chez soi oui. <d'un sourire en coin allant se faire son granita> je ne serais pas contre une de tes salades au poisson, si tu t'ennui à ce point.
- Avec plaisir! Je vais fusionner avec le tabouret sinon!
- Tu me rejoint là-haut?
- Je te rejoins en haut tout de suite ! Ed' va préparer le buffet, c'est bientôt l'heure de l'invasion.
Image
- Dis-moi, je suis curieuse de savoir si...tu es tout aussi ...artiste et inventive en ce qui concerne les glaces. <d'un sourire en coin, s'installant avec son granita soigneusement, du moins comme elle peu, elle suivra du regard la hyuroise à la tâche.>

- Tu voulais me voir il parait? *prépare délicatement les légumes qu'elle découpe finement alors qu'elle met le saumon à mariner dans une marinade a l'aneth.

- Des glaces? Oh bah oui, totalement! Norido rigole sincèrement.

- Nous avons une soirée prévue bientôt, j'attends encore confirmation de notre partenaire la libellule de cristal, leurs affichent ne vont pas tardées à être placardée, ce sera en plein air et nous aurons à charge un petit stand de glace.

Norido Manarido prépare le riz dans le bol dans lequel elle râpe le zeste d'un citron avant de le mélanger avec un léger trait de vinaigre de mirin. Yunaia sourit doucement observant ses gestes, sirotant son granita de temps à autre.
Image
- Normalement je devrais être disponible . Mais au pire si je peux pas être là, j'aurais bourré le crane des collègues avec mes idées.
- <hoche doucement d'un sourire> si ce n'est pas le cas ce n'est pas grave nous serons assez, néanmoins c'est autre chose que j'aimerais te demander, à toi et Lulu, afin de décharger Ed' cette fois ci. Il nous faudrait des glaces, maintenue au frais bien évidemment et pratique à manger, qui ne soit pas avec des machines, j'avais pensée à des petites coupelles en carton comme ceux à emporter, néanmoins je voudrais de nouvelle saveurs et des choses plus...exotiques et innovant que ce que nous avons sur notre carte, pourriez-vous, vous y pencher à deux ? <douce d'un sourire toujours.>

Norido détache la marmite et la pose sur le côté alors qu'elle pose une grille au-dessus des braises et y dépose le poisson à griller.
Image
- <ricane> Justement j'ai besoin de ton bourrage d'idées, que tu sois là ou non pour servir ce n'est pas un souci, même si on apprécie toujours ta compagnie en service.

- C'est gentil! *fait sauter le poisson en l'air et ne vérifie pas comment il atterrit sur le grille, mais sa chance insolente est toujours là, il retombe pile au milieu et du bon coté.* Pour les parfums, les combinaisons sont entre guillemets infini...Faudrait me brider un peu, il faudrait que tu trouves un thème pour cette collection.

- Vous avez de quoi vous amusez justement, que ce soit pour la décoration ou les saveurs, vous avez carte blanche. Aucun thème que je saches du moins, simplement offrir une palette de saveur fraiches aux invités de notre partenaire.

- Dire qu'il a carte blanche a un cuistot pour créer quelque chose c'est un calvaire hahaha!
Norido retire le poisson du feu, il est cuit à cœur.

- Je suis navrée de ne rien vous imposer, pauvre petit esclaves que vous êtes...<pouffant de rire.>

Norido le pose sur la planche pour le laisser reposer alors qu'elle monte les légumes en une belle composition estivale.
- Parfum bouillabaise, parfum salade de foie de bufflonne...
- ...T'es pas sérieuse là si ? <Inquiète, elle retient un rire tout de fois.>
- On fait moins la maline hein? *affiche une expression pleine d'arrogance.* Des idées de glaces je peux en avoir plein...
- <rit volontier et roule des yeux> peste !
- Tu prends une crème à la menthe verte, et tu y incorpore des cristaux de menthe fraiche.
- Hé bien dans ce cas, garde moi la surprise, prépare ça avec lulu en mêlant vos idées à deux, vous avez encore neuf jours. Sept, pour me présenter les dessins et les idées. Kayah est prévenue, prête à dessiner vos idées.

- Elle va encore faire une overdose de sucre et ne va plus pouvoir tenir en place...
- J'aime l'idée de la fraicheur menthe maiiiis, j'attends vos idées communes, je ne veux rien savoir avant.
- ....
- On va être obliger de la ligoter dans la remise.
- <rit doucement> elle doit les dessiner, elle n'est pas obligée de manger.
- C'est toi qui décide cheffe. Parce que tu crois qu'elle se contente de regarder!
Norido éclate d'un rire franc.
- A croire que l'inspiration artistique passe aussi par le gout pour diriger le crayon.
- <ricane> Je penses que Aezen est tout à fait apte à lui faire perdre ses kilos en trop le cas échéant. <souriant finement>
- Si tu ne la mange pas je la mange... *plisse les yeux en regardant la salade puis Yunaia, puis la salade*
- <Rit encore, clairement amusée> bien bien, peu m'importe qu'elle mange ou non, tant qu'elle fait les dessins pour me présenter le tout avant la soirée. <Elle récupère le bol sous la « menace » amusée et entamera son plat>
Image
Après un laps de temps, Yu’ descendra pour rejoindre son bureau, croisant Dennia dans l’entrée.
- Oh Dennia bonsoir <d'un doux sourire, elle descend doucement tenant la barrière, c'est mieux, vue son bidou de six mois de grossesse qui commence à être imposant.>

- Bonsoir Yunaia. Comment vas-tu? *sourit tout en regardant le ventre de cette dernière*

- Lourdement, mais en pleine forme...je te remercie et toi ? <Souriante, toujours> Norido est à l'étage, tu tombes bien, elle va te parler d'un petit projet, et vous verrez aussi avec lulu, je serais là au besoin pour des questions, Kayah va vous rejoindre également pour ledit projet.

- Je vais bien, je te remercie. *sourit légèrement* D'accord, je vais la rejoindre tout de suite.

- Oui, oh et...je n'ai pas eu de vos nouvelles pour le mariage et la liste ou les préparatifs, j’espère que tout va bien ? <d'un doux sourire un peu inquiète.> Si tu as besoin qu'on voit ensemble certaine chose entre fille n'hésite pas.

- Oui tout va bien. *sourit* Disons qu'il y a eu quelques contretemps mais on ne va pas tarder à se pencher pour le mariage, ne t'en fais pas. Je n'y manquerai pas, c'est très gentil à toi.

- Je ne m'en fais pas tout à fait, il n'y a rien qui presse de mon côté. <hoche d'un sourire> bonne soirée, je serais au bureau si besoin.

- D'accord, bonne soirée à toi aussi.

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 870
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 19 août 2019, 11:04

Image
Un nouveau jardinier ? Jeune miqo'te rêveur, timide et qui découvre le monde hors de son clan, c'est le petit Khy Naab qui entra ce jour là dans le Tapas.
Image
C'est avec ravissement et surprise que le jeune miqo'te découvre le lieu, se faisant chambrer par Kiaran, évidemment, certaine taquinerie l'effrayeront, d'autre l'amuseront, il semble compétent et surtout passionné de fleurs et de plantes.
Image
S'en suivi une visite guidée de toute les pièces ou il y a des plantes à bichoner. Au rythme des Wooh, WOUHAAA, du miqo'te qui s'émerveille. Kiaran, Yunaia et Dennia amusé de lui faire visiter.

Image

Le tout se termina a l'administration, après échanges, questions, Yunaia réussissant à le rassurer, quant aux lieux et aux personne s'y trouvant, taquin mais pas dangereux. Le jeune miqo'te qui avait postuler à son arrivée pour être jardinier, fut ravi de voir yuanaia rédiger son contrat d'esssaie. Il le signera dès demain matin pour prendre du service. Il prendra la location de l'appartement au premier, celui même réservé aux postulantx ou aux employé sans logement afin de rendre service un temps.

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 870
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 22 août 2019, 10:04

Image
Ce soir là, pour les un an de la Libellule de Cristal, l'équipe du Tapas arrivera sur place. Mindy, Ed', Kiaran, Yunaia, Djin, Dennia avec le matériel et les glaces spécialement confectionnées pour l'occasion.
Image
Un échange amical avec Maloys, la rencontre de sa charmante et mignonne nouvelle serveuse Mari, avant que le groupe ne commence à se préparer au stand qui a été installé pour la glacerie.
Image
Un banc a été préparé proche du stanc, afin d'installée Yunaia au mieux pour la soire. Enceinte de six mois, elle n'aura pas tenue debout toutes ses heures. Elle même sous bonne garde de son nacré malicieux et au petit soin pour la futur maman.
Image
La soirée se déroule avec festivité, discussion, rire, les clients affluent, approchant environ trente personnes, c'est un succès pour le plus grand plaisir de la propriétaire de la Libellule ainsi que de ses partenaires présent. Le bazar de l'Orée et le Tapas.

Laissons place alors au discours d'entrée de Maloys, puis des partenaires avant d'entamer réellement les festivités et la dégustation.

-Bienvenue à tous, et merci d'être venus ce soir pour fêter avec nous le premier anniversaire de ce projet, qui me tient à cœur. La Libellule de Cristal !

Ce projet a énormément évolué depuis sa genèse jusqu'à aujourd'hui, puisqu'il a connu une grande réforme pour tout reconstruire proprement ici et sur de bonnes bases. Je vais donc me permettre de faire un court résumé de l'histoire de la Libellule de Cristal, pour ne pas trop ennuyer tout le monde et parce que je tiens à en parler !

Au départ, j'étais seule, dans une boutique que j'ai fait construire à Lavandière dans une petite maison. Les débuts avaient été difficiles, mais j'ai pu trouver du soutien auprès de propriétaires d'une maisonnette en Brumée, qui ont acceptés de me louer leur bâtiment pour que j'y loge mon projet de boutique herboriste et salon de thé.

Puis j'ai eu la chance innestimée que les patrons de la Luciole Ambrée me lèguent leur pavillon pour m'encourager dans mon projet tandis qu'ils mettaient fin au leur. Je souhaite également leur rendre hommage aujourd'hui, sans eux, nous n'en serions pas là.

C'est pourquoi j'annonce officiellement l'ouverture du Dortoir Aventurier, hommage à la Luciole Ambrée, ancienne taverne pour aventuriers de toute part.

J'aimerais aussi remercier tous ceux qui ont supportés le projet très tôt, dont les Partenaires essentiellement. Le Bazar de l'Orée, premier partenaire toujours là depuis le début, à nous soutenir, à nous proposer de faire des événements communs comme le Pique-nique. Le Tapas Ta Glace, enseigne grandissante et prête à fournir de l'aide en cas de besoin. Mais également d'autres partenaires qui sont malheureusement absents ce soir, comme l'Enayade.

Et j'aimerais remercier ceux qui ont rejoint la maison, la famille, dont Momoko et Spina, mes apprenties herboristes, Mari et Jhili, mes nouvelles serveuses, qui m'aident à faire vivre les lieux et à le rendre plus beau !

J'espère ne pas mener la vie de mes employés et partenaires trop durement, alors merci encore de votre présence et participation pour cet anniversaire, cela me fait réellement chaud au cœur !

La Libellule de Cristal, au départ Herboristerie et Salon de Thé, devient donc une Boutique et un Espace de Bien-être avec de multiples services et produits à la disposition de tous !

L'inauguration de la réforme étant faite, et pour l'occasion de l'anniversaire de la Libellule, je vais inviter mes très chers partenaires à se présenter à vous. Ce soir, vous aurez droit à des exclusivités de leur part chez nous, alors profitez-en !

Xynia, à toi l'honneur, qui est ma toute première partenaire !

- B'soir à tous ! J'suis trop fière d'notre partenaire ! J'suis l'gérante du Bazar de l'Orée à l'Coupe secteur 17 maison 5 ! C'soir on s'occupe d'la Tombe Hola, avec des lots qui envoi d'rêves d'vrai fou d'dingue ! Vous allez être trop content pour l'gagnant !

Le discours de Yunaia suivra:

Bonsoir à tous *souriante, une main sur son ventre arrondi d’environ six mois de grossesse* Je me présente, Yunaia Takami, et voici mon fiancé Djin, tous deux directeurs du Tapas, en Brumée 4-44 et au même titre. *souriant en coin, semblant appuyer cette précision sacrée. *

Nous dirigeons le Tapas ta glace donc, une glacerie, et un restaurant bar à Tapas, spécialité variés, Hingashiennes pour certaine, crêpes et sucrerie pour les gourmands.

Nous organisons, une fois, voire deux fois par lune, quand c’est possible, des soirées à thème également, privée, sous inscription mais en soit ouvert à tous, néanmoins avec places limitées.

Nous sommes fiers d’avoir eu comme partenaire la Libellule de Cristal durant cette année, ainsi que nos chers amis du Bazar. En espérant de futurs années de collaborations à en venir. *d’un sourire pour les deux équipes* Nous vous souhaitons à tous une bonne soirée. *s’inclinant un peu ensuite. Présentation terminée. *
Image
Khy, le jardinier du Tapas, malgré encore sa petite insolation, aura rejoin l'équipe du Tapas, restant généralement proche des patrons, faisant la rencontre de Djin pour la première fois, une chance pour lui que ce soit en publique. Le nacré l'aura ménagé un peu sans trop de taquinerie.
Image
La soirée se poursuivi chaleureusement au gré de la brise estivale, des baignades de certain, la dégustation d'autres. Une tombola aura lieu, faisant gangné des lots plus originaux et sympa les uns que les autres. Allant de la peluche à la barrette élégante dans la chevelure, le tout remis par le bazar de l'Orée pour l'occasion.

Le couple du Tapas, passant alors une très bonne soirée, malgré la fatigue de la jeune hyur. Ils finiront par rentré après le feu d'artifices afin de se reposer, laissant l'équipe ranger le tout après leur départ.
Image

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 870
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 21 nov. 2019, 15:49

Image

La mort n’est rien,
Ils sont seulement passés, dans la pièce à côté.
Je suis moi. Vous êtes vous.
Ce que j’étais pour vous, je le suis toujours.

Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné,
parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.
N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel ou triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.

Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.

Que leurs nom soit prononcés à la maison
comme il l’a toujours été,
sans emphase d’aucune sorte,
sans une trace d’ombre.

La vie signifie tout ce qu’elle a toujours été.
Le fil n’est pas coupé.
Pourquoi seraient-ils hors de nos pensées,
simplement parce qu'ils sont hors de notre vue ?
Ils ne sont pas loin, mais juste de l’autre côté du chemin.

Image
Les travaux terminés..
Au Tapas le nouvel appartement de la veuve prend forme. Les rumeurs se veulent "rassurantes" la jeune femme, fait son deuil depuis des lunes, elle se relève doucement. Son amour disparu, sa fille morte née, c'est en deuil qu'on peu parfois l’apercevoir s'éclipser de ses quartiers pour parcourir le tapas aux heures sombres et fermées. Peu de personne n'est accepté en visite auprès d'elle, du temps, besoin de temps. La jeune hingashienne en a vécu, de sa vie difficile et palpitante, toujours elle se relève, c'est une battante.

Le Tapas aux mains de son fidèle ami et gérant, c'est Kiaran qui tiens dès lors, la barre, ce laps de temps. Veillant au grain, reprenant peu à peu son entrain, la blondinette ne se laissera pas abattre une nouvelle fois, et c'est avec un fin sourire aux lèvres, qu'elle écrira ses lignes, pour ses amis, proches et client, laissant sous entendre un retour imminent.

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 870
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 22 nov. 2019, 17:00

Image
Avant de rentrer, Kiaran toquera à la porte, et attendra la permission comme à son habitude.
- C'est ouvert ! *accrochant la théière au-dessus du feu, elle coule un regard vers l'entrée*

Kiaran entre donc discrètement, avec un mince sourire au lèvre.
- Bonjour.
- Salut ? *d'un sourire en coin filant en avisant son ami* quoi de neuf aujourd'hui ? Tu veux du thé ?
Image
- Les ouvriers ont terminé le nouveau bureau d’administration, oui pourquoi pas. Et toi comment vas-tu ?
- *hoche et dodeline* Me voilà curieuse d'aller voir ça, je nous sers deux tasses avant, et je vais. Figure-toi que je me suis mise au tricot, je t'ai fait une écharpe. *ricane*
- Je te ferai visiter <souriant> une écharpe ? tu as peur que j'attrape froid. Mais ça me fait plaisir merci.
Image
- Non, mais il fallait bien que je m'entraine...elle est...rose fushia...*pivotant les tasses en main en souriant brièvement, difficile à savoir si elle est sérieuse* c'est mérité avec le bon travail que tu fais.
Image
-Pourquoi rose ? ...Mais je me donne toujours à fond dans mon travail. <souriant>
- .... Pourquoi pas...*haussant une épaule, elle sourit finement et lui tend sa tasse de thé, retirant une gorgée de la sienne* je te suis, allons voir la nouvelle administration.

- Qui sait le rose pourrait bien m'aller ! <Amusé et récupère sa tasse de thé d'un mince sourire> Allez je t'y emmène ! <pivote pour ouvrir la porte et laisser Yuna passer avant>
- Merci très cher...*passant devant en levant le menton telle une diva*
Image
Kiaran referme doucement la porte derriere lui.
- Hm....*le regard pétille, mais elle retire une gorgée de son thé et scrute la pièce dans un silence, possiblement un peu long*
- Alors ? <souriant, il la regarde faire>
- J'ai bien fais de te confier cette tâche, et les ouvriers ont fait du bon travail, je m'y sens bien...*plus douce et toujours aussi sincère, sirotant son thé* Merci Kiaran.
Image
- C'est normal <souriant> un peu de nouveauté ne fait pas de mal.
- Et ton bureau près du mien te plait ? *souriant en coin, sa tasse aux lèvres qu'elle tient à deux mains.*
- Oui, en espérant que je sois à la hauteur mais je vais réussir <sûr de lui avec un large sourire aux lèvres>
Image
Yunaia repose sa tasse de thé sur son bureau, caressant le bois du bout des doigts en glissant une œillade sur celui de gauche un bref instant d'absence avant de reposer les yeux sur lui d'un sourire faible mais tendre et amical.

- Évidemment, tu es mon meilleur élément, ici depuis le début, j'ai toute confiance en toi et ta fidélité Kiaran.
- Je serai toujours fidèle à mon poste, et envers toi Yuna <d'un mince sourire> et je serai toujours là pour toi quoi qu'il arrive.

- Je le sais...tu l'as déjà démontré...*d'un doux sourire filant, elle récupère sa tasse et prend le pas* beau travail, donne un bonus aux ouvriers s'il te plait, autre chose avant que je retourne tricoter dans mon antre ?

- Je leur donnerai dans ce cas. A priori non, si tu as besoin de moi tu peux faire appel à moi <souriant>
- *sourit finement et s'approche pour lui reposer une bise sur la joue* ça aussi je le sais, merci Kiki *ricane en sortant* a plus tard.
-A plus tard <un peu gêné par la bise> repose toi bien avec ton tricot.
- Je t'amène ton écharpe ce soir !! *dit-elle dans le couloir dans une petite résonance avant de s'enfermer à nouveau dans son appartement.*
Image

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 870
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 23 nov. 2019, 09:32

L'ancien Roublard s'était terré dans les toits des maisons aux alentours du Tapas. Du moins, le nouveau bâtiment après renseignement. Il avait surveillé l'établissement et l'activité à l'intérieur de par les fenêtres qu'il pouvait voir. La soirée lui fut plus profitable car la lumière, à travers les fenêtres, lui permettait de mieux observer ce qu'il se passait. Il essaya ainsi, déjà, de déterminer quelle était la chambre de Yunaia en premier lieu.
Image
La lumière est tamisée, la jeune femme ne dort pas, installée à l'étage de sa mezzanine devant un livre et une tasse de thé à portée de main.

Caché à moitié derrière le haut d'un toit, il fit claquer sa langue. Il attendit soigneusement le cœur de la nuit, pour quand elle irait se coucher.

C'est donc aux environs de minuit que l’hingashienne commencera à s'assoupir, refermant son livre pour descendre éteindre le tout soigneusement, avant de s'effondrer dans son lit, le regard rivé au plafond dans le vague et fatiguée, songeuse, elle en aura oublié de retirer ses adorables pantoufles lapin.

Une fois qu'il se sera assuré que l'établissement était bel et bien silencieux, plongé dans les ténèbres. Alors que la lune était masquée par quelques nuages capricieux, il invoqua le Vent Allié pour l'aider à rejoindre la terrasse qu'il avait aperçu. Il analysa magiquement, en premier lieu, si la fenêtre était protégée par un sortilège, il était encapuchonné, vêtu des pieds en cap de noir. A l'observer, on pourrait croire presque à un assassin. Sa tenue sombre lui permettait de se fondre de la nuit. Puis il chercha, discrètement, à ouvrir la porte-fenêtre de la cuisine, entrouverte dores et déjà.

Rien à gauche, rien à droite. Parfait. Il se releva après avoir passé la fenêtre, ses oreilles attentives au moindre son.
Image
Yunaia est finalement assoupie, bien que son sommeil semble léger au vue de sa respiration. La jeune femme tournant un peu dans ses draps en quête d'une posture confortable sans doute. Le miqo’te avisa le lieu. Cet appartement qui ne correspondait en rien à ses souvenirs, si ce n'était peut-être quelques odeurs et parfums familiers, caractéristiques. Et puis, enfin, la concernée.

Le souffle du Mage se coupa un instant. Il tâcha ensuite de le réguler. Calme. Il devait rester calme. Avec précaution, il s'avança pour s'accroupir et l'observer dans son sommeil. Le bas du visage se contorsionna dans une expression douloureuse. Oui, il constata ce qui avait changé et ce qui ne l'était pas. Lui avait désormais sa taille adulte. Il ne mesurait plus les petits 1m45 mais un bon 1m73.

Il avança alors une main hésitante qu'il arrêta, ses doigts se repliant comme pour s'interdire lui-même. Il secoua la tête. Continuait de réguler son souffle et ses pensées comme il le pouvait. Et finalement il se releva et tâcha de repartir en arrière, toujours discrètement.
Image
Yunaia Takami soupire, n'a-t-elle rien senti ni entendu ? son sommeil léger et un peu agité, dort-elle réellement finalement ? C'est alors que le miqo'te pourra sentir une pointe dans son dos, une lame qui le tiendrait en joue ?

Ce fut au moment où il s'apprêtait à repartir qu'il...vit le couteau léviter devant lui, menaçant. Il eut bien un "sursaut" de surprise sans que ce ne soit une réaction à l'excès* ...!

Yunaia ouvrant les yeux, elle murmure froidement en s'accoudant, légèrement redressée.
- Qui que vous soyez, soyez bref et précis sur le motif de votre visite nocturne.

Yunaia ne semble en rien inquiète ou surprise, sa voix est rauque, partiellement menaçante mais d'un froid glacial.
- ... Rendre visite à un passé éloigné *fit-il, avec difficulté. Même si sa voix était devenue adulte, il essaya de murmurer pour en masquer toute tonalité trop familière. En tout cas, sa gorge semblait, à demie, nouée*

Yunaia hausse un sourcil et relève doucement la main pour attirer le couteau près d'elle, le posant à ses côtés dans un soupire.
- Bien...et puisque c'est chose faite, allez-vous rester ?

- Je... ... n'en sais rien *fit-il en détournant la tête* Je n'étais là que pour remettre... un présent.

- *roule des yeux et se redresse* Un présent ? en quel honneur Eylion ? *souriant en coin, ajustant ses pantoufles aux pieds une fois dressée devant le lit, ses prunelles posées sur lui*

- *Sa tête tilta un instant. Son étonnement était perceptible dans sa posture. Puis, il soupira avant d'ôter sa capuche, révélant un regard dissemblable différent de ce qu'elle avait pu voir auparavant. La pierre noire dans son orbite droit avait laissé place à un Œil d'un Carmin aussi rougeâtre que d'un éclat particulier*
Image
- Je ne pensais pas que tu me reconnaîtrais...
- En effet, il y a du changement *d'un sourire filant* Mais, je connais ta manière de bouger, cette gorge nouée, ton hésitation et...tu es le seul miqo'te sombre capable d'entrer ici en pleine nuit. *ricane brièvement* Un rhum ? *d'un regard désignant en direction de la cuisine. *
- *Il se passa une main sur le visage un instant* ... Tu sais ce que je bois *fit-il, le plus sobrement possible comme s'il essayait de masquer ses émotions*
- Exact, et j'ai toujours d'excellente bouteille a portée...*hochant, elle prendra le pas* Tu as bien grandi mon petit...*souriant en coin tout en servant deux verres, la saleté*
- *Il la suivit même s'il était incapable de la regarder directement. Son Azur fuyant se porta sur le premier objet qu'il pouvait fixer. La mention de "petit" le fit grogner doucement*
- Et se grognement...pas tant de changement finalement. *pivotant pour lui tendre son verre, nullement gênée par son regard fuyant*
- Le Temps fait son œuvre, certains choses changent, d'autres non... Hrm... Je ne sais pas les détails mais je sais que tu as perdu récemment ta famille *dit-il avec un ton plus mesuré comme s'il soupesait bien ses mots. Il prit le verre au passage, toujours sans la regarder*

La douceur amicale de Yunaia est perceptible mais sans doute enfoui sous un détachement certain, neutre, à savoir si c'est vis à vis de lui ou d'ordre général c'est difficile. Elle en reste cependant un peu taquine et pinçante sans doute, en rien agressive ou rancunière, il est difficile de cerner ses émotions et ses sentiments là ou avant, elle était possiblement un livre ouvert.

- *hoche retirant une gorgée, le fixant quant à elle* ils sont de l'autre côté du chemin, je le prendrait mon heure venue pour les retrouver, en attendant j'ai bien trop à faire ici pour me morfondre au terme de ce deuil. Et toi, comment vas-tu ?

- *Il ferma les yeux brièvement* ... Une bonne chose dans ce cas, bien des gens ne voudraient pas te voir partir. Mon côté, lui, n'a aucune importance *Il prit une gorgée de son verre avant de le reposer afin de pouvoir libérer sa main. Il fouilla ensuite dans une poche cachée de sa veste et il en tira un boîtier noir, qui tenait tout juste dans la paume, pour le tendre à Yunaia, toujours sans la regarder*

- *soupire et avise ses mouvements, tenant son verre avant de rehausser les yeux sur lui* On offre un présent en regardant la personne dans les yeux Eylion, de quoi as-tu peur ou honte ? de l'eau a coulé sous les ponts non ? *plus...douce ? sans prendre la boite pour autant*
Image
- Certaines choses changent... D'autres pas *se contenta t-il de dire*
- Hm...*repose le rhum sur la cuisinière et récupère la boite soigneusement, l'ouvrant relativement rapidement, sans chichi, ni curiosité pour autant, un peu comme si elle souhaitait en finir et abréger les souffrances du pauvre miqo'te torturé face à elle.*

A l'intérieur, des perles nacrées dont la surface semblait animée par des volutes de fumées, comme si celles-ci se trouvaient juste en-dessous, d'un bleu nuit nocturne.

- Ce sont des perles oniriques. Chacune d'entre elles contient un Rêve différent. Il y en a cinq en principe.

Yunaia hausse un sourcil, surprise et intriguée finalement, puis elle ira s'asseoir sur son divan, se déplaçant en observant le contenu de la boite. Eylion resta là où il est, reprenant son verre de rhum pour continuer à le boire, prenant le temps de savourer la brûlure au fond de sa gorge*

- Les rêves de qui ? *retirant délicatement une perle pour l'observer de plus prêt*
- ... Il suffit de plonger une de ces perles dans une boisson de ton choix. Tous ceux qui buveront ce verre seront plongés dans le Rêve de la perle. Dans ta boîte, il y en a cinq, je les ai brodés... Ce sont différents paysages: des ruines enchantées, une jungle paradisiaque, un royaume des profondeurs, un paysage proche de chez toi, de là où tu as grandi...

- Le cinquième est un peu particulier puisqu'il contient, hrm... une "aventure", je dirai.

- *cille un instant reposant la perle songeuse elle fermera la boite en l'écoutant, non sans une curiosité piquée à vif étonnement* Une aventure...tu veux dire que je peux boire ces perles pour m'évader et fuir la réalité ou vivre une aventure palpitante ? *rehaussant les yeux sur lui*
- ... Elles ont été créées pour ça, en effet... Bien que "fuir" ne serait pas le terme que j'aurai employé...

- S'évader, changer d'air ? se détendre ? *souriant en coin, elle soupire* Merci, pour le présent, je ne sais pas encore si je les utiliserais cela dit. J'aime ma vie, aussi difficile soit-elle, c'est une réalité que je dois affronter, et pour me détendre, je saurais quoi faire, dans cette réalité en temps voulu, comme un séjour à Shirogane, je pars d'ici quelques jours avant de revenir travailler.

Eylion esquissa un mince sourire aussi désabusé que rassuré.
- Merci de me donner une raison d'étrangler quelqu'un à mon retour.
Image
Yunaia repose la boite et récupère son rhum pour une gorgée, étirant un sourire en coin.
- Qui donc ? *soufflant un rire finalement, surprise* étais-ce un présent piège ? voulais-tu savoir mon état d'esprit ?
- Je garderai son nom et son châtiment pour moi *dit-il, toujours avec le même sourire. Sourire qui disparut par la suite* Non... Ce... *Il soupira* Putain de Principe à la con... J'étais inquiet *souffla t'il, presque en grommelant*

- Je n'ai pas l'intention de me suicidé cette fois Eylion, quand on a perdu son âme sœur, son amour et sa fille, j'aurais toutes les raisons, mais je suis plus forte que ça et tu le sais.
- Je sais que tu es forte mais comme on le dit, quand Menphina s'en mêle, qui sait ce qu'on serait capable de faire.

- Merci pour le présent, et remercie cette personne mystérieuse en ce cas. *Hochant simplement, finissant son rhum* Tu peux rentrer chez toi en paix, tout ira bien pour moi. Eylion hocha lentement la tête

- ... Je te préviens que si tes proches ne font pas le nécessaire pour toi... Je ne réponds plus de moi *murmura t'il* Et, par Azeyma, après mon passage, il y a de la sécurité à renforcer... Même si j'ai bien vu que tu maîtrisais maintenant tes pouvoirs

- J'imagine que tu...va disparaitre sans même chercher à me rassurer moi, à mon tour hm ? *penchant la tête, elle ricane finalement à ses dires.* Je vais m'en charger pour la sécurité oui il y a du nouveau à remanier à mon retour de voyage. Mes proches font le nécessaire ne t'en fais pas. J'ai appris, pour ton établissement, je...suis passée un fois je souhaitais te féliciter et t'encourager mais...*soupire* je me suis dégonflée devant la porte.

- ... Hrm... *Il grimaça brièvement, presque dans un claquement de langue* Physiquement, je suis en bonne santé... ... Tu as bien fait de te dégonfler, je...L'Abéhys est dangereux pour toi Yunaia range les bouteilles et hausse un sourcil.
- Pourquoi, pour moi précisément ?
- ... Parce que l'Ecorcheuse en est la gérante désormais
- Ton compagnon l'a piégé pour me pulvériser au seuil de la porte ? *souriant en coin*
- ...Je vois...enfin non mais...*se passe une main sur le visage* bien.
- ... J'ai quitté Solid, depuis un moment déjà... Depuis... Après la Valention, je dirai...
Image
Yunaia détourne finalement le regard, croisant les bras dans une moue dépitée.
- Ah...
- Il croyait m'aimer mais ce n'était pas le cas... Il m'aimait comme un membre de sa famille. Il s'est rendu compte, au final, qu'il ne pouvait être que libertin depuis que son premier amour est mort *énonça t'il, de manière détachée*

Yunaia laisse place à un long silence, aucune question, fixant sa table basse en l'écoutant malgré tout.

- Encore un connard...*grommelle* quel gâchis...je suis navrée pour toi cela dit, ce n'est jamais plaisant de se planter à ce point-là dans une relation. *soupire* mais c'est comme ça qu'on apprend. J'imagine. On en sort plus fort et plus prudent. *haussant une épaule*

Yunaia chope un petit cookie chocolat-amande dans le panier sur la table et croque dedans, un long soupire suivant, encore.

- Je n'ai pas besoin que qui que ce soit soit navré pour moi *dit-il doucement, presque comme une simple énonciation* De toutes façons, je suis bien mieux en tant que simple "Docteur de l'Occulte" *fit-il avec un maigre sourire en coin, comme sarcastique envers lui-même*

- Je m'en contre fou de ce que tu as besoin ou non Eylion, je le suis c'est tout. *plissant le nez en rehaussant les yeux sur lui* Mais tu sembles aller bien oui, physiquement du moins. Pour le reste, je connais... Eylion haussa une épaule aux dires de la gérante

- Docteur de l'occulte hm ? *ricane croquant dans son cookie en l'observant* ça te va bien...

- C'est ce que je suis devenu, oui... Enfin, quelque part, je l'étais déjà, juste... pas aussi... "défini"
Eylion continuait à ne pas la regarder en face

- Et...tu es libre ? *tique et roule des yeux* Je parle de l'écorcheuse, ou quiconque d'autre, tu…es plus prisonnier de qui que ce soit ou sous une quelconque emprise d'un tiers ?

Yunaia pose la question d'avantage comme une inquiétude, à savoir s’il va bien aussi à ce niveau-là surtout.

- ... Pas vraiment vis à vis de Lucrétia... C'est le nom de l'Ecorcheuse. Je suis toujours lié à elle, juste "différemment". Pour le moment, j'ai limité et "scellé" ce Lien depuis qu'elle en a abusé

- Et... Je sais que je peux te faire confiance pour ne pas révéler mes plans... Mais je compte la sceller sous peu à l'aide d'amis car elle a grillé la seconde chance que je lui ai donné.
- Hm...et elle veut toujours ma peau hm ? *se penche et attrape un cookie* En effet, secret bien gardé...à qui le dirais-je, mon entourage est à des années lumières de ce genre de...situation qui gravite autour de toi. *lui tendant le cookie d'un sourire filant*

- ... Vu que tu n'as pas été attaquée, elle ne doit pas estimer que tu es une "menace" mais... Je ne pense pas qu'elle resterait tranquille si elle se trouvait dans la même pièce que toi

- Je vois...tu le prends ce cookie ou tu n'es plus gourmand non plus ? *penchant la tête en l'observant toujours*

Eylion jeta un œil prudent au cookie. Après un moment, il le prit doucement.
- Merci... Eylion détourna ensuite le regard en croquant dans le cookie
- *étire un bref sourire* Bien, je suis rassurée je te remercie, enfin…partiellement.
- Partiellement...?

- Lucrétia...*soupire* ça ne m’enchante pas...mais j'ai raté des lunes de ta vie, ce serait bien long à m'expliquer j'imagine et j'en ai pas envie, ce qui compte c'est que tu sois…bien et avec un projet et un métier qui semble te plaire et te convenir, donc oui partiellement rassurée.
Image
Yunaia prépare un thé et remet de l'encens a brulé soigneusement sur la cuisinière, l'évitant du regard à son tour.
- ... Même sans Lucrétia, ma vie a toujours été un danger constant *fit-il en esquissant un mince sourire désabusé* Mais je m'en sors, oui et... Hrm... Oui, il s'en est passé des choses.
- Un danger constant qui te plais..*hochant* tu as trouvé ta voie, c'est une bonne chose, certain n'ont pas cette chance. *d'un doux sourire filant*
- Comme...ta malédiction, c'est Solid qui t'as rendu adulte ?

- ... Tu penses à quelqu'un quand tu dis "pas cette chance"...? Ce sont mes frères, Light et Empty, qui ont "convaincu" Lucrétia de me donner l'âge que je voulais. L'histoire est assez... complexe et encore, je crois que j'en découvre, aujourd'hui, seulement les ficelles et que Lucrétia est bien plus dangereuse que je ne le pensais...

- Non pas particulièrement. En travaillant ici j'ai rencontré bon nombre de personnes égarée, se sentant inutile voilà tout. *glissant un regard du coin de l'œil sur lui un bref instant* Tes frères vont bien ? tu les vois toujours ? Je suis contente pour toi *d'un nouveau sourire filant et bref mais sincère* quant à lucrétia...bonne chance, et soit prudent.

- Je vois... *Il hocha doucement la tête par rapport au sujet des personnes égarées* Avec toi, je me doute qu'elles doivent moins l'être. Quant à mes frères, non... J'ai quitté la Brigade. Je n'avais pas très envie de voir le défilé d'amants qui allait s'ensuivre

- *Soupire et retire une gorgée de son thé, observant sa tasse, soufflant un peu dessus* Je comprends.Tu chantes toujours ?
- Seulement quand je suis seul... Même si j'ai été obligé, une fois, de chanter avec Lucrétia *Il eut un bref sourire amer*... Et je n'ai plus jamais chanté "cette" chanson, comme promis.

- Ce n'étais pas ma question, pour "cette chanson" mais je t'en remercie pour ta promesse. * d'un mince sourire navrée* je te souhaite de pouvoir danser et chanter à nouveau un jour et de pouvoir avoir ce sourire aux lèvres que j'ai eu le privilège de voir dans un tapas tamisé ou assis devant un piano. *sincère toujours*

Yunaia la gorge se nouant, elle retourne à son thé pour une gorgée.

- Je l'ignore. Je ne peux pas prétendre de quoi demain sera fait *fit-il évasif* De toutes façons... *Il porta une main à son cœur. Il marqua un temps de silence. Il eut ensuite un sourire d'autodérision* Dire que ça aurait été l'occasion de lancer une réplique classe du style "Il n'y a que ma Voie qui compte" Mais ce serait un Mensonge.

- *souffle un rire haussant un sourcil à son geste, hochant doucement* Merci pour ta visite Eylion, surprenante intervention mais plaisante. *retournant à son thé pour souffler brièvement sur les volutes de fumées, sans le regarder. *

- ... Je ne voulais pas déranger ton sommeil *dit-il avant de terminer son verre et de le reposer* Tu n'as pas à me remercier.

- Mon sommeil est ...difficile et léger, je dors mieux le matin à vrai dire quand il fait moins sombre. *d'un mince sourire filant, reposant sa tasse de thé*
Image
Yunaia récupère un livre qui traine sur le meuble.
- Je me doute... *Son oreille tilta au bruit de la tasse reposée sur la table. Il posa alors son regard sur l'objet, esquissant un faible sourire, sans doute à un constat*

- Ce sourire m'avait manqué...*ricane intriguée en avisant sa tasse* à quoi penses-tu ?
- ... Que tu n'as pas perdu l'habitude de boire un thé quand tu te sens stressée
- ... *se pince les lèvres et lèvera le menton fièrement* Je..ne le suis pas, tu m'as réveillée..*mauvaise foi bonjour* et c'est l'hiver il fait froid. *dit-elle, si peu vêtue.*

- Je vois que mon Principe ne s'applique qu'à moi *fit-il, toujours avec un mince sourire, même s'il ne parvenait toujours pas à la regarder en face*
- *pouffe de rire et roule des yeux, gardant son livre contre elle* Aller tire-toi, bonne nuit Eylion.

Yunaia sourit en coin, ne le quittant pas des yeux, s'amuserait-elle, en plus, à le rendre mal à l'aise, peste.

- *Il hocha sobrement la tête* Prends soin de toi... Yuna *fit-il en essayant de garder un ton égal autant que possible* Si jamais... Si jamais tu venais à te retrouver seule au monde, que tu es en danger... Alors ma porte te sera toujours ouverte...
- *ricane* hahein...Prend soin de toi Eylion. *plus douce dans un soupire le suivant des yeux*
- ...? *Il fit mine de regarder en arrière au "ricanement", perplexe*
- Quoi ?
- "Hahein"? *reprit-il, dubitatif*
- Tu sais que je ne le ferais pas, même seule au monde...en danger ou autre, j'ai ..survécu sans toi tout ce temps tu sais, aucune raison que cela change, non ? *douce et navrée*

- *Il garda un instant de silence* Je sais très bien que tu es une battante... Mais on a beau être fort, on n'en est pas invincible pour autant. Je veux juste que tu saches que tu auras toujours quelqu'un de ton côté même si ce quelqu'un ne peut pas être auprès de toi à cause de... la situation, les émotions. Je sais que tu as un entourage, des gens prêts à prendre soin de toi. Je... Juste, si un jour, les choses prenaient une mauvaise tournure et que tu n'as personne prêt à te tendre la main, je le suis.

- *hoche simplement, gardant son livre contre elle en l'observant près de la fenêtre. * Merci. *se contentera-t-elle de répondre simplement mais avec douceur. *

Eylion passa alors par la fenêtre, pour disparaître dans la nuit noire.
Image

C'est avec un mince sourire aux lèvres et les larmes aux yeux que la blondinette retourna se couchée, une mélodie chantonnée dans un murmure le temps de trouver le sommeil.


Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 870
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 24 nov. 2019, 18:12

Image
Kiaran tique de son oreille de miqo’te, et ce rendra au bureau d'administration, les pas de la patronne passant de son appartement à cette pièce n’ont pas échappé à l’ouïe du vigile et nouveau gérant. Il entrera doucement, tentant de dissimuler sans doute sa mauvaise humeur ce qui est "rare" chez le félin.

- Bonjour yunaia , comment vas-tu ? <d'un mince sourire aux lèvres>

- Bonjour Kiaran *d'un sourire discret, fixant le sol devant elle, elle n'a encore rien remarqué* Je m'interroge...
-Sur ? <hausse un sourcil>
-Sur l'utilité de ses deux coussins, au sol près de la plante. *ricanant, perplexe avant de reposer sa mire sur lui, haussant un sourcil* et toi ?

Yunaia n'est pas en tenue de boulot ou de patronne, et ne quitte toujours pas ses pantoufles lapin piloupilou tout doux offert par son fiancé.
Image
- Moi ça va , sauf que hier soir on m'as fait une plaisanterie de mauvais gout je suppose < remarquera la tenue de la patronne et ces fameuses pantoufles lapin a ses pieds> Tu es sur que ça va ?<d'un mince sourire>

- Oui...et non je ne suis pas encore prête à me séparer de mes pantoufles lapin *souriant en coin, puis fronce un peu* qui donc s'amuse à contrarier mon gérant, alors qu'il est normalement si difficile de le désappointer, hm ?

- La personne que je voulais te présenter du nom de "ajisai" , mais d'après elle, elle a eu les informations qu'elle voulait et elle m'as jeter une carte , et je n'es aucune idée de la signification qu'elle a mais elle ne m'as pas vraiment plu. C'est vrai que c'est unique de me voir désappointer. <parle d'une voix calme mais sérieuse>

- Une carte ? *cille un instant* et ...quelle information a-t-elle eu de ta part pour t'utiliser ainsi et te jeter après ?
- Je ne sais pas si la carte et son information et lier, elle m'as juste demander de réfléchir à la signification de la carte je l'ai emmené pour voir si certain client peut me renseigner <il fouille dans sa poche pour montrer à la patronne >

- *soupire* Hm...c'est occulte, va voir Eylion, il saura t'aider...*se redressant* d'ailleurs, il était ici cette nuit. Va falloir qu'au peaufine la protection de la bâtisse, il a râlé. *souriant en coin*
- Eylion ? cette nuit comment il a fait ?
- Et tu ne m'as pas répondu, quelles information voulait-elle ?
Image
- Je ne sais pas , elle a juste dit qu'elle avait ce qu'elle voulait.
- C'est Eylion, les ombres il connait et ma fenêtre n'est jamais fermée..*soupire baissant un peu le regard* il était inquiet, j'ignore comment il a su...et il m'a apporté un présent, des pierres de rêve, onirique. *haussant une épaule*

- ...Pour la protection je m'en chargerai, si je dois travailler jour et nuit ! Si je dois aller le voir je lui apprendrai la définition d'une "porte », escalader une façade peut être dangereux !. <hausse un sourcil> Tu veux que j'essaye de savoir comment il a su ?

- *souffle un rire bref* Non, ne fais rien de plus, ne lui dit rien. Il est docteur de l'occulte, montre-lui cette carte pour avoir son avis. Pour la protection, je vais voir avec Musaraigne et des arcanes. Et...j'aimerais que tu me trouves un artiste, capable de faire des représentations du Tapas en image, peinture ou autre peu importe, je veux du nouveau sur la carte de présentation.
Image
- Dans ce cas j'irai le voir pour l'avis de cette carte, <il hoche de la tête> Je vais faire une annonce peut être parmi nos client, nous avons une artiste, je vais te trouver ça au plus vite.

- Merci...Kayah a assez à faire et elle sera absente un temps, quant à moi je vais faire du classement, je pars dans deux jours pour shirogane, j'en ai besoin, à mon retour je prendrais du service de temps à autre. Tiens-moi au courant pour cette carte, si c'est une menace, il est évident que cette personne, qui souhaitait me voir qui plus est, n'est plus la bienvenue ici.

-Tu fais bien <souriant> tu me donneras de tes nouvelles, le tapas sera entre de bonne main. Je te tiendrai au courant, tu as une idée de son adresse ?

- *hoche* je n'en doutes pas et je serais pas absente longtemps. Pour l'adresse d'Eylion, L'Abéyste à La Coupe, tu ne peux pas rater son établissement.

- D’accord, je vais me rendre dans ce cas à l'abéyste et je te tiendrai au courant au plus vite pour la carte. Et si c'est vraiment une menace j'en toucherai deux mot à la personne concernée également. <d'un mince sourire et franc>

- *ricane* je la plains...bien, bonne chance, soit prudent...* le nez dans les papiers qu'elle commence à trier*
- Je suis toujours prudent <d'un mince sourire> J'y vais de ce pas. <S’apprête à sortir du bureau pour laisser yuna travailler tranquillement>
- Bonne journée...*hochant simplement*
- A toi aussi <souriant et sort en refermant correctement et en douceur la porte derrière lui.>

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité