[Chronique] Yunaia Takami

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 944
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 07 janv. 2020, 14:45

Image
[Kiaran]- Bonjour Yuna <d'un mince sourire>
- Salut...*d'un sourire filant, reposant son livre* Je viens de finir l'entretien partenaire avec Carmine. Tu as pu te reposer un peu ?
- Une ou deux heure pas plus. Comment sa c'est passé ?
- Pas trop mal *ricane* on a trouvé de bon accord, elle va faire le contrat, je te le donnerais pour que tu lises et signe avec moi si ça te conviens.
- D’accord, de toute façon si ça te conviens, ça me conviens aussi <souriant>
- *hoche lui souriant* tu voulais me voir?
- Euh je venais te voir comment tu allais ? et si ta des nouvelle de silana...
- <toqueras avant d'entrée>
- Elle m'a rendue la bourse dans le casier avec une note comme quoi les types sont en prison *soupire* j'ai envoyé la bourse a l'orphelinat de gridania avec un carton de jouet. Ah...quand on parle du loup...*souriant en coin vers silana, bien qu'elle ait un air navré3
- Je vois <tique de l’oreille et se tourne> Effectivement.
- Bonjour Silana..

Silana a pas son...sourire elle en rentrant fermant la porte.
- Contrariée toujours, hm ?
-A votre avis ? au moins j'ai pu entendre ou se retrouve maintenant le sac de gils, j'ai faillis faire de même, mais étant vos gils, j'ai préféré vous le redonner.
- Et vous en remercie. Je vous écoute, vous avez surement des choses à me dire ou à m'exposer, parlez la première. *d'un sourire courtois, elle est calme et à l'écoute*

Silana reste d'ailleurs bien calme, même si le sourire n'est plus là, rien d'agressif.
Kiaran reste attentif d'un mince sourire aux lèvres. Il reste très silencieux.

-J’ai rien à dire, à moins que vous vouliez que je vous parle de ce que j'ai fait ? simple, j'ai amené avec moi l'autorité a ma miraculeuse fuite, car je pense que les bandit aurais bien pus me tuer pour pas que je disent leur méfait et étant toute seul, ils auraient eu moins de mal, mais j'ai réussi et suis revenue avec le renfort nécessaire, j'ai réussi à les endormir avec ma magie et soigner deux pauvre gardien du pont, les bandit sont rester pas loin du pont ce qui était, surement, pour revenir faire leur méfait.

- Hm...*hochant* merci pour eux...autre chose à dire ?
-C'est vous qui vouliez me parler, non ? je n’ai pas grand-chose à vous dire d’autre.

- *hoche à nouveau, d'un sourire filant mais présent* Bien, premièrement, ne venez pas me reprocher que vous avez pu fuir miraculeusement, seule sans notre aide. Nous avions une mission et objectif précis, vous avez décidée seule, de désobéir à un ordre du meneur du groupe pendant la mission, vous assumez donc seule les conséquences de ce choix. Deuxièmement, j'ai préféré négocier, pour éviter des pertes, et une perte de temps, encore une fois nous n'étions pas là pour ça. Vous n'êtes pas sans savoir que j'ai perdu mon fiancé et ma fille je crois ? avec nous il y avait les personnes que j'aime le plus au monde, j'étais tendue, inquiète et j'ai misé sur la sécurité, je ne m'excuserais pas pour ça, mais je m'excuse de la façon dont je vous ai parlé. *d'un doux sourire* quoi qu'il en soit, si vous n'aimez pas obéir, à ce que le groupe ou le chef demande durant une mission, ce ne sera plus la peine de venir avec nous. Vous pouvez rester ici et aider leekh au besoin. Sachez également...que Kiaran a appeler les autorités juste après notre passage pour dénoncer ce qui se passait, c'est à eux de régler ça, pas à nous, nous n'étions pas là pour ça, vous pouvez vérifier auprès des deux vipères si vous le souhaitez. Oui ? *laissant la parole a Silana qui semble lever un doigt.*

-J'avais rien à obéir, depuis quand c'était une ''mission'' ? je suis désolée j'étais venue en tant qu'aide et amie , pour moi et surement d'autre, a moins d'être effectivement la seule, on était un groupe d'amis qui aidais une autre amis, donc parler pas de mission et pour votre fille et mari, je suis désolée pour vous, j'ai perdu des êtres chers aussi, surtout en temps de guerre, et je préfèrerais agir contre des bandit qui se gênerons pas pout tuer des passant que d'encourager et me voiler sur ça et aussi pour finir sur ça, merci d'avoir appelé, effectivement je le sais j'étais avec eux. Et pour votre façon de parler...ça vient avec ce côté…ordre. On était amis, pas larbin.

- C'est vrai...entre amis, mais j'étais tendue et inquiète d'où le fais que je m'en excuse *soupire d'un doux sourire* néanmoins, on aurait dû être plus...précis, c'était bien une mission, et même en groupe d'amis, on doit forcément avoir un chef et de la rigueur sinon ça part en couille Silana, ça me paraissait une évidence, je serais plus précise et prudente la prochaine fois, c'est une bonne expérience pour moi et je te remercie de ta sincérité.

-Voici une autre sincérité alors, j’étais pas que la pour soigner, mais savoir qu'on a ..cette personne ici....je veux même pas vous révéler ce qu'a fait ces être dans le passer. Bien sûr je suis toujours en ''doute'' Je l'accuse pas de tous les méfait de son peuple.

- J'aurais aimé que tu me fasse part de tes inquiétudes et du sujet de la chose avant *soupire fronçant un peu, découvrant finalement la vrai motivation de la xaela, espionnage ?* j'ignorais que quelqu'un t'avais confié qui était Ex', je comprends ta crainte cela dit, mais pour nous c'était une mission.

-Personne ne me la dit, je l’ai deviné. Et c’est moi qui lui ai révélé certaine chose la concernant sur son passé.

- Hm, bien au vue de ton...aversion ou inquiétude sur le sujet, je préfères que tu t'en tiennes loin et que tu nous laisse gérer ça, tu aides leekh c'est ce que tu souhaitais en restant ici, tu n'es pas engagée ni employée pour autant, tu n'as pas à te soucier du reste.

-Pourquoi je devrais m'en écarter ? c'est pas parce que j'ai des doute sur ce qu’elle veut faire que je peux pas être ouverte d'Esprit. Sans parler que vous amis très chers le sont aussi ,pour certain, pour moi.

- Parce que tu n'as ni confiance en nous et notre façon de gérer ça, et tu ne sembles pas avoir confiance en Ex' non plus pour ce qu'elle est...donc...on se passera de ton aide, je n'ai pas confiance non plus je ne veux pas que ton aversion vienne empiéter sur une autre mission. Si ex' veut ton aide, elle devra choisir entre la tienne ou celle des tapasien. Point. -Comme j'ai dit, il est dans ma case doute, simplement, avoir un œil sur quelqu'un c'est pas non plus vouloir l'écraser.

Kiaran ce masse l’arrête du nez, mais reste encore silencieux.
- ON la garde à l’œil, je ne te connais pas, je me base sur ton amitié avec Kiaran mais du peu que j'ai vu tu es un très bon médecin et tu es là pour aider Leekh pour le reste tu ne fais encore partie de notre famille ou de notre groupe du tapas, navrée.
- ....
- Un doute est suffisant pour faire des conneries, je ne veux que des gens dévoués et confiant pour régler ça.
-Voilà qui est plus clair. Au revoir < ouvre et part>
Image
- *souffle par les narines* Navrée Kiaran...

Yunaia retourne à ses papiers, sourcils froncés.
- La confiance, et l'amitié ça se gagne avec du temps et là elle est mal partie...
- Ce n'est pas grave ...<d'un mince sourire> mais pour moi le principal c'est que l'expédition ce soit bien passé et que personne n’a été blessé <fixant Yuna d'un mince sourire>
- Exact, et ce n’est pas grâce à elle *grommelle* je vais me remettre au boulot.
- Bien ...je vais te laisser <d'un mince sourire> et de ne pas te déranger...A plus tard ...<en sortant du bureau>
- Hm...

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 944
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 08 janv. 2020, 14:30

Image
Ce soir là, Drok' viendra chercher la patronne au Tapas dans le but de l'emmener, comme convenu manger et boire quelque part, s'aérer l'esprit, et discuter un peu.
Image
Ils prendront le temps de discuter de leur passé, leur vécu, découvrant l'un l'autre des points commun, ou pas du tout, autour d'un bon repas à port-aux-vins et dégustation de vin blanc, la hyur qui ressort progressivement de son antre semblait épanouie et ravie de cette soirée en si bonne compagnie.
Image
Une petite pause cigarette dans les vignes, échange de sourire, discussion et confidence en cette belle fin de soirée étoilée.
Image
C'est finalement chez le hyur que la soirée se terminera, et cette nuit là, la patronne ne rentra pas au Tapas...

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 944
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 10 janv. 2020, 11:09

Une pause en fin d'après midi, détente et instructions. Les hyurs quitteront le Tapas, Drok' réussissant à faire sortir la demoiselle de son bureau et de ses papiers. Ils devaient parler de la prochaine mission à venir.
Image
- *hoche d'un doux sourire* Je le sais, et je n'ai pas peur, je serais parfaite pour la situation.

-La maison de l'homme est truffée de bandits dont il faudra que je m'occupe pendant que tu charmeras l'homme en question. Et il faudra impérativement... que tu réussisses à ouvrir la porte du balcon et le faire aller sur celui-ci pour que je puisse agir .

- hm...environ combien de temps je dois le faire miroiter ?
-Autant de temps qu'il faut pour qu'il vienne avec toi sur le balcon et qu'il se sente à l’aise..., l'homme sais que quelqu'un en veut à sa vie du coup il sera sur ses gardes il faudra aussi que... comme je te dit manier les arts de Geiko si il se doute que tu n'en est pas une ça pourrait être une catastrophe.

-Pour la musique oui...mais le dessin...*plissant le nez* La danse je maitrise aussi...
-Pas forcément du dessin il y a aussi de la calligraphie Hingashiennes, tu sais pas ça?
-Je vais aller voir kayah, pour avoir quelques terme adéquate concernant la peinture, ça suffira peut-être à le rassurer.

-Possible, mais si tu ne le sens pas... je m'arrangerais autrement d’accord?

- Je n'en ai jamais fait mais oui je connais, et kayah a appris avec son ex compagnon hingashien. Elle peut aussi m'apprendre rapidement au cas où il me demanderait d'en faire une.

-Pourquoi pas... une fois en confiance il n'aura aucun intérêt à ne pas faire ce que tu lui demandes et se sentir rassuré c'est à ce moment-là que tu voudras prendre l'air sur son balcon..

- Oui lui proposer une danse sous les étoiles *hochant d'un sourire en coin* je vois l'idée oui, l'amadouer et m'assurer d'être choisie, le rassurer sur mes talents, puis le faire sortir sur le balcon.
Image
-Et…ensuite ? je dois m'attendre à te voir tomber du ciel pour le pourfendre et éclabousser ma jolie robe ? *ricanant*
-Et si tout va bien, je serais là juste au-dessus de lui, prêt pour ce que j'ai à faire. Éclabousser je ne pense pas... ça sera net et sans bavure donc peu d'effusion.

- Hm...*soupire doucement et pivote contre lui pour reposer un baiser dans son cou, non sans une certaine appréhension perceptible* -Encore une fois je ne t'oblige pas *se penchant pour qu'elle ait accès à son cou* je ne veux pas que tu sois stressée.
- Je ne le suis pas pour moi...*souriant finement* combien d'homme vas-tu devoir neutraliser avant d'arriver sur le balcon ?

- ça dépend de combien seront sur la route pour aller vers le bâtiment.
-Le moins possible j'espère, ceux qui sont sur le côté ne m'intéressent pas.

- On sera…en contact linkperle ou je ne la prends pas ? je peux tenter de calculer ce que je vois en chemin si tu veux, au moins pour avoir un nombre approximatif.
-Il vaut mieux éviter la perle aucun contact, jusqu'à ce que tu ouvres le balcon et qu'il sorte.

- Hm...*sourit en coin* donc...si il ..décide de me battre, de me tripoter, de me traiter mal durant le trajet ou à l'intérieur, tu n'e sauras rien, trop occupé avec ses hommes, alors ...comment fais-tu pour garantir ma sécurité au juste ? *curieuse*

- Je me suis déjà renseigné sur tout cela Yuna, Une geiko est une femme raffinée qui maitrise les arts et elle ne couche pas si elle 'en a pas envie, l'homme malgré que ce soit un salaud doit se plier aussi à cette règle, et il n'y a jamais eu de soucis avec les autres jusqu'à là. Donc... Si tu maitrises tout comme il faut, il ne devrait pas y avoir de problème.

- Bien, merci, je voulais en être certaine, on ne sait pas toujours ce qui se passe entre les murs *d'un mince sourire elle se détend et s'affale un peu sur lui jouant d'un pied dans l’eau. *
Image
La fin de journée approche et la pause baignade, jeux et discussion aussi, admirer le coucher de soleil à deux, avant de retourner travailler…
Image

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 944
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 12 janv. 2020, 16:14

Image
- ça tombe bien que tu sois de bonne humeur, tu feras moins peur aux enfants haha

- Ils t'ont toi pour ça...*souriant finement elle repose le sac et observera la place, un geste de main pour les seuls deux adultes présents plus loin, visiblement il surveille, dix enfants environ, certain jouent sur le carrousel en métal, d'autre bondissent sur le parcours au fond, certain jouent avec des billes, la majorité ne feront pas attention aux arrivants, cela dit dans le lot, il y aura des enfants "particulier" qui peuvent attirer l'attention plus facilement*
Image
- Hé bien...j'en reconnais certain mais c'est fou ce qu'ils grandissent vite d'une année à l'autre. *soupire un peu émue finalement. *
- ça pousse comme des carottes, hé attends. Tu viens de dire que je fais peur ?
- *pouffe de rire* moiii, nonnnn....

Une petite fille d'environ 5 ans ne tardera pas à approcher des deux, Milucia est très curieuse, douce et souriante, elle observe de ses grands yeux Steinar et Yunaia s’approchant même pour tirer un peu sur le manteau du hyur afin d’attirer son attention.
Image
- Tout les enfants de l'orphelinat sont de sorti ?
- Oui...il fait moins froid ils en profitent et ça leur permettra de jouer avec ce que j'ai apporté. *s'écarte un peu pour laisser la petite attraper le manteau poilu du hyur, un sourire en coin curieuse de la réaction*

Steinar regarde la petite et lui fait un grand sourire, puis se baisse en s'appuyant sur un genou pour lui demander "Hey coucou toi, comment t'appelle-tu ?"

-Milucia m'sieur et toi ? *sourit ravie de le voir se mettre à la hauteur et remonte une petite main pour caresser le pelage du manteau au niveau des épaules de l'homme*ché des vrais poils de nanimaux que tu as tués ?]

- Je me nomme Steinar, ravi de faire ta rencontre Milucia ! Et pour répondre à ta question, ce n'est pas le cas. J'ai beau être chasseur, je n'aimerais pas avoir de pelage de vrai animal sur moi, je préfère encore caresser un vrai animal bien en vie ! Tu as déjà caressé des animaux ?

-Bah oui ! un lapin, un chat, un chien...*comptant sur ses doigts comme si c'était logique puis saute un peu comme une princesse rêveuse* et un chocoboooooo !

- *souffle un rire attendrie par l'échange avant de reporter ses yeux sur le groupe d'enfant, certain avise le sac au sol curieux et sourit à la hyur qu'ils semble reconnaitre mais se retiennent de courir, on peut en entendre certain "c'est dame Yuna" "ouais super encore des jouets" "il est ou le miqo'te blanc qui venait avec elle ?». *

- Ooooh, tu en as de la chance ! C'est trop bien les chocobo !

Steinar tourne la tête vers les enfants, puis vers Yunaia
- Tu as l'air d'être connue ici dis-moi ?
- [Foui, sont très très nintelligent en plus...*hochant* mais moins que toi..*ricane elle lui fait du charme mignon en minaudant comme une chippie et battant des cils, elle veut se faire adoptée celle là.*]

Steinar regarde à nouveau la petite fille
- Je me rend chez eux a lavandière depuis deux ans à chaque festivité pour donner des jouets, vêtements ou autre oui *d'un doux et mince sourire*

- [Bah moi j'étais trop petite ou pas encore là m'dame je me rappel pas *lui souriant navrée elle pointe le sac* c'est quoiiii ?]
- Des surpriiiiise..*dit-elle dans un souffle mystérieux et joueur*
Image
- Haha dis donc Milucia, c'est très flatteur ce que tu me dis là ! Je te propose un marché, la prochaine fois que je passe je t'offre une peluche de chocobo, et en échange, tu me fais un beau dessin de moi sur un chocobo, qu'est-ce que t'en dis ?

- [Oh oui oui oui trop facile ! *rit et part fièrement comme une petite divan pour aller le dire à ses copines.* ]

- Hé bien, toujours plus merveilleuse qu'elle n'y parait cette chère Yunaia
- Ah bon ? pourquoi donc ? *haussant un sourcil bien qu'elle viendra lui sourire avec douceur en laissant la petite filer*

Steinar se relève de façon absolument pas gracieuse et manque de tomber en arrière.Certain gamin rit en le voyant faire dont un qui fait le pitre qui le sifflera pour le taquiner.

- Quelle femme avec une vie de dirigeante comme toi prendrais le temps d'offrir des jouets à des enfants, à part toi mmmh ?
Image
Non loin de là un pitre, le petit comique, il a environ 10 ans et il semble faire le clown afin de faire rire les plus jeune, des pirouettes et galipette, il saluera le duo qui arrive par un mouvement de tête digne de peter pan, mimant de retirer son chapeau dans « holà les amis bienvenus au parc ! ».

- *ricane* pourquoi il me fait penser à toi, sans doute au même âge hm ?

- Dit donc toi tu crois que je ne t'ai pas entendu ? Attention à toi si je t'attraper ! Houla, à son âge j'aurais aimé être comme lui tu sais
Le gamin rit et dandine du cul joueur pour le défier* on veut les cadeaux d'abord !! salut m'dame yuna !

- Salut Peter *amusée par la répartie du gamin*
- *en fusillant du regard le petit comique* Héhé moi j'en connais un qui n'aura rien !
Image
Tous les enfants ou presque sont stimulés, amusés et joueur, visiblement bien traité dans l’orphelinat des souriceaux. Cela dit, Arthur, calme et discret il tient son livre en main et ne reste néanmoins pas si rêveur, curieux et timide il observera autour, le parc les arrivants, ses camarades, restant assis sur son banc.

- alala, à son âge j'étais un enfant effacé, tu sais, le genre auquel on prête si peu d'attention qu'on en oublie l'existence
- [Ah ? mince c'est toi qui décide ou dame yunaia ? *riant*]
- *Yu' fera un clin d'œil en se montrant du doigt discrètement ou pas.]

Steinar attrape le sac au sol et le colle contre sa poitrine, comme pour le protéger
- Hé hé maintenant c'est moi qui décide *en chuchotant* tient regarde, lui là-bas sur le banc on dirait moi par contre.
- Hm...*d'un doux sourire navrée en reposant les yeux sur le hyur* tu compense avec tes pitreries maintenant pour qu'on te vois, je comprends mieux. Arthur et son livre oui...*d'un doux sourire* c'est un intellectuel, du coup il se sent différent des autres.

- C'est possiblement lié oui, je n’étais pourtant pas la tête de la classe, loin de là, plutôt moyen partout, mais j'étais le souffre-douleur, celui qu'on embêtait pour rigoler, qu'on tapait ou à qui on volait le repas *pensif*
- Hm...le genre à être mal traité par...ce gamin là-bas, le blond vers le buisson près du banc. *d'un sourire navrée aussi*
- Tient je ne l'avais pas remarqué lui non plus.
Image
Dylan, revêche, sourcil froncé, le petit blondinet d’environ 12 ans reste à observer le groupe faussement désintéressé, une tristesse et colère perceptible dans ses yeux, il n’a aucune envie de jouer. Les adultes tapent de leur main "aller aller le jeu est fini vous pouvez aller voir Dame Yunaia et son ami, ils ont apporté des choses pour vous" !!

- Si c'est lui qui martyrise les autres, c'est lui qui a l'air de plus triste de tous. Ah ? *N'a pas laché le sac*
Tous les gamins cris en cœur un "ouaiiiiiis" et courent vers le duo pour s'asseoir en tailleur au sol sagement, habitués.
- Ras de marré en approche. Impacte imminent.

- C'est bien connu Stei' ceux qui martyrise sont bien souvent ceux qui souffrent le plus.
- Ah, ah ba non, trop bien élevés.

Steinar reste debout en les regardants tous, toujours le sac contre lui
- Mmmmh, vous êtes vraiment assez sage pour avoir droit à ce que contient ce sac ? *Jette un coups d'œil dedans pour tenter de voir ce qu'il y a*
- *rit doucement et s'installe face à eux* Alors, je suis contente de vous revoir, certain me connaissent et d'autre pas encore, je suis Yunaia je suis la patronne d'une glacerie avec plein de bonbon *jouant des sourcil* et voici Steinar un ami et chasseur très courageux qui nous apporte la viande pour nourrir plein de gens.

Les gamins écoutent Yu’ et rient, hochant pour steinar ensuite "ouiiiiii" puis un d'ajouter "ouais mais avant on veut notre histoire !"
- ... à leur place je me serais jeté sur moi-même pour avoir le sac ...
- Installez-vous monsieur le chasseur.
- Oui oui Dame Yuyu
- *rit* je ne suis même pas surprise tiens.
Image
Steinar se baisse maladroitement pour s'assoir et tombe en arrière, finissant sur le dos
- Aïeuh. Les enfants, ne portez pas de manteau en forme de robe, c'est très chiant *levant le doigt au ciel comme pour dire qu'il est toujours vivant, se redresse tant bien que mal en s'agrippant au bras de Dame Yu’ pour faire contre poids.

Tout le monde rit de bon cœur puis un de dire "Il est aussi drôle que le miqo'te blanc"
- *ricane le laissant faire et l'aidant un peu, hochant d'un doux sourire au gamin*
Puis une petite fille timide "il et ou le Monsieur de dame Yunaia ?"
- Le mi-cote blanc ?
- Hé bien...je vais vous conter son histoire justement, vous voulez la connaître ?
- Je vais finir par aller m'asseoir avec les enfants pour avoir des réponses et l'histoire. Ouiii moi aussi veux l'histoiiiiire Dame Yunaaaaa

OUIIIIII * puis un silence total, déjà captivés et attentif, le vent peu s'entendre dans les arbres et l'herbe entourant le groupe.

Yunaia entamera donc le récit du chevalier noir le plus courageux, un miqo'te blanc avec un cœur énorme et sans faille, il s'était épris d'une demoiselle et ensemble ils avaient eu une fille, leurs aventures étaient épiques et romantiques dans le récit, tenant en haleine les gamins, puis au final, elle expliquera que pour sauver sa dame et sa fille, le chevalier avait dû se sacrifier et entreprendre un grand voyage, dont il ne reviendrais jamais, cependant sa fille et sa dame restèrent à l'attendre et continuèrent à aimer et aider les gens en mémoire de ce miqo'te blanc.

Certains semblent triste, d'autre s'en balec' d'autre encore s'interroge puis finalement l'un d'eux de crier "Les cadeaux maintenant !?"

[Steinar rit finalement]- Héééé ba non, je garde tout, nah.
- *ricane hochant* oui on fait comme d'habitude chacun vient piocher dedans pur sortir un jouet et on videra le reste pour que vous partagiez, vos éducateurs vont vous aider. Roooh le vilain !!! faudrait un gage pour le méchant chasseur *ricane*
- Bon bon ok pas de gage non ! Mais j'aimerais juste poser une question avant, à l'un d'entre vous en particulier
Image
Les enfants rit encore puis l'un d'eux de dire "ouiiii il doit imiter ds animaux si c'est un chasseur " !
- *ricane intriguée aussi* une question ?
Trois gamin lève la main, Dylan d'ailleurs le blond ronchon est resté au loin sur son banc.
- Non non non j'ai dit *Lâchant un bruit de chat*
- ...
- Hum. Moi j'aimerais que *en haussant la voix* le petit blondinet sur son banc m'explique pourquoi il ne vient pas
Dylan percute surpris et fronce les sourcils vers le hyur "pourquoi faire, j'ai passé l'âge moi!
- Et dis-moi, quel âge as-tu ?
-Douze ans, je suis le plus vieux je surveille les petits *soupire agacé* tu veux ma taille et mon poids aussi ?]
- Haha, 12 ans, et tu penses qu'à 12 ans on arrête de jouer ? Ecoute moi un peu alors. A 12 ans, je m'occupais de ma petite sœur, tous les jours. Et tu sais quel était le meilleur moyen de m'en occuper et de la surveiller ? C'était de jouer avec elle. J'ai gardé mon âme d'enfant, pour elle, et je m'émerveillais avec elle en jouant à des jeux qui n'étaient plus de mon âge, pour autant, je m'amusais ! Et aujourd'hui encore, je pourrais jouer avec chacun d'entre vous, et avoir cette âme d'enfant, car c'est la chose la plus importante dans ce monde, savoir jouer, même à mon âge, ou celui de la vielle Dame Yuna

- *ricane* j'suis pas si vieille....
- [Ouais bah j'm'en fou, t'as qu'à retourner jouer avec elle alors au lieu de venir ici pour faire croire que t'es un gentil et qu'on est intéressant. *soupire et croise les bras.*]
- D'ailleurs Dame Yuna est si vieille que parfois je la vois avoir du mal à se lever
- ...
Tous les autres gamin se marrent et certain s'impatiente "on peu pour le sac alors s'il vous plait ? ça sert à rien de parler à Dylan il écoutera pas."

- Tient, allez vient, tu as bien des rêves, et si tu surveille les autres, je veux que tu sois le premier à prendre un jouet, et tant que tu n'en aura pas pris les autres n'auront pas les leurs, ce sera de ta faute *faisant un clin d'œil*

- ...*hausse un sourcil, surprise par la méthode mais ne dira rien, intriguée*
- Moi je te vois bien chevalier mmmmh. Un homme fort, robuste, puissant Qui aide les autres, les protèges, non ? Sinon t'a le fermier. Mais si tu tires la tronche tout le temps comme ça devant les animaux ils vont prendre peur, j'te jure.

- [Dylan grogne et jure, puis se fait rappeler à l'ordre par l'éducateur en douceur, finalement il avise le groupe de gamin aux allures de chiens battus et s'approchera des deux hyur et du sac* [Promis, je prends un et tu donnes le reste aux autres ? ]

- Je te le promet, et je tiens toujours mes promesses, n'est-ce pas Milucia ? Tu auras ta peluche si j'ai mon dessin ! *en faisant un clin d'œil*

- [*le blond fixe steinar* ou alors chasseur, pour tirer des flèches dans le cul des petits comiques ? *souriant brièvement alors que tous les autres gamins réagiront en mode *"oooooooh...*choqué"]

- [Milucia lève le pouce mignonnement pour dire okay !]
- *souffle un rire*
- Fait attention, c'est vachement dur à toucher, ça bouge dans tous les sens et ce n’est pas bien large, comme cible, mais je suis sûr que tu en serais capable, tu es déterminé comme garçon, je ferais en sorte de ne pas être ta cible !

- [Dylan ouvre le sac et pioche un cheval en bois reculant ensuite "mouais pas mal, merci Yunaia" il observe l'animal, faut dire qu'il n’y en a pas sur ce continent, et tous les enfants écarquille les yeux. Dylan hoche et hausse une épaule à la connerie du hyur, retournant sur son banc.]
- Un choix intéressant
Image
- *se relèvera doucement, avisant l'un des éducateurs qui semble par tir plus loin au fond du parc, elle revient aux enfants* aller y, faite la file comme d'habitude et prenez un par un. *d'un doux sourire*
- Bon, je tiens toujours mes promesses, alors vous allez venir un par un, prendre un jouet ! Et pour qu'il n'y ai pas de jaloux, je vous pointerais du doigt au hasard, ça vous va ?

- J'aime bien faire pas comme dame Yuna elle va me gronder comme ça après. Moi je reste assis, je vous tire au sors, et vous venez un par un d'acc les enfants ?
- *ricane* moi ça me va...

Les gamins semblent contents de ce changement, c'est bien plus amusant que faire la queue oui.

- Allez c'est parti ! *commence à pointer du doigts un enfant, et prends chaque fois un temps pour discuter un peu avec eux, avoir le prénom, leur âge, et leur plus grand rêve*

- *reculera un peu, attendrie en le voyant faire et observe le groupe et les cadeaux, puis tiquera à des pleure de bébé, venant du parc, elle fronce, inquiète cherchant du regard. *

L’éducateur sur place sourira à la jeune femme "n'ayez crainte, ma collègue est allée le chercher dans le landau là-bas, tout va bien. »
Image
- *Ne prête plus trop attention à Yuna, heureux d'échanger avec les enfants, il est dans sa bulle*
- Hm...observant la miqo'te revenir avec l'enfant enroulé dans une couverture. Félicitation Madame *dit-elle courtoise mais non sans que la gorge soit un peu nouée, elle retire son chapeau face à la bouille du bébé.*

La femme rit "Oh non Yunaia ce n'est pas le mien, il vient d'arriver on a rarement des enfants si jeune *soupire* ses parents ont été tué par des brigand on la trouvé caché dans un sac sur un chocobo.

- *tique aux paroles de la dame*Bon les enfants, je vous laisse vous partager le reste des jouets !
- *hoche simplement, d'un sourire navrée et câline la joue d'une petit bout d'un doigt. * Je vois, il a de la chance de vous avoir, vous faites du bon boulot a l'orphelinat, je vais voir s’il me reste des vêtements à sa taille, je vous apporte ça ces prochains jours.

- Et j'ai bien dis partager !
Les enfants sont sages malgré tout et ne se battront pas en partageant oui.

Steinar se relève avec toujours autant de difficulté, en ronchonnant
- [Oh merci Dame Yunaia, je suis un peu prise de court, on les a un peu plus grand normalement *gloussant* que les douze vous bénissent.] - *hoche simplement, croisant les bras ensuite* tu as tout distribué ?

- Vous avez tout le nécessaire pour vous en occuper, hors vêtements ? Oui, tout le monde a eu son jouet, même monsieur grincheux, si ce n’est pas un exploit dit

- [Oh euh oui...le lait c'est un peu cher *soupire* mais ça va et on a été au bazar pour e fournir pour le reste du matériel pour le change, Merci Monsieur.]

- Si vous avez besoin de quoi que ce soit, faites parvenir une lettre à Yunaia, je ferais en sorte de vous faire livrer ce dont vous avez besoin dans les plus bref délais, j'ouvre de nombreuses routes de transports de marchandises et certains chariots peuvent vous apporter le nécessaire.
Image
- [Oh euh...jusqu'à Lavandière ? vraiment ? *semble ravie et surprise* hé bien le Tapas nous fournit déjà en nourriture avec leur reste plus d'une fois, mais pour le bébé, on a besoin de plus de lait *soupire un peu gênée*]

- On va s'en charger aussi...*d'un doux bien que mince sourire sincère*

Puis la hyuroise sera interrompue par un appel linkshell du Tapas se mettant en retrait…

- *Drokvir d'une voix haletante* Demande médicale d'urgence... un médecin disponible proche de brumée? ou me donner l'adresse de la coupe?


- Excusez-moi...

- Je vous trouverais ça sans problème j'en suis certain ! Les premières livraisons devraient débuter la semaine prochaine, je ne manquerais pas de vous faire parvenir des vivres pour le bébé. Yunaia ? un souci ?

-Drok' ? tu es blessé ? qu'est-ce qui se passe ? *inquiète*


Yunaia remonte une main linkperle, peut être la linkshell du tapas.

- Ah une conversation Linkshell probablement

- Pas le temps de parler je suis sous adrenaline.. me faut un médecin ou une adresse.


-Veuillez m'excuser je prends l'appel pour voir.

-<lp> Carmine, fonce chez carmine *donnant l'adresse et soupire* je la préviens.
- *plus de réponse*


- Au tapas aussi, on n’a pas mal d'enfants à gérer mine de rien, qui se font souvent des gros bobos. Il nous faudrait un blondinet grincheux pour les surveiller, enfin, on a bien une blondinette grincheuse.

-Yunaia Takami> Merci Khadai, carmine va s'en charger. Drok' tu m'entends ? elle t'attend sur place...Drok' ? *soupire, elle tente de garder contenance* putain s’il ne crève pas je le bute moi-même.

-Je t’entend... mais j'ai dit pas le temps de parler...

- ...Bien...*sèche, coupant la linkperle*

[Steinar]-Comme je disais, tu as beaucoup d'enfants au tapas

- *récupère son sac et son chapeau avant d'arborer un beau sourire sincère pour les présents* On va à lavandière vous souhaitez qu'on escorte quelques petits jusqu'à chez vous ou ça ira ? hm...

- [Oh non mademoiselle ça ira je vous remercie pour la visite et vos cadeaux et votre aide prochaine à tout deux, que les douze vous bénissent *s'inclinant un peu avec le bébé qui se suce le pouce.*]

- Moi aussi je peux sucer mon pouce ?
- Hm...je vous en prie *déviant les yeux du bébé pour remettre son chapeau et son sac sur le dos, elle fera un signe aux gamins qui jouent pour dire au revoir. *

Steinar salue les enfants
- Ah bientôt !
- *ricane* allons-y...
- Oui dame Yuna
- Ne m'appelle pas comme ça...*souriant en coin, boudeuse*
- D'accord Dame yu ... Yunaia, et arrête de bouder sinon tu n’as pas d'jouet.


A suivre….

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 944
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 14 janv. 2020, 10:29

Image
- ...*ricane* gamin...tu es déjà allé à lavandière ?
- Ah, quoi qu'ils ont surement déjà tout pris
- hmm...et t'as rien comme jouet d'autre à me proposer ? *Jouant des sourcils, peste*
-Mmmmh oui, on m'avait logé là-bas quand je négociais avec gridania.
- Bien…allons-y alors...secteur 1. *hochant d'un sourire*
- Ba, j'ai bien un grand bâton, mais c'est vachement fragile comme jouet je sais pas si je te le confierais *En regardant Yuna de façon arrogante*
- *rit volontiers en roulant des yeux* je préfère encore les baguettes de pain !
- Font chier avec leur décoration niaises....
- Arrête de râler c'est joli et ça met de baume au cœur des habitants.
Image
Steinar retire ses vêtements pour se mettre en short
- *pliera soigneusement ses fringues avant de sortir une bouteille de jus de fruit, et une boite de tapas pour grignoter. *
- Cet homme làa bas ... a vraiment un caleçon léopard ?
- Oui...*rit, lui laissant le transat et prend la boite de charcuterie pour chiper un morceau de saucisson, appuyant son charmant gros cul sur la table*
- Oh dis j'peux en avoir un peu ? Avant que tout n'aille dans tes jolies petites fesses ?
- Cela dit...*penchant la tête amusée* il a un beau cul ...
- Euf, ouais, si tu le dis, je préfère largement regarder le tient honnêtement
- Petite fesses ? *hausse et rit doucement* vraiment ? *la diva qui assume normalement son cul rebondi et généreux à la beyoncé* T'as pris mon transat, je garde la boite...*dit-elle malicieuse en gobant un autre bout de salami*
- Ba tient, en voilà un surnom, Ptit bout d'cul. Ah ton transat ? Il y a ton nom écrit dessus ? Va falloir te battre pour l'avoir.
Image
Pui l’échange enfantin sera interrompu par un message en linkshell, encore….
[Carmine]- Un proche de Monsieur "Drokvir" serais présent sur cette perle...? *ton toujours froid et monocorde. *

[Yunaia]-Non, mise...à part moi j'imagine *soupire* pas de famille à ma connaissance pourquoi ?
- Il devrait être tiré d'affaire.
- *soupire clairement soulagée* Putain, Carmine pitié, la prochaine fois commencez par ça hm ? *douce, mais elle a bien flippé. *Est-il conscient ?
- J'ai dû lui transfuser du sang, la blessure de son dos a été soignée, il est pour le moment toujours anesthésié. Vu son fort taux d'adrénaline à son arrivée, j'ai dû doubler sa dose d'anesthésiant.

[Nyssa]- Ahhh ben tant mieux! Faut v'nir boire un coup ou manger quelque chose au Tapas! Norido en a fait pour un régiment!
- *ricane* dose de cheval pour un étalon je suis pas surprise *ricane et soupire encore* Merci Carmine, je passe le voir demain matin avant mon départ ça ira ?
[Steinar]- *S'incruste dans la conversation* Vous voulez pas le garder inconscient genre une semaine pour ne plus qu'il nous fasse de frayeur ? - *ricane* je suis à lavandière en bonne compagnie ma belle, navrée. *pour Nyssa rit et on l'entend dans la linkperle de steinar en fait, étrange.*

- Je peux venir tous les jours lui mettre un gros coup sur la tête pour le garder assommer si besoin
- Ah désagréable l'écho avec Yunaia
- Dommage je tente de t'laisser quelque chose mais j'te promets rien! Norido fait tellement bien à grailler. Amuse-toi bien sinon...*étire un sourire amusée*

[Carmine] -Je l'aurais réveillé pour votre arrivée. Je lui interdis toute activité physique pendant une semaine le temps que les sutures fassent leur œuvre et mon élixir également.

- *ricane* Merci !

[Steinar]- Garde un peu de grillade elle mange tout le saucisson *avant de raccrocher sa LP*
[Yunaia]-Une semaine ?!!!! * puis se marre* le pauvre.
[Nyssa]-C'est con ça! *ricane avant de raccrocher*

- Noté carmine, à demain, encore merci. Bonne soirée à tous.



- *rit doucement* il ne tiendra jamais une semaine au repos.
Image
Steinar essai de chopper Yunaia pour la balancer dans la flotte par-dessus la barrière alors qu'elle raccroche à peine. Elle n’aura rien vu venir, cillant, la boite tombe au sol et la voilà dans les bras du hyur avant un gros Plouf de son gros cul, le hyur embarqué dans sa chute.

- STEINARRRRRRRRRRR ! *riant, elle frissonne, le chaud froid d'un coup*

- Oh puttttttiiiin c'est froid petit dragon est partis se cacher dans la grotte moi j'te l'dis
- Petit dra-....*cille, elle se tourne en éclatant de rire avant de lui bondir sur la tête avec les mains pour tenter un bouchon, de tout son poid.*

La fin de journée et la soirée se poursuivi de façon bon enfant et amical, entre jeux, complicité, discussion et partage jusqu’au retour des deux au Tapas, tardivement.
Image

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 944
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 14 janv. 2020, 14:52

Image
Un passage rapide a la clinique avant le levé du jour ce matin là, désireuses de voir l'état de son ami alité, elle restera un petit moment auprès de Drok' lui remettant un sac de vêtements avant de filer pour ses trois jours de séjour détente dans les rocheuses du Thanalan auprès de son ami le rongeur Musaraigne.
Image
C'est donc avant l'aube que Musaraigne aura réceptionné Yunaia, à l'éthérite des Os Desséchés. Le temps y est sec, il y vente tièdement, ce qui a le mérite de chasser tout nuage du ciel immaculé. Le rongeur aura tendu la main à son amie, et l'aura emmenée, à dos de chocobo, sur les sentiers escarpés du Thanalan Oriental. Par-delà le pont et le canyon plein de ruines et de mystères. Par-delà des broussailles, par des chemins dissimulés et à peine pratiqués. Elle découvrira cet étrange endroit au côté du rongeur, qui lui parle des plantes et des pierres savantes, ou la laisse parler. La lumière du soleil prêt à naître dessine des zones d'ombre et de lumière rose sur leur chemin, découpé en ombres domiennes par les rocs pleins d'ouvertures. L'orbe du jour est à moitié sorti de ses draps lorsque de l'eau se fait entendre, et que Musaraigne déclare à Yunaia en la faisant descendre de monture.

- Arrivés ♪ Encore quelques pas.

-Bon sang...*transpire et rit* Je me suis bien trop habillée pour la région. *retirant son manteau*

Musaraigne lui prend la main, et la guide par un petit sentier mangé d'eau, lui laissant tenir la monture en bride.

- *observe alentour et laissera le chocobo porter encore son sac de voyage, élargissant un sourire à son compliment* élégante même en pleine cambrousse oui. Merci mon rongeur.
Image
-Mince alors...c'est tellement adorablement mignon ici...*riant, elle semble ravie* Je vais plus vouloir rentrer chez moi, c'est malin !

La petite maisonnette en bois est à moitié enfoncée dans le sol, et des plantes grimpantes l'envahissent de partout. Autour, les rochers aux formes improbables dessinent une colonnade, qui donne vue sur le désert en contrebas, et sur le mur incandescent par le nord.

- Ahah ! Tu le feras, je sais ! ... Mais tu es bienvenue, reste tout ce que veux !
- *hoche en soufflant un rire, prête à la.e suivre.*
- Viens-viens...*l'aide à grimper*
- Merci...j'ai largué le chocobo en bas par contre *riant, elle semble à son aide même en grimpette*
- 'craint rien sur le plateau, Ardara veille.
- hahein...*souriant en coin, non sans admirer la vue ensuite*
Image
De là-haut... la vue est incroyable en effet. Plein Est, donnant sur le soleil levant, qui ramène la couleur paresseusement sur le sable jaune et les pierres rouges du Thanalan.

- Je comprends que tu aies choisi ce lieu, c'est magnifique...*le souffle presque coupé et émue, elle est visiblement détendue, ce séjour lui fera du bien.*
- 'voilà pourquoi, si tôt. 'voulais te montrer, la naissance des couleurs et des formes. Et tranquille, héhé !
- Me lever tôt ne m'effraie pas *ricanant*
- Et puis... j'ai du café ♪
- Oh, il y a intérêt oui !! si tu savais combien je m'en envoie par jour !
- Petit-déjeuner en bord-d'eau, ou dedans ?
- J'ai apporté des petites choses aussi je ne suis pas venue les mains vides *d'un doux sourire* Au bord de l'eau voyons !
- Va pour l'eau !
- Je vais entrer poser mes affaires et me changée par contre ça ne t'ennui pas ? Fais-moi visiter le café peu attendre encore un peu.

De l'autre côté du bassin, une draconide paraisse, semblable à un rocher. Elle ouvre un œil pour les regarder, baille, et roule sur le dos comme un chat pour offrir son ventre aux rayons du soleil levant.

- Ahah ! Impatience ? *iel ouvre la porte, et lui tire une révérence joueuse. * Après toi, patronne !
- *sursaute elle cille et dans un couinement elle fonce vers musaraigne, allez savoir si c'est pour se planquer ou entrer en vitesse, bien qu'elle soit hilarde dans la foulée* c'était quoi ça ?!
- Ahahah ! Ardara ♪
- Oh ah ..hein ?!! *riant encore* tu veux parler du petit truc mignon que tu tenais dans ta veste ? Bordel...c'est gros...<rit et entre donc> m'as fichu la trouille....
- Bien grandi, hm ? Presque une année !
Image
- Fais comme chez toi, Yu !
- Oh non tu n'aimerais bien que trop à ce que je le fasses et ne me laisserait plus partir *riant en admirant le lieu, tout en retirant ses mitaines* je suis conquise.

- 'suis pas si méchant, la liberté c'est important.
- ...Je suis hingashienne Musaraigne et vue le lieu et le cadre, si tu me dis ça je vais me balader nue et patauger toute la journée. *riant*
- ... Ah...ahahahah !
- Oh !! un piano ?!
- Hm, oui ! Piano droit. C'était... absolument nécessaire, vital ! Comme la harpe.
- Piano droit...hm...il y en a qui ne le sont pas ?
- ... Beaucoup rit, le jour où il a fallu le monter là, haha ! Hm, piano à queues ?

Musaraigne approche et en effleure le couvercle huilé.
- Oh bon sang oui, tu as usé de magie ou t'as trouvé des gros bras pour le faire ?
- Les deux ♪ Il a son caractère. 'trouvé éventré dans une rue d'Ul'dah. J'ai remis les touches, les cordes en place, pour le soigner.
- Je vais me régaler à te jouer ce que je prévois pour la soirée, en avant-première, ça te dis ? j'ai apporté la petite guitare à Djin dans le sac aussi.
- Owi !
- *sourit en coin et caresse doucement l'instrument* bah alors mon gros tu reviens de loin hm ? comme moi, on sera en parfaite harmonie toi et moi. *parle au piano avec énormément de tendresse oui.*

- Il t'aime bien.
- Et je vais chanter...*inspire nerveuse mais amusée* première fois devant quelqu'un d'autre que…mon fiancé. Tous les pianos m'aiment bien oui. *ricanant*
Alors... ça sera un honneur, d'entendre les couleurs de ta voix !

Après une étreinte amicale et tendre, la jeune hyur pouvant enfin se détendre quelques jours, les deux amis prendront le temps de manger, de se changé et de profiter du soleil et du petit lagon non loin, discussion et confidence et non sans un peu de musique et de chant également.
Image
- On en a tous, Yu'. Des ombres. Sans elles, pas de lumière. Et la tienne, brille encore plus, parce que l'ombre, 'toute écrasée dessous.
- *rit doucement hochant et s'installe en picorant dans le bol de figue* Merci...ça me fais du bien de l'entendre.
- J'ai...une question, ton avis m'intéresse...
- Oui ? *descend son café bien noir cul-sec*
- Penses-tu que...je serais une bonne mère, si je venais à adopter ? est-ce que..ce serait une bonne chose selon toi ?

- ... *rit doucement, ça lui donne des airs de garçon farceur.* Yu'... Tu ES une bonne mère ! Déjà, pour... tout le Tapas. Pourquoi, serait pas une bonne chose ? Meilleur, toujours meilleur pour un enfant, d'avoir une personne aimante, qu'un lit solitaire au milieu d'autres lits solitaires.

- *soupire émue et touchée, elle hochera avant de reprendre* Je suis allée voir l'orphelinat des souriceaux hier avec steinar, je devais leur apporter des jouets, certain me connaissent depuis deux ans et d'autre pas encore, nous étions dans le parc de Gridania...

- *penche la tête de côté*

- Soudainement l'une des éducatrices est partie durant le partage de l'histoire et des cadeaux et ...elle est revenue avec un bébé, un petit garçon de six mois, il a des yeux bleus aussi pure que les miens *soufflant un rire à l'émotion* ses parents ont été tués ils l'ont trouvé dans un sac sur un chocobo en fuite. *soupire* et là je...j'envisageais déjà d'adopter depuis que j'ai perdu ma fille mais mes amis, certain m'encourage, la majorité, Eylion veux que je prenne bien le temps d'y songer mais...quand j'ai vu son visage et cette coïncidence hier, de cette femme qui me disais qu'ils sont pris au dépourvu avec un bébé si jeune on s'est engagé à leur fournir ce qu'il faut et Steinar leur apportera du lait...mais Drok' m'a dit si naturellement "Pourquoi tu ne l'adopte pas Yu', il a été mis sur ta route juste à ce moment-là." *ricane lui souriant* tu…crois que c'est le destin ?

- Je crois qu'Oschon croise les chemins à dessein. Mais l'important, Yu', c'est que toi, tu le crois.) *fait des efforts pour rajouter des "que" dans ses phrases en ce moment, mais avant d'en placer un, il y a toujours une petite latence dans sa diction*

- Je...vais aller le voir un temps régulièrement plusieurs fois, passer du temps là-bas, avec lui et les autres et...voir les démarches à faire, progressivement, sans me précipiter, lui laisser le temps aussi de s'habituer à moi.
- Pour un bébé ?
- Hé bien...oui ? Je ne devrais pas ? *haussant un sourcil* il est assez chamboulé, à chaque fois changer de lieu il a été trimbalé, trouver une stabilité pour ensuite l'emmener dans ma famille au tapas ce n'est pas une bonne chose ?

- Si, bien sûr *doux.ce* Pas de précipitation. Pas trop d'attente non plus, sans doute ? 'besoin d'amour, besoin de bras stables, surtout à cet âge... 'pour ce que je sais. Tu feras bien, ça, pas d'inquiétudes là-dessus ! *pique une figue avant qu'il n'y en ait plus.*

- Alors, je les préviendrais sous peu oui, pour engager les papiers, j'imagine qu'ils vont aussi envoyer des gens un peu pour enquêter sur le Tapas, non ? et s'assurer que tout va bien, mais ils me connaissent déjà depuis deux ans ça devrait aller.
Image
Les discussion et confidences ce poursuivront ce jour là dans l'eau, jusqu'au couché du soleil. Yunaia entamant ses trois jours de "vacance" bien mérité depuis la réouverture de la glacerie.
Image
De retour de son séjour ce matin, la patronne est radieuse mais clairement maladroite ? Rêveuse? On ne saurait trop quoi penser, du renversement de tasses, de ses rires toute seule dans un coin sans raison apparente, un rien ne l'amuse, euphorique ? Qui sait ? Elle dira, sans doute oui, que la fumette chez son ami.e était fort décontractante, et le séjour des plus agréable, quoi qu'il en soit, elle va plus que bien, la blondinette est heureuse et finalement n'est ce pas ce que ses tapasiens lui souhaite depuis un moment ?!.

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 944
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 17 janv. 2020, 20:36

Image
S'earise se fait visiblement jeter à l'intérieur, depuis l'extérieur, ou une autre voix masculine criera "LIVRAISON POUR DROK"
- ....
- Aie.
- Rien de cassé ?
- Maison de fous
- Nan ...
- ah.. .. bah voilà mon invité
- Bordel cerise ça va ? *avise son état avant de le toucher, sait-on jamais*
- Ooooh c'est le monsieur avec ses ponpons tout mignons
[Tsuki]-Qui vous à jeter ainsi ? S'earise mise à part quelques bleus sur le corps, tout a l'air d'aller bien
- Mon frère....
- ....
Image
Tsuki lui tend une main, pour l'aider à se relever
[Drok]-Allez redresse toi et va boire un coup sur mon compte Searise
- Ah euh... m'ci...
-Je suis à toi dans cinq minutes Steinar se place derrière Yuna S'earise prend la main et se relève. Et .... Il se tend, d'un coup en entendant la voix derrière lui
- ... - Euh...
- *Tout bas* Psssst c'est qui son frère
- maison de fou...*yu’ricane et soupire, elle zappe steinar et son murmure retournant vers Hakanai..*
Hakanai tripote la statue .... fait tomber l'orange la ramasse et la remet.
Image
Kiaran entre au TAPAS , d'un pas lourd. Son armure est couverte de terre et de sang plus ou moins frais. Le solaire a un regard fatigué perdu dans le vide. Son visage est recouvert de terre. On peut apercevoir que du sang à coaguler sur sa hache. Et les races qui ont l'odorat plus développer peuvent sentir une forte odeur de sang.

- eurkkk
- ...oh c'est une vraie en fait ?
- Cadeau alors.
- Ben voilà, alors commande ce que tu veux
-C'gentil ...
S'earise tique de l'oreille gauche, regardant derrière
[Tsuki]- Monsieur Kiaran ?
- Merde..*Yuna dégluti, figée en fixant Kiaran*
Drokvir regarde Kiaran
- ... [Hakanai]
- Bonsoir. Vous voulez une orange ? Kiaran ne repond pas au question et reste immobile.
S'earise tremblote un poil en sentant le sang, il plisse le nez
- ça pue…

Yunaia semble trop méfiante et inquiète elle reste sur place en attendant une réaction du gérant devant l'entrée.
[Tsuki]- Il a pas l'air d'aller bien
- V'êtes blessé...?
[Hakanai]-C'est le moment où je dis que je voudrais bien une chambre pour la nuit
- Kiaran ? *elle relève une main et une petite onde de choc légère se fera sentir par le miqo'te sur son armure pour le faire réagir*
Yunaia le pousse un peu à distance oui.
- Drok'...*bassement mais audible, inquiète* Personne ne bouge s'il vous plait.
- euh...d’accord

Kiaran tique qu'il se fait poussé, il regarde un peu tout le monde, mais aucune réponse.
[Hakanai]-Je suis aussi blanc qu'une statue de marbre.
[Tsuki]- C'est quoi le problème Yuu ?
- vous qui êtes en face, Drok, son œil, il est de quelle couleur ?
Drokvir regarde vers l'oeil en question
- ...Normal…
Image
Yunaia approchera finalement pour encadrer le visage de Kiaran, tenter de voir s’il réagit à son état de choc, elle réussira à le faire asseoir au comptoir, cherchant un verre d’eau, le reste de la glacerie reprend plus moins ses activités. Du moins jusqu’à l’arrivé du chaman Khadai.
Image
- Bonsoir Khadai *d'un doux sourire navrée, visiblement kiaran est plein de sang, de terre, épuisé et possiblement en état de choc et l'odeur du sang est très fort*
- Qu'est-ce que je vous sers ?

Khaidai toujours aussi aveugle visiblement inconscient de l'agitation ambiante.
- un thé s'il te plait.
Hakanai a mangé une glace à la pastèque ça se voit ... ou pas du coup pour Khaidai.
[Tsuki] Je vous fais ça de suite.

Yunaia parle en linkperle bassement de temps à autre. En voyant l’état de son ami, elle mesure l’étendu de la gravité avec l’aide de Musaraigne à distance.

[Khadai] Kiaran c'est lequel des deux ?
Hakanai se place derrière yunaia et fait des grimaces
- Comment ça lequel ?
- ... -Pardon ?
- Il est sur le siège à côté de vous

Khaidai fait un geste las en direction de kiaran.
- Lequel de ces deux-là.
- Mais..il y a qu'un miqo'te là.
-Je sais pas ce que sais, mais non, il sont deux *reviens a sa tasse pour en prendre une gorgée avec son stoïcisme habituel*
- Si vous tendez votre bras gauche, vous lui toucherez le dos
- c'est flippant....
-Le nombre de corps est sans importance *fait un geste agacé de la main*
- Deux .. ? L'est possédé par un truc...?

Drokvir se gratte la tête et regarde Kiaran après avoir entendu Khaidai
- Peut-être qu'il a un petit animal avec lui .

- ....Non, stop pas de panique on a des protections arcaniques...si...ça a pu entrer c'est que ..techniquement ce n'est pas dangereux. - J'en sais rien ... ça n'a pas vraiment l'air, je viens d'arriver .... *soupire boit une nouvelle gorgée de sa tasse avant de la reposer* - *remonte une main à sa linkperle*
-Bah le xaela voit un truc que l'on voit pas ....

[Kiaran] <bas> C'est lafasu ....
- évidement je suis aveugle ... *secoue la tête*
- c'est un...je ne reviens pas sur le nom
-Udgan *soupire en direction de drokvir*
- ...
- Udgan ouais voilà..
-Bref, son état est peut être lié au fait que cette superposition ne soit pas naturelle.
- Le lafaquoi ? Hein ? Khaidai soupire légèrement.
- Khadai tu sais ce que c'est un lafasu ?
[Hakanai]-Mon père disait que les Xaela ne font pas toujours la différence entre être humain et animal ... mais mon père parlait beaucoup de ce qu'il ne savait pas ....

- Il a deux âmes, c'est ça ?
- en quelque sorte, difficile à dire d'un simple coup d'œil, il y a juste deux entités distinct.
- La créature que Ajisai avait, il est invisible il se montre que devant moi pour le moment ...il déteste aussi un méchant mage ...
- ...Ajisai...*se passe une main sur la tronche puis tique* Eylion ?
- Je ne sais pas ...la première fois que je l'ai vus, il m'a confondu avec ce mage
- Une créature invisible...*se masse l'arête du nez* dit lui de se montrer !
- Il ne se montrera pas
- Ah non ?!! *gronde, et bizarrement les tabourets vibre, même ceux sous le cul des clients* Lafasu ! t'as deux seconde pour te montrer ou j'appelle Eylion tout de suite !

Khaidai s'accroche à son tabouret pour pas tomber.
[Drok’]- Yuna..
[Tsuki]- Tu m'as fait peur Yuu !
- Je comptes jusqu'à trois....

Les tabouret s'arrêteront de vibrer à son nom prononcé par Drok'. Finalement la créature ne se montra pas, mais l’androgyne Musaraigne arrivera d’un pas pressé sous les appels inquiets de la directrice. C’est le rongeur qui prendra le relais, emmenant finalement Kiaran à l’appartement pour l’aider à se laver et surtout tenter de comprendre ce qui semble l’accompagner en cette étrange soirée…
Image

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 944
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 17 janv. 2020, 20:50

Yunaia Takami entre doucement, manteau, fringues et tignasse débraillées, à croire qu'elle a dormie habillée, elle ira poser ses bottes et son manteau avant d'aller à la salle de bain à pas de louve, discrète pour ne réveiller personne. Elle fera couler l'eau du bain doucement.

Kiaran est en train de dormir profondément comme un ours. Le solaire n'entend pour le moment rien. Yunaia soupire d'aise en se glissant, nue, balec' dans son bain et fermera les yeux pour chercher à se détendre un peu, se lavant ensuite, toujours dans des mouvements discrets, juste quelque clapotis d'eau qu'on peut entendre de temps à autre. Le solaire commence à bouger légèrement lors de son sommeil, et fredonne des oreilles faiblement. Elle finira par sortir de l'eau ne s'attardant pas plus que ça, frottant sa tignasse mouillée et propre, une odeur de lys et de vanille émane dans la pièce, elle viendra s'enrouler dans une serviette avant de mettre son huile pour le corps au monoï, silencieuse toujours et ira récupérer une pomme en cuisine.
Image
Le solaire ce réveil doucement sans faire de bruit pour autan , on peut entendre les froissement de la couverture. Yunaia jette un coup d'œil sur les deux, endormi, elle s'installera près du miqo'te, scroutch, scroutch. Le laissant se réveiller en douceur.

- *repose les yeux sur lui, un mélange de tendresse, compassion, tristesse et déception mais surtout d'inquiétude sont perceptible* Comment tu te sens. *d'un murmure discret en scroutchant sa pomme à nouveau*

- *d'un petit sourire il fixe yuna de son œil unique et parle aussi bassement* Juste fatigué ...
- Hm...tu m'as fait peur Kiaran...*dans une moue* tu...je vais te laisser te reposer mais...j'ai besoin de comprendre.
- *Il baisse le regard quelque instant avant de le reposer sur la hyur, toujours son sourire aux lèvres* Avant de partir en "congé" je suis allé chez ajisai car je me demandé si elle avait des écrits sur les bêtes intérieur ou autres…J'étais loin d'imaginer de retrouver le cadavre d'ajisai , elle s’est laissée mourir car elle as échoué ....je suis en train de lire son journal qu'elle tenait .....D'après lafasu elle avait beaucoup d'affection pour moi et je ne me suis rendu compte de ...rien, j'étais aveugle. Lafasu était triste je lui ai proposé de me suivre lors de mon "repos », mais je suis allé m'entrainer pour contrôler la bête seul sans aide de mes proches…Mais j'ai perdu la maitrise deux fois, j’affrontais des ours ou toutes autres bestiole dans le Gyr Abannia.
Image
- ...fini ? *elle semblait attendre une suite oui* C'est ça...ta notion de "vacance" et repos ?
- *il sert un peu la couverture avec sa main, d'une mimine tremblante* J’ai besoin d'aide .....Pour ma bête et Lafasu , il veut disparaitre il n'as pas de bute ....c'est moi qui lui ai demandé de me suivre. Je devais bien ça a ajisai...j'aurais dû être plus insistant la dernière fois que je l'ai vu.

- Eylion peu m'envoyer quelqu'un avec un...truc pour le scellé, le ranger là où il était, tu veux le faire ?
- Faut que je demande à Lafasu …comme sa Ajisai pourra reposer en paix...*d'un mince sourire*

- Elle avait pas d'affection pour toi Kiaran, elle souffrait de son propre vécu et mal être et elle voulait t'utiliser pour se racheter et aller mieux, on se suicide pas quand on aime quelqu'un et qu'on veut son bien, on ne lui inflige pas la culpabilité qu'elle t'inflige par son acte....et tu es trop con et trop bon, pour réaliser qu'elle est seule responsable de ses actes, de ses choix...Tu étais en droit de refuser son approche ou son aide, c'était une inconnue bordel...On le fait tous, la confiance l'amitié, l'aide ne vient qu'une fois que c'est acquis, elle a pas pris le temps avec toi... elle t'a harcelée, manipulée, pour soi disant t'aider alors qu'elle s'aidait elle-même et tu vas la laissée te gâcher ta vie et t'abattre si facilement parce qu'elle s'est tuée soit disant à cause de toi ? *gronde un peu oui agacée* J'en peux plus Kiaran, de toi, de ça d'elle, on doit passer à autre chose maintenant.

- Et si tu t'en sens pas capable de surmonter ça je ne peux rien faire pour toi...*dégluti, la gorge nouée* autant que tu t'en ailles loin de moi, parce que là plus ça avance et plus je perds ma confiance en toi...y compris la trouille que j'ai de te perdre.

- *baisse les oreilles car sur le coup car elle a raison* Je ...je tiens à toi …*la gorge aussi noué* Je, j'ai besoin d'aide. *le solaire se met à pleurer silencieusement* Tu as raison je suis trop bon et con ....

- *soupire les larmes aux yeux et l'attire contre elle pour l'enlacer comme une môman oui.* Bon déjà continue à pleurer, lâche prise ...c'est important, pour le reste...on va trouver des solutions et on va t'aider évidemment.
Image
La hyur gardera son ami contre elle en larme, le laissant se décharger des pressions et de son chagrin et finira, épuisée, elle aussi, de sa nuit, par s’endormir auprès de lui jusqu’à la fin de matinée.

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 944
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 18 janv. 2020, 11:56

Image
<boum boum boum contre la porte ce matin chez Kaly> Cass' c'est Yunaia, ouvrez ! il fait jour, vous êtes là ?!

La porte a été crochetée elle s’ouvre sous les chocking. L’appartement est plongé dans le noir seul une bougie éclair l’ancien coin cuisine et une odeur d’oignon grillée alléchante embaume la pièce. Surement un leurre de la part de la lunaire pour faire croire l’appartement occupé. Cependant pas de bruit. Cass est assis contre la cloison cotée salle de bain. Les yeux dans le vague une bouteille de vin a cote a moitié pleine une dague dans une main l’autre au sol.

Yu entrera prudemment et avise le mjiqo'te à droite derrière le mur de la salle de bain, elle allumera la lumière, sans bouger de sa place d'ailleurs, pouf, lumière

-Cassiel'a vous allez bien ? blessé ? Bourré ?(modifié)

Le miqo'te cache son œil de la lumière vive. Aye il reconnait la voix de yunaia.
-Je ne suis pas bourré avec une demi bouteille de vin "* d’un ton agressif"éteignez la lumière si ils arrivent pour kaly et krishn'a ils vont vous voir et faire demi tour. !"

-Ils seraient complètement con de venir en plein jour quartier et immeuble résidentiel avec des gardes en bain cassiel'a, vous êtes parano là roulant des yeux, elle éteindra quand même Bon, vous allez rester ici encore longtemps ? vous avez besoin de quelque chose ? vous avez laissé Kaly dans un sale état de nerf et d'angoisse toute la nuit.

-" l'Elezen a claqué des doigts ... les gardiens ne sont pas venu quand il m'agressé a shirogane je suis un miqo'te mon ouïe est fine pourtant mes oreilles ne savaient pas vers où se diriger au son de sa voix.... parano moi faites moi rire ... je crois que c est un illusionniste yunaia .... " serre les dents *
"Un serpent ne mord jamais son support ... il le contrôlait ou quelqu'un le faisait ... "

-*hausse un sourcil, elle bug un instant* t'as été attaqué par un Elezéen illusionniste bizarre et un serpent ?

-*Qu'est ce que tu fais là Yunaia ? *grogne n'est visiblement pas très coopérant mais il reste assit surement un réflexe instinctif d'avertissement*


-J'ai un ami chasseur qui vient de poser des pièces a ours et flèche dans toutes sa baraque et qui a barricader les portes en s'enfermant pour protéger toute ta famille, une amie à moi aussi à cause de tes conneries soupire agacée j'ai envoyé deux videurs à moi sur le terrain pour veiller sur la maison en attendant d'en savoir plus, alors tu me dois au moins une explication ! *plus douce* j'essaie..de t'aider cass' et Kaly était morte de trouille pour toi après ton appel de cette nuit.



-"c'est Leiji le problème pas moi . Va donc le chercher lui*



-J'ai assez à faire pour votre sécurité je vais pas traquer Leiji..roulant des yeux viens au tapas avec nous le temps que ça se calme s'il te plait t'es en sécurité là bas et je fais venir ta famille aussi. *d'un doux sourire navrée elle s'accroupie doucement près de lui* On a pas une bonne relation mais t'es un ami quoi que tu en penses...tu as fait ce qu'il fallait pour sauver ta famille, mais là on doit trouver une solution, tu y arriveras pas seul et tu n'est PAS seul cassiel'a..



-*soupire* Yunaia non . Je te remercie de protéger Kaly et mes fils mais il est hors de question que je me rende au tapas la situation est déjà assez compliquée et douloureuse comme ça . Laisse moi gérer ici . Je ne tiens pas a faire encore des dommages collatéraux.



-Bien, je ne force personne a rester en vie si t'as envie de crever...ton choix, ta vie ...*se redressant* je préviens donc Kaly que t'es encore en vie planqué ici, mais dit toi bien que la connaissant, elle va nous refiler le petit et venir vers toi, à toi de voir si tu préfères la voir ici ou au tapas en sécurité.


*regrogne* te fou pas de moi tu as les moyens de la faire restée là bas. Vous l'avez fait avec moi quand j'ai voulu la rejoindre.... !


*....sourit en coin* Je ne le ferais pas avec Kaly qui est en bonne santé mentale est physique, elle aussi elle fait ses propres choix, et si c'est de courir vers l'homme qu'elle aime je vais la laisser faire. *prenant la direction de la sortie* bonne journée cass' et bonne chance.


-Et tu te dis amie .... je vous déteste, je vous déteste tous ! *renverse sa bouteille de vin d'un revers de main.*

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 944
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] Yunaia Takami

Message par Yunaia Takami » 18 janv. 2020, 13:16

Image
-Il va encore parler bizarre...
- *ricane* tant que les voix avec lui ne le font pas, moi je m'en fou.

Yunaia toque et poussera la porte du dispensaire, la tenant pour Drok' derrière elle.
- merci !
- Mh...déjà j'aime bien la déco...*ricanant*
- Bienvenue au Havre blanc.
- *sursaute légèrement et souffle un rire* Bon sang...
- Mh ?
- Merci...*levant le sachet dans sa main gauche* livraison.
- Je vous fait faire le petit tous, ou vous voulez vous installer ?
- Un petit tour et on s'installe pour que je vous mette au fait de la situation de mon ami, j'imagine ?
Image
- ...trop de bouquins...
- Voici la bibliothèque du Havre, et juste là, notre salon de lecture.
- Oh c'est la mère de son fils qui va aimer venir ici pour les bouquins *ricane*L'ambiance est paisible et chaleureuse...

Olorion croise les mains dans son dos, souriant.
Drokvir regarde les livres pas vraiment convaincu.

- Et ici, c'est chez moi.
- Vous n’avez pas un livre de positions sexuelles? *tentant de s'intéresser au contenu*
- *Curieusement, les livres s'en fichent*
- ....
- *ricane et se pince les lèvres* oh la partie privé de chez vous, ce n'est pas nécessaire mais merci.

Après la visite guidée rapide et intéressante, ils iront s'installer dans la salle commune autour d'un thé.
Image
Olorion pose un plateau sur la table avec 3 tasses de thé blanc.
- Pour répondre à votre question plus largement..
- Merci...*attentive, elle s'installera ensuite*
- Ce Havre dispose de 2 médecins, ma disciple et moi-même. Je suis calme, elle est un rayon de soleil et de joie. Nous cultivons la simplicité d'une vie en communauté, ou chacun trouve sa place par le labeur à sa mesure...Il n'entre ici que des amis.
- ah... Parait que suis aussi un rayon de soleil... on devrait être compatible
- Si besoin il y a de sortir des patients, les aider nous le ferons. Lizah est une jeune femme très compétente lorsqu'il s'agit d'ensoleiller les gens.
- ta vue? je suis pas le seul exemplaire de soleil
- "Compatible"..?
- mmh.. non rien.. oubliez
- Je vais faire comme si j'avais eu un accès inopiné de surdité..
- *sourit en coin hochant en écoutant*

Olorion a réagit comme un père à qui on viendrait de dire "Ta fille est baisable", là.
- Notre vocation est d'aider à soigner les plaies du monde et le malheur des gens par la simplicité d'un quotidien sans vices. Libre à vous de faire adopter ce rythme.
[Drok]- .. Pourquoi sans vices?
- Cette question a un fond, ou elle est aussi remarquable qu'elle semble l'être ?
- ...euh.. Les deux? Je veux dire parfois les vices, c'est bien non?
- * se retient de rire, bien que captivée et curieuse, ses prunelles restant sur le druide.*

Olorion le fixe sans répondre, attendant qu'il précise.
- ...Vices.. bah, pas d'alcool, pas de sexe? pas d'herbe? pas de drogue?
-Aucune dépendance...*hochant doucement*
- Alors pas de sexe, non. Il existe des endroits plus approprié qu'une maison d'hôte et un dispensaire pour cela. Je n'ai rien contre la pratique sexuelle, mais..Pas ici.

- d’accord.
- Pour ce qui est des drogues, elles sont à la charge de ma disciple qui les utilise à des fins médicinales, à ma surprise, elle obtient de très bon résultats. Quant à l'alcool, chacun est libre ici, d'agir tant qu'il n'outrepasse pas les limites de l'équilibre. Pour l'herbe, il y en as dans le jardin.

- mmh... d’accord
- Il parlait de plante à fumer...ou tout autre chose qui se fume ou autre, opium par exemple.
-En fait..Ma question va paraitre surement idiote

Image
-Mais vous avez l'air tout le temps calme... Je sais pas comment vous faites, d'où le fait que je parlais d'herbe..
- *ricane* il pense que vous êtes possiblement sous l'effet de substances.
- ça ou alors c'est votre philosophie, mais il faut une maitrise de soi certaine, car c'est pas du tout évident. Je suis censé être comme ça aussi... Mais disons que j'ai un peu raté...
- Ce sont des choix de vie. En observant la voie des éléments... J'ai appris que la force résidait dans l'équilibre. Et l'équilibre trouve sa clef dans la tempérance.
-Bah... félicitation en tout cas ça doit pas être facile tous les jours
- Lorsqu'on en arrive à mon niveau, les gens parfois demandent "Vous ne vous énervez pas ?" "Vous n'avez pas peur ?" la réponse est si simple."Ce serait mieux ?"
[Yuna]- *ricane* ouais je vais venir en séjour ici je crois.

- Croyez-moi, je gaspille beaucoup moins mes forces à rester calmes que d'autre qui s'énervent.
- Et ça marche pour tous les sentiments?
- Pas spécialement. Je me consacre à ce qui me rend heureux, voilà tout.

Olorion dit cela avec calme et conviction. C'est tellement naturel chez lui qu'on pourrait croire que c'est vrai, même si c'est un raisonnement totalement utopique, en temps normal.

- Bon...j'ai du boulot moi...hm...une question encore, vous avez un système de sécurité du lieu pour protéger vos patients ou pensionnaires au cas où ?
- Si jamais ne quelqu’un entrent, les briques du mur du fond se changent en gargouilles qui avalent les méchants.
- .... Vraiment ?
- Non.
- *souffle un rire* gnagna...
- Mais si j'étais suffisamment simplet pour vous parler de mes charmes de sécurité, ils n'auraient plus la moindre utilité et je passerai pour un idiot. Ce que je sais très bien faire tout seul sans qu'on m'y aide.

- Ecoutez hm...notre...*ricane* vrai...vous faites bien...mais...je dois être franche. Notre ami cassiel' a des ennuis, plus qu'un refuge pour son bien-être, il faut aussi veiller à sa sécurité je voudrais pas vous apporter d'ennuis ici et je comprendrais que vous refusiez. *sourit doucement navrée* on règle ça au plus vite, mais là ...ses nerfs vont lâchés...ont lâchés d'après son exe-compagne.
Image
Olorion se penche en avant et récupère son bâton. Yunaia hausse un sourcil, curieuse en le suivant du regard.
[Drok]- ça c’est... Un gros bâton
- Le bois pour ceux qui savent le sanctifier donne plus que nature ne le lui commandant. Charriant l'ether, il devient alors une matrice parfaite pour les enchantements.

Olorion frappe le sol... Doucement. Et toute les planches semblent se fendre de ligne de vie... Comme si... L'ether circulait en elle.

- La pierre n'est pas sourde à ceux qui connaissent la chaleur. Et elle devient ce que volonté veut lorsqu'on sait l'animer et lui parler.

- Oh...

Olorion poke un pilier... Lequel réagit de la même façon, quoique plus structuré... Comme si de l'eau circulait au sol tandis que les piliers étaient de blocs de glace.

- ...
- Et cet endroit, refuge pour les Esprit si bien que pour les hommes, est un sanctuaire presque doté de sa propre volonté.
- Merci, me voilà rassurée, même si je n'ai pas tout compris *rit doucement* Donc...il sera en sécurité...*hochant ça elle comprend*
- Le Havre ne tolère pas que le mal et les sombres complot entre. Nous l'avons conçu ainsi.

[Drok]Pourtant... Je peux être un vilain garçon...

Olorion agite la main, l'ensemble de la magie disparaissant, retournant à son état simple et non visible.

- Parfait...donc si on n’a pas été foudroyer ou aspirer ou inonder en entrant, c’est bon signe, tu vois Drok' t'es pas si ténébreux en fait.
- ...pas si ténébreux ?!
- Savez-vous se qu'est la Souillure ?
- *ricane et dodeline* mauvais garçons, veut pas dire avoir un mauvais fond.
- euh... non
- Il s'agit de la malédiction des Esprits lancée après ceux qui violent Sombrelinceuil par l'impureté probante de ce qu'ils sont. Si d'ici une semaine vous n'avez pas de l'urticaire ou une vilaine grippe, c'est que vous êtes quelqu'un de bien, au sens de la Sylve et des Esprits de ce lieu. Sinon, c'est que vous êtes un mauvais garçon, et ce sera tant pis pour votre visage ?

- ...Je ne me définis pas comme quelqu'un de mauvais, même si parfois. Pour notre survie il faut faire des choses pas très agréable
- Ah non mince pas son visage c'est ce que je préfère...*gonflant les joues, amusée* C'est un homme bien. *hochant, elle semble catégorique, elle. *
- Le visage... vraiment? *avec amusement*
- Vraiment oui...*souriant finement, amusée*
-Je ne craint pas la souillure, je suis certains d'être bien
- Ne me regardez pas comme ça, je ne poserai pas la question me concernant.

L’entretien amical se terminant, yunaia passera un appel à Kaly, il ne reste plus qu’à convaincre cassiel’a de s’y rendre ou de l’y escorter.

SPOILER
HRP : Ce dispensaire se trouve sur Moogle, contacter : Olorion Fatieslin au besoin ;)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité