[Chronique] C'Thay Tia

Avatar de l’utilisateur
C'Thay Tia
Messages : 27
Inscription : 13 mars 2018, 08:38

Re: C'Thay Tia

Message par C'Thay Tia » 10 juin 2018, 11:19

Image
Thay vient alors reposer un plateau en bois avec les sushis géants et la sauce, lui souriant en douceur, il repose les plats en bois, les baguettes et les couverts puis pour finir la bouteille de jus de fruit.

-Tu as déjà mangé des makis et sushis ?

Wiloh secoue la tête, fixant les plats avec intrigue, penchée, les yeux plissés et les oreilles remuantes.

-Eh bien c'est du riz...condensé, compact, avec soit du poisson blanc dessus, soit du requin, soit du saumon...<sourit montrant les dit sushi>tu peux manger avec la main, les ustensiles ou…<ricane et vient prendre des baguettes, il les maitrises bien, habitué et vient tenter, en se penchant, de choper le nez de la miqo'te avec> avec ça.

-<Louche sur les baguettes qui pincent son nez, arquant un sourcil en riant doucement>- Avec ça ? Ça ne se met pas dans les cheveux t'es sûr ?

-Ah...euh...non pas celle-là mais certaine femme Hinghashienne le font ouais...<riant volontiers, il se réinstalle, attrape un sushi avec les baguettes qui tiennent en équilibre et vient mordre dedans, souriant en coin en gardant sa mire de jades douce et malicieuse sur elle.> Hmm ché fachile. <Tu parles.> échaye...

Wiloh le regarde faire en penchant la tête, arquant un sourcil en essayant de chercher à comprendre ses gestes pour l'imiter. Elle prend les baguettes, jette un œil sur Thay pour voir comment il les maintient, et tente de les placer entre ses doigts à l'aide de l'autre main, l'air concentrée. Ensuite elle pioche un sushi, avec beaucoup de galère, le soulève et fait trembler ses doigts mal placés autour des baguettes, laissant le sushi s'écraser sur le bois. Elle baissera les oreilles de frustration, fronçant le nez et recommencera sans succès.

-Facile hein...

-<Ricane, attendri et navré, il se redresse et vient s'asseoir prêt d'elle en douceur posant son propre sushi> On recommence je vais t’aider...<lui tend les baguettes et viendra l'aider de ses mains sur les siennes, disposant les doigts en douceur comme il se doit> stabilise la prise là, entraine-toi avec moi à pincer plusieurs fois dans le vide comme ça...<tac tac tac>.

Wiloh le laisse donc faire, fixant les baguettes en essayant de se concentrer pour faire claquer les baguettes entre elles plusieurs fois dans le vent.

-Mmh okay. Je crois que c'est bon comme ça ?

-Ouais...<hoche doucement, amusé et concentré avec elle, il guide ses mains dans la sienne, tenant avec elle les baguettes pour choper son sushi qui est tombé, il va s'assurer que ça tienne, même si elle tremble un peu et malicieux, lui souriant en coin il va l'apporter jusqu'aux lèvres de la miqo'te> grouille toi, mord avant que ça tombe ! <Se retenant de rire.>

-Aah okay j'étais pas prête ! <Viens vite mordre dans le sushi entier, et grimace légèrement> Chest pas bon le bois des baguettes...
-....

Thay éclate de rire, cille en voyant sa main sur le point de lâcher prise et pour ne pas tâcher la miqo'te ou le tapis il se jette dessus pour manger le reste tenant en otage la main de la miqo'te il manque de lui mordre un doigt mais tout va bien. Bouche pleine ensuite il rit serrant les lèvres gonflant les joues, ses oreilles frétilles et les larmes de rire lui montent aux yeux, avant de relâcher sa prise pour tenter de ne pas s'étouffer avec l'énorme sushi.

-cha...chemanche pas les ...baguettes...<mâchant comme il peut gardant le regard joueur sur la demoiselle.>

-Ooh... <Le regarde comme s'il venait de lui faire révélation et rougit un peu en le voyant mordre ses doigts, sursautant >Moi aussi je suis pas mangeable ! <Rit>

-<cille un instant, l'observant aussi amusé que tendre mais un brin sceptique, difficile avec la demoiselle de savoir quand elle est réellement naïve ou pas. Il ricane finalement à sa réponse> minche alors...<terminant sa bouchée> bon prend les services on tentera les baguettes avec les nouilles udon. <Souriant en coin, il reprend ses propres baguettes et continue de manger, à l'aise lui.>
-Bon app’ Wiwi.
Image
Thay récupère des bols en cuisine et vient servir près de la table la soupe udon, de longues pâtes et un bouillon épicé.

-<Revenant s'installer près d'elle avec le tout et une cuillère particulière prévue à cet effet.> et voilà, donc là c'est une soupe...hein rien de compliqué...les pâtes tu manges avec baguettes ou fourchette, par contre tu ne manges pas la cuillère hein. <Souriant en coin, malicieux.>

-Ah hm d'accord. <Sourit, amusée, prend le bol entre ses mains et la cuillère pour siroter et tester le goût, frétillant des oreilles >

-Miam, j'adore ce goût épicé ! ~

-Aaaah je suis ravi de l'apprendre, en fait à Kugane j'ai appris à cuisiner pas mal de chose, j'adores ça, mais je mange de tout, je suis pas compliqué. <Doux lui souriant il continue de manger en agitant les oreilles>

-T'as réfléchi un peu à ma proposions d'infirmière ? <Souriant finement>

<Sourit puis cligne des yeux, dressant les oreilles> Owh euh... Ben je sais pas trop en fait... Se gratte derrière l'oreille

-Tu sais faire quoi ? autre je veux dire, t'as une passion, un métier, un art ? <Glissant un doux sourire sur elle de temps à âtre mangeant tranquillement> des compétences ? Fin...tu vis de quoi ? tu te fais des gils comment ?

-Je suis apprentie dresseuse au Ranch de Brancharquée. <Sourit tendrement Non, ne t'en fais pas ça ne m'ennuie c'est juste... Soudain. Je ne m'y attendais pas. Remue les oreilles>

-Ah pardon...ouais je suis...peut-être un peu curieux...<haussant les épaules, il rougit un peu et se penche au-dessus du bol, maitrisant les baguettes, avec les pâtes qu'il déguste, il aspire dans un bruit sonore frétillant les oreilles dans le même temps, glissant un regard joueur sur elle.>

hm…donc dresseuse…je vois...je suis curieux, je pourrais venir voir comment on dresse un chocobo ?

Wiloh arque un sourcil, souriant tendrement, et éclate de rire au bruit qu'il fait en aspirant les pâtes, c'est un son pas commun qu'elle entend.

-Ha bien sûr oui ! <Lui offre un clin d'œil et prend la fourchette pour chopper les pâtes en roulant dedans, elle a définitivement abandonné les baguettes, même avec l'aide de Thay elle n’est pas douée là-dedans.>

-<sourit en coin et rit doucement, soufflant par les narines> On fait une course ? On prend une pâte chacun... de plus ou moins même longueur, normalement c'est le cas...<ricane> et puis, je fais un deux et trois avec une main, à trois on aspire en même temps, le premier qui a tout dans la bouche à gagner. <Jouant des sourcils>

-<Wiloh arque un sourcil, souriant en coin Tu veux vraiment> me défier moi à la course? Hoho ! Tu as perdu d'avance mon ptit Papy ! <Sourit en plissant les yeux, fronçant les sourcils, l'air confiante>

-<Thay rit volontiers et fouille son bol pour chercher une pâte> sans tes pieds je sais pas moi, faut une sacrée aspiration pour y arriver, j’ai LA technique moi.

-Okay, je prends le pari ! <Pose la fourchette, elle semble opter pour une tactique particulière, elle prend le bol entre les deux mains, le fixant avec un regard de défi, remuant les oreilles pour signifier qu'elle est prête Tu vas te faire écraser... Prête à poser ses lèvres sur le bord du bol>

-C'est ce qu'on verra !

Thay rit doucement écarquillant les yeux surpris de la voir apprécié les défis à ce point-là et se positionne, la gardant du coup de l'œil. D'une main levée entre eux, il fait 1, 2,3 durant ce laps de temps il prendra une grande inspiration remplissant ses poumons puis aspire fortement.

Wiloh aura essayé de boire la soupe et les pâtes en même temps mais elle n'aura réussi qu'à s'étouffer puis à rire, regardant Thay d'un air amusé et impressionnée par sa capacité à aspirer.

-<…Thay cille bouche pleine, avale et lâchera un rot qu'il tente de contenir mais rit pourtant dans le même temps et retombe sur les fesses, puisqu'il s'était agenouillé> Humpf...gagné...mais je vais exploser et il reste des trucs sur la table. <Avise la table au loin comme un défi insurmontable à franchir, les oreilles en arrière le regard inquiet bien qu'amusé>

Wiloh éclate de rire au rot inattendu, se tenant le ventre, les oreilles couchées sur son crâne tandis que son visage est tordu par le fou rire, la petite larmouille de joie aux coins des yeux.

-Mon dieu, t'aspire comme ça grâce à Namar avoue ?! < Elle le regarde avec taquinerie, amusée, essuyant ses yeux, ayant posé le bol.>

-...Hein ?! <Éclate de rire à son tour en la voyant se tordre, il se sent coupable pour la douleur mais trop mort de rire par sa remarque, il grogne ensuite faussement vexer et ce jette sur elle, pas trop fort, surtout pour tenter de lui choper un pied sur le tapis> ah ouais ?!! tu me cherches, vile dresseuse, je vais te dresser moi...<tentant de lui chatouiller la plante du pied s’il a réussi à le prendre.>

Wiloh écarquille les yeux de surprise en le voyant se jeter sur elle, et glisse sur ses fesses puisqu'il tire son pied, la faisant rire d'autant plus.

- Nooooon pas là ! Essaie de se débattre en riant

-Ha ha...mademoiselle a son point faible...<il n’insistera pas trop pour autant à cause de son ventre et la relâchera, souriant tendrement amusé> bon aller on fait une pause pour la bouffe, et je vais soigner ton ventre et retirer les points hm ? tu seras plus à l'aise parce que si tu ris encore tu vas tous les faire péter. <Soufflant un rire>

Wiloh pouffe de rire, essayant de se calmer et hoche la tête, se passant une main pour soulever les cheveux tombés sur son front, souriante, essoufflée à cause des fous rires.

-Okay...

Thay sourit en coin et se redresse rapidement, se penchant pour lui tendre une main et l'aider à son tour. Une fois relevée, il viendra la chopée en princesse encore pour l'emmener sans préavis jusqu'à la chambre.

Wiloh se fait alors porter en princesse sans s'y attendre, riant en s'accrochant à ses épaules par crainte de tomber, remuant la queue, amusée.

-Je peux marcher tu sais ? ……..

Avatar de l’utilisateur
C'Thay Tia
Messages : 27
Inscription : 13 mars 2018, 08:38

Re: C'Thay Tia

Message par C'Thay Tia » 11 juin 2018, 13:05

Image
Assan entre, les mains recouvertes de sang et le bas du visage également. Il pose son regard sur Thay, complètement vide, et tombe sur les genoux face à lui, Aly dans ses bras.

[Thay]- Laisse je vais prendre le relais...<doux et navré le voyant s'effondrer, il se penche et récupère le corps d'Aly soigneusement, ne tardant pas à aller la déposer sur le lit médical.

Assan s’effondre alors au sol, face contre terre, sa lance venant peut-être déposer quelques morceaux de tripes sur le beau parquet de Thay.

Le doc ’entamera le soin rapidement, la lueur bleutée de son Ether qu'il vient prendre ira se déposer comme un filet d'eau sur la tête d’Aly dans un premier temps alors qu'il passe en revue du regard le reste de son corps meurtri.

- <soupire doucement, les oreilles basses> je vais avoir du boulot pour la nuit...

K’enaya frappe à la porte et entre, sans même attendre de réponse.

Assan se refuse à rester ainsi sur le palier. Le Xaela rampera jusque à l’intérieur du cabinet, tirant tout son corps à la force d'un seul bras.

Thay commencera alors les soins les plus vitaux, venant ensuite laver la miqo'te, la déshabiller et la changer d'une robe médical blanche, puisque son homme n’est pas en état.

[Naya]- Thay ? - Elle est en vie Assan…<doux et navré toujours, il ne sourit pas cette fois, inquiet mais se voulant rassurant.> Naya...<soupire doucement d'un mince sourire ému le doc'> Ta sœur est en vie.

Assan attrape soudainement la cheville en entendant Naya approcher, la confondant très certainement avec une menace potentielle pour Aly. Il la tire avec une force monstre vers le sol pour tenter de la coucher, prêt à lui grimper dessus pour venir lui mordre le visage. Il s'arrêtera cependant, en réalisant que... Bah c'est Naya.

Naya regarde Assan en mode serpillère l'ayant presque confondu avec le tapis vus comment il doit être sale, soupir et semblant surprise quand Assan lui saisit la jambes, tombant en arrière ….

-Mais...putain Assan reprend toi ou je te calme pour la nuit la...

Assan s'écroule de nouveau sur le sol ensuite, toujours sans dire un mot. Ses yeux se ferment, il a l'air de s'évanouir.

Thay cille et hausse un sourcil observant la scène, sans crainte pour autant et soupire en voyant l'état des deux, peiné.

- *elle se relève la queue fouettant l'air, elle marmonne* ils sont malades tous autant qu'ils sont... Naya attrape alors Assan et le pose dans le fauteuil regardant Thay et sourit doucement.

- Occupe-toi de ma sœur si tu as besoin d'aide je peux rester une partie de la nuit.

-Je vais...en avoir pour la nuit Naya...elle est dans le coma...et...je ne peux pas te dire combien de temps, son corps a morflé. Côtes brisées, jambe cassée, épaule démise aussi...plusieurs contusions <soupire> mais...rassure toi j'ai vérifié, aucune trace de violence sexuelle, ni de coup, c'est seulement l'impact de la chute je penses.

-Si tu as besoin je peux lui passer de mon éther si tu sais faire *douce*

- Je ne vais pas tout faire à l'Ether... la première grosse partie oui, ensuite je vais confectionner des fioles, des médicaments et des baumes pour ses contusions, il faudra que quelqu'un lui administre même endormie et les lui appliques. Je vais vous donner une perfusion aussi, pour l'alimenter par intraveineuse et l'hydrater, elle doit être installée dans un lieu sécurisé et propre, je ne peux pas la garder ici plus que cette nuit.

- Je comprends oui. Je vais avoir du boulot alors...*souriant* mais n'hésite pas à me demander tout ce qui faut pour elle d'accord ?

- <hoche d'un doux bien que mince sourire> je te le dirais oui...

Avatar de l’utilisateur
C'Thay Tia
Messages : 27
Inscription : 13 mars 2018, 08:38

Re: C'Thay Tia

Message par C'Thay Tia » 11 juin 2018, 23:59

Image
[thay]- Pour Assan...son corps récupère lentement mais surement, il a trop forcé, il est épuisé mais il va bien. Il va se réveiller dans un jour ou deux, dès qu'il aura faim quoi. <Ricane>
- *voit sa sœur et s'approche d'elle doucement, une infinie tendresse sur son visage, elle lui prend la main délicatement* Bien et pour Aly ?

Namar de son côté, mate le cul de Naya lorsqu'elle se penche. Mais bon, personne n'est là pour le voir.

- je n’en sais rien...<soupire> mon Ether ne touche pas au cerveaux Naya ce serait de la folie, j'ai aucun moyen de voir les lésions, on ne peut qu'attendre et prier ou espérer.

- ...Elle commençait à aller mieux, un nouveau départ...*la voix serrée* c'est vraiment injuste *déglutit difficilement*

[Namar]- Elle va s'en sortiiiiiir. Regardes, elle ronfle ! <Bien sûr c'est faux, elle ne fait aucun bruit particulier.>

[Thay poursuit] -Pour le reste de ses contusions et fractures je continue le traitement, et je t'ai apporté tout ce qu'il faut si tu veux le faire à présent pour les baumes, les fioles. Comme tu peux le voir j'ai fait installer une perfusion qui goutte, ça rentre dans ses veines ça la nourrit et l'hydrate avec ce qu'il faut.

Naya se penche et vient déposer un bisou sur son front.

- Courage petite sœur...tu es forte et tu as intérêt a te réveiller *douce* Assan ronfle à en faire trembler les murs, il dort BIEN profondément.

- Je suis vraiment navré Naya, j'ai beaucoup de peine, ce n’est pas la première fois pour moi, mais...là ça touche dans mes amis privés mais je fais tout ce que je peux je t’assure.

Namar semble apprécier le fait que Naya vienne embrasser le front de sa sœur, mais pour d'autres raisons.

C'thay Tia ne reluque pas lui, trop fatigué, peiné et surtout restant toujours pro'. Il récupère la mallette qu'il a déposé sur l'armoire de Yunaia et Namar.

[Naya]- Je vais leur faire les soins...*se redressant*...*elle regarde Thay les larmes aux bord des yeux elle lui sourit comme elle peut* je sais merci Thay...faut....faut que je sorte un peu la…*visiblement ses nerfs son sur le point de lâcher, chacun réagissant différemment, elle réagit en encaissant puis lâche la pression quand tout semble aller mieux*

- Leur ? <Thay tique et agite les oreilles, les redressant> tu veux laver Assan ?

[Namar]- C'est un Xaela hein ! Y'a beaucoup d'surface !
- ....
- ça va aller t'en fait pas *douce* laisse-moi juste quelques secondes tu veux bien....
- Je m'occupes d'Assan ne t’en fais pas, je doute qu'il serait ravi à son réveil...fin...quoi que, tu crois qu'il te considère assez comme étant de sa famille pour ...ça ? Non mais...euh...bien…oui va prendre l'aire je t'expliquerais tout plus tard.

-je n’en sais rien et je m'en fiche c'est deux-là sont important pour moi......oui bien je reviens...
[Namar]- Thay, t'es vraiment dévoué hein.
-Je l'ai déjà fait hier soir...<haussant un sourcil buvant une gorgée> ça fait partie de mon travail, vue que je n'ai pas d'infirmière.

-.. T'as lavé une bite d’Aora... ?
Naya sort de l'appartement sans vraiment sortir, refermant la porte derrière elle, elle s'adosse au mur et se laisse glisser au sol, éclatant en sanglot, les nerfs lâchant visiblement.

[Thay]- Ouais...ça fait partie de mon travail aussi, je n’ai pas d’infirmière pour l’instant.

Naya elle rentre après de longue minutes les yeux rougis par le chagrin.

- Putain, merde quoi... je n’avais pas réalisé que c'était aussi ça ton boulot... <Namar avise Naya>

-J'vais t'chercher un mouchoir. Namar fouille dans les affaires, tirant un tissu.

[Thay]- viens là...<s'avance d'un doux sourire et enlace n'aya comme un nounours.>
Namar le tend à Naya, pour qu'elle puisse s'essuyer les joues.
[Namar]- Mais !

Naya se love contre le médecin soupirant, y venant chercher du réconfort ans aucune honte.

[Namar] Et moi j'tiens la chandelle ? Y'a que moi qui suis autorisé à toucher une femme dans cet appartement.

Thay repose une baisse sur le haut de son petit crâne blond, la gardant contre lui comme un grand frère attentionné, bien plus que son médecin, un ami.

-Mais...attend ! <retire vite le "mouchoir" des mains de Naya>
[Naya] ... Mais qu'est-ce que tu fais ?

Thay avise Namar blasé un sourire en coin et lui tend le tissu. - C'est une petite culotte à ta femme ça ... Naya regarde Thay surprise n'ayant pas compris jusqu’à l’entendre et virer au cramoisie. Namar regarde le sous-vêtement, en plissant lentement les yeux.

- Ah, merde... J'me disais bien que j’avais jamais acheté de mouchoir en dentelle...Rah le con… <Il le récupère en secouant la tête, blasé de lui-même.

L’heure suivant, Thay donnera les informations à Naya et l’aidera aux soins corporels et médical des deux inconscients, néanmoins il se chargera seul de la partie intime du Xaela. Puis retournera à son cabinet pour méditer et se reposer jusqu’au prochain soin demain matin.

Avatar de l’utilisateur
C'Thay Tia
Messages : 27
Inscription : 13 mars 2018, 08:38

Re: C'Thay Tia

Message par C'Thay Tia » 12 juin 2018, 09:35

Image
Thay retrouvera une ancienne connaissance, agréablement surpris de la savoir dans le coin à nouveau il invitera cette dernière à un "rencart" en soirée autour d'un verre. Le dialogue sera interrompu peu de temps après par Wilo qui recherche une aide afin de communiquer avec une xaela étrange qui semble parcourir l'Antique, un peu paumée, parlant une langue étrangère.
Image
[Thay] -On m'a dit qu'il fallait un traducteur ?

Frederick Greyland baissera son bras, avant de tourner la tête vers Thay.
Tiphaine Ackerman désigne la Xaela.

-Hmm ... Peut-être pourriez-vous mieux vous en sortir que nous ...

-<En Aori maladroit mais compréhensible à nouveau> " Tu parles l'Aori ? toi venir des steppes?"
[Wiloh]- Auutre glouglou ? *A ramené un second verre d'eau*
[Nudniiyol Dazkar]- Bii ulaas irteg...
- ...
- Mh... z'êtes pas sortis de l'auberge, c'est le cas de le dire...

Tiphaine Ackerman achève son verre.
Frederick Greyland imitera Tiphaine dans l'exécution de son verre.
Wiloh se gratte l'oreille.

- hm…outch…euh j'ai compris juste montagne, elle a un langage plus primitif que l'Aori que je connais…<haussant un sourcil intrigué>
- Ah...
-<thay continue en Aori quand même> "quoi être ton nom ?" <doux toujours et souriant.>
- Nudniiyol.
-<hoche lui souriant et se désigne> Thay.
- ... Que veut dire ... "Nudniiyol" ?
-Thay.
[Wiloh- Wiloh.
Robyne Wiloh se montre du doigt.
Nudniiyol montre son œil
<-Thay pose une main sur Wiloh> Wiloh <puis désigne Fred.> Fred <puis sourit vers Tiphaine la présentant aussi.>
- Nudnii...
- Nudnii c'est l'œil ? -Nudnii Yol.
Frederick Greyland haussera un regard en direction de Thay. [Thay]- Oui...Ah un Yol <ricane> son nom veut dire "œil de Yol".

- C'est quoi Yol ?
- C'est une monture volante, un énorme oiseau.
[Frederick]- Thay, peut être devriez-vous vous en charger ... Dans un endroit plus tranquille ?
- Bii end sercen...
- Attention quand même, elle a un arc et des grandes flèches...
- ...
- Je ne suis pas certain mais...je crois qu'elle s'est réveillée ici.
- Bi tsas ornoosoo untchikhav...
- "ici ou, maison ? village?"
[Thay]- Me charger de quoi ? <Haussant un sourcil vers Fred.>
- D'elle, je suppose.
- ...j'ai juste compris neige et endormie...<agite une oreille intrigué et navré> Coerthas ? Encore ? …Pourquoi ça tombe toujours sur moi ? <Soufflant un rire mi blasé, mi amusé>
Robyne Wiloh dresse les oreilles, surprise de son air inquiet.
[Tiphaine] - En tous cas, elle à un chouette haut de bikini... J'a-dore...
- [wiloh] -Mouais c'est sympa.
[Thay] - <en Aori> "toi dormir où ? tu n’as personne ici ?"

Frederick haussera un sourcil vers Tiphaine, ce demandant sûrement en quoi cette remarque était constructive, avant de glisser son regard vers Wiloh.

Thay ce masse l’arête du nez.

- Je te jures Wiwi je vais finir par ouvrir un dispensaire <ricane> on va avoir une coloc' on va pas la lâcher dans la nature.
-Bon...<en Aori> "Toi...venir avec moi...<mimant> et Wiloh...yourte à moi, moi aider toi."
-Thay ... Tient.
- Hm ? Frederick donnera alors, la petite étiquette.
- ça été retrouvé sur elle ... Je te laisse le soin d'y jeter un coup d'œil ... La note des plus étrange, fera hausser un sourcil au doc’ avant de les froncer.
«1ere E.A, spécimen 01 et au verso "Fouille: Steppe, trouvée: Steppe"

-Je pense que tu sauras faire la lumière là-dessus ...
-<souffle par les narines> je vois...j’espère que ce n’est pas ce que j'ai compris, je vais tenter d'en savoir plus je vous tiens au courant.

-Très volontiers ...

Avatar de l’utilisateur
C'Thay Tia
Messages : 27
Inscription : 13 mars 2018, 08:38

Re: C'Thay Tia

Message par C'Thay Tia » 12 juin 2018, 14:19

Image
C'thay Tia toc à la porte trois fois, puis une fois. Surement un code qu'il improvise et installe pour rassurer la Raenne.

- hum *s'approche de la porte* c'est qui ?
- C'est Thay...<doux et souriant>

Etsu soupir et ouvre la porte doucement, glissant un œil dans l'ouverture, son visage s'illuminant en voyant le miqo'te.

-bonjour Mo...je veux dire Thay, entrez je vous p-pries.
- Bonjour Etsu...<doux, agitant les oreilles, ravi de sa réaction.> Merci...
- *referme derrière lui tournant la clé dans la serrure* ça me fait p-plaisir de vous revoir.
- Ah...bah je n’étais encore jamais venu ici <ricane observant autour, curieux.> Moi de même, je suis navré de n'être pas passé avant...<soupire> j'ai été débordé, et je le suis encore un peu mais me soucis de toi aussi.
-Je comp-prent, vous aviez la sœur de mademoiselle Naya a vous occu-per si j'ai tout suivit...*d'une petite voix chantonnant*
- Oui, entre autre...<ricane blasé> là j'héberge toujours Wiloh et depuis hier une Xaela...étrange qui parle un langage primitif Aori et qui sort de nul part. <grimace> et j'ai un rendez-vous au cabinet avec une patiente pour une thérapie, une autre qui attend pour la sienne...et en plus de tout ça je dois aussi dormir, méditer pour rendre l'Ether…bref...<soufflant un rire, fatigué> mais ça va je gère...

- Vous semb-blez être un male b-bien occup-pé Thay... si vous la souhaitez je p-peux éventuellement vous aider.
- <étire un sourire en coin> En fait le plus dur c'est que c'est par vague, tout d'un coup c'est le calme plat et je m'ennuierais presque, et sinon c'est le foutoir. <Amusé, il agite une oreille a ses mots> Justement, j'ai...même un travail à te proposer pour ta nouvelle vie libre.

- Vraiment ? que souhaitez-vous que je fasse ?

- Uldah <ricane hochant> Je sais oui elle voulait passer te voir, on lui a donner l'adresse. Et...quant à ma proposition t'as plusieurs choix à vrai dire. Je voudrais ouvrir un autre appartement dans l'immeuble ou je vis, ce serait un lieu de refuge il y aura des petites chambres sécurisées fermée à clé, et des salles de douce, une petite kitchenette pour le minimum vital, ça m'éviterais d'emmener chez moi des gens dans ta situation ou comme cette Xaela. <Doux d'un sourire> Il me faut une personne en charge du lieu, un peu comme une assistante, qui veillerait sur ses gens, s'y rendrait pour voir si tout va bien, pour apporter des vivres au besoin. Je ne peux pas ouvrir un dispensaire, j'ai pas de quoi acheter une maison mais ce serait un début là. Ça c'est ton premier choix. Que dis-tu de l'idée déjà ?

- *hoche légèrement la tête, attendant qu'il termine ou qu'il lui pose une question ce qui se produit* L'idée semb-ble intéressante, c'est même une excellente idée, mais je ne sais pas si je serai cap-pable d'aider d'autre p-personne comme moi en ce moment...

- D'accord, je comprends oui ce serait alors peut être mieux plus tard quand tu seras plus à l'aise. <Sourit doucement sirotant son verre sans la quitter des yeux et poursuit> L'autre option, est plus discrète, elle reviendrait à ne te mêler avec personne sauf moi, au cabinet, une assistante, une aide pour mes rendez-vous mes papiers, ou bien je peux t'apprendre la gestion du stock, les achats, marchandises à commander.

Etsu reste silencieuse le regardant boire son jus de fruit attendant patiemment qu'il reprenne la discussion.


- Ou encore, te donner une formation d'infirmière. <Penchant la tête d'un sourire en coin, attendant sa réaction.>
- ça c'est plus dans mes compétences...*s'arrêtant net se rendant compte qu'elle a parlé sans vraiment y être invitée, baissant la tête*
- <cille un instant et sourit navrer> Etsu, es-tu au sol par soumission ou envie ? <Inquiète pour le coup> installe toi sur le divan s'il te plait, si tu en as envie. Et tu peux parler librement tu sais.

-Etsu regarde surprise n'ayant pas l'habitude d'une tel question* et b-bien je ne sais p-pas.... Vous êtes le p-premier a me p-poser cette question... en général ça n'intéresse p-personne ce dont j'ai envie... *elle est visiblement troublée par l'initiative du médecin*

- Hé bien avec moi c'est différent et avec les gens d'ici aussi tu le verras par toi-même, dès que j'aurais moins de travail on ira se balader un peu ça te dis ? <Sourit en douceur et l'invite encore à s'installer sur le divan> hésite pas si t'es mieux au sol al alors reste mais sinon installe-toi avec moi, en tant qu'égal.

- Et donc qu'est-ce qui serait plus dans tes cordes ? l'aide au bureau ou la formation d’infirmière ?

- Avec p-plaisir Mo....Thay *visiblement elle a compris que le monsieur le dérangeait s'efforçant a éviter de le dire, mais les habitude d'une vie de soumission sont dur à perdre*

- Les deux je sais lire, écrire, compter, j'ai eu une éducation très comp-plete et strict. Donc oui je serai honorée de vous assister dans votre travail Thay *souriant* comme infirmière et aide de b-bureau, m'occup-per aussi de garder votre cab-binet p-propre p-pour vous p-permettre de vous rep-poser.

- Je vois que tu es ambitieuse c'est parfait dans ce cas, je te félicite pour ça.

L’échange amical se poursuivra une petite heure, concluant un accord professionnel avec la demoiselle, le médecin quittera l’appartement des sœurs Jin, le sourire aux lèvres, moins fatigué mais déjà en route pour un prochain entretien médical avec une patiente au cabinet.

Avatar de l’utilisateur
C'Thay Tia
Messages : 27
Inscription : 13 mars 2018, 08:38

Re: C'Thay Tia

Message par C'Thay Tia » 12 juin 2018, 18:02

Image
- Bonjour Assan...<doux et compatissant comme toujours, observant le Xaela étreindre sa compagne contre lui, s'assurant qu’il ne déglingue pas la perfusion pour autant.>

Assan est toujours dans cette même position, le cœur meurtri par l'inquiétude, le sentiment d'injustice, la rage, et l'amour. Rien ne semble l'apaiser, plutôt le contraire. Plus les secondes défilent et plus sa tête se comble de pensées déchirantes.

Assan passera encore quelques secondes ainsi malgré la présence du médecin, puis s'arrêtera lentement et progressivement. Il ne trouvera néanmoins pas le courage de s'écarter, gardant Alysia contre lui en levant un regard vide et humide sur Thay.

- .. Elle souffre... ?
- Non Assan, les médicaments, l’éther et mes soins font en sorte qu'elle repose tranquillement, aucune douleur n'est possible, même dans son subconscient. Elle est dans le coma. J'ignore la portée des lésions, même avec l’éther on ne peut pas aller dans ces zones se serait trop dangereux, on ne peut qu'attendre et espérer un réveil. Je suis navré. <Doux à mi-voix, parlant très lentement qu'il puisse assimiler chaque mot.>

Le regard d’Assan chute sur Alysia à nouveau. Il a l'air passablement rassuré, visiblement la douleur l'inquiétait bien plus que le temps qu'il devra attendre. Il passe son regard sur les traits de son aimée, pour les réapprendre une énième fois, les imprimer avec une tendresse démesurée.

- Comment le destin peut lui être aussi cruel... ? <Fronçant sensiblement les sourcils, secouant une nouvelle fois la tête.>

Thay abaisse les oreilles et soupire, le doc' est passablement atteint, ce n'est pas qu'une patiente pour lui non plus, pour une fois le psy ne saura pas répondre, lui-même épuisé par pas mal d'évènement ces derniers jours.

- Pourquoi doit-elle autant souffrir... ? Même en ayant tout fait pour subir à sa place... <Son regard se plisse, alors que des plis apparaissent sur son front et son nez. La colère semble venir après sa peine.>

- On ne peut pas porter le fardeau des autres ni la conséquence de leur choix, je ne connais pas tout de sa vie ni de votre relation, personne ne mérite une telle épreuve, mais vous en sortirez plus fort et plus uni que jamais. <Doux à mi-voix toujours.>

- Plus forts... ? <Levant son visage vers lui, marqué d'une sérieuse interrogation, bien perplexe là-dessus.> C'est ça... Devenir plus fort ?

- <hoche d'un mince sourire navré> Crois-le ou non, ça solidifie une relation, ça fait grandir, murir, on voit souvent la vie autrement après un tel traumatisme. Tu dois t'attendre à ce qu'elle ne soit possiblement pas la même à son réveil, si tout de fois elle se réveil. <Toujours aussi franc et sincère, il ne permet pas au Xaela d'espérer quoi que ce soit pour rien, parce que oui, il se peut qu'elle ne se réveil pas.> on pourra en discuter dès que tu seras calmé, reposé. Tu dois avoir connaissance de ce qui vous attend pour la suite. Souhaites tu savoir le traitement que j'ai dû appliquer, son était général, ou voudrais-tu que je repasse à autre moment ?

- <Il revient à elle, caressant lentement et délicatement sa frange, perdant de nouveau son regard sur les parfaites imperfections de son visage.> Son état…

-Oh et ...dois-je te considérer comme son compagnon ? parce que au niveau de mon éthique, si ce n'est pas le cas, Naya étant de sa famille je ne peux informer qu'elle ou bien avec son accord, mais je la connais assez pour savoir qu'elle te laissera l'accès comme si tu étais son époux.

La question imposera plusieurs secondes de silence au Xaela. Il cille lentement, entrouvrant les lèvres en baissant les yeux dans le vide, incertain.

-Je… Je crois que j'étais supposé en être sûr le soir où elle n'est pas revenue.
- <Soupire d'un sourire navré suivant> J'ai besoin de cette information pour les décisions prochaines et le traitement, il y a quelqu'un qui pourrait te renseigner ? une personne avec qui elle a peut-être parlé ?

Assan réfléchira un instant, concluant qu’il lui faudra alors parler à la dernière personne qui fut en présence de sa compagne le soir de l’accident.

Avatar de l’utilisateur
C'Thay Tia
Messages : 27
Inscription : 13 mars 2018, 08:38

Re: C'Thay Tia

Message par C'Thay Tia » 13 juin 2018, 19:46

Image
Soirée mouvementée, encore, à l'Antique hier. Une Dotharl s'étant écroulée devant le doc' et ses amies, ce dernier sur le point de rentrer se coucher et se reposer à dû faire demi tour jusqu'au cabinet.
Image
Néanmoins, cette fois, le doc' n'était pas seul, Wiloh en bonne étudiante infirmière démarrant sa formation auprès du médecin à su l'aider et le soulagé en Ether durant le soin. Une jeune raenne, ayant des bases en médecine à été autorisée à aider également aux soins de la jeune xaela qui divaguait concernant une faille du néant refermée et une attaque de démon sur sa propre personne.
Thay a finalement pu rentrer chez lui, quittant le jardin de l'Antique suivi de Namar, Wiloh, Nudniiyol. Remerciant la raenne une dernière fois pour son aide.
Image

Avatar de l’utilisateur
C'Thay Tia
Messages : 27
Inscription : 13 mars 2018, 08:38

Re: C'Thay Tia

Message par C'Thay Tia » 14 juin 2018, 14:55

Image
[ Mise à jour du premier topic, présentation détaillée du médecin.]
Image

Avatar de l’utilisateur
C'Thay Tia
Messages : 27
Inscription : 13 mars 2018, 08:38

Re: C'Thay Tia

Message par C'Thay Tia » 14 juin 2018, 14:59

Image
Assan lève les yeux au ciel en entendant les coups contre la porte.

- Vous savez tous les deux que s’est ouvert.
- Bonjourrr Assan *douce et souriante*
- Bonjour Assan…Et…Dae...<Le doc’ étire un sourire pour ce dernier sur le divan derrière, toujours aussi apathique et silencieux.>
- Salut.
- La relève des soins se passe bien ?
- Comment tu te sens ?
- Je préfèrerais être dans le coma à sa place. Voilà comment je me sens. En colère jusqu'à l'épuisement.
- <hoche et soupire d'un mince sourire navré> Je comprends, et tu as pu avoir des informations sur ce dont on a parlé, que je sache qui est prioritaire au niveau médical et permission en cas de...décisions à prendre ? - Je comprends oui...*navrée* Mais ma sœur est forte elle va s'en sentir...décision à prendre ?

- <hoche puis avise Naya l'air navré> Comment je l'expliquais a Assan, en tant que médecin je dois savoir qui de vous deux est prioritaire, le conjoint, marié si possible, ou pas prime néanmoins sur la famille proche, en cas de décisions importantes ou de soins à apporter. Vous pouvez toujours vous consulter et décider à deux de ce qui ait le mieux pour Aly, mais un seul peu trancher. Et Assan ne sait pas lui-même s’il est son compagnon ou non, ce qui complique un peu la chose, on tente de joindre Vhayi pour en savoir plus, il est le dernier à avoir vue Aly en bonne santé.

Assan détourne son visage de la discussion, n'ayant plus la force d'influencer Naya pour quoi que ce soit, surtout pas alors qu'il s'agit d'elle ou de lui. Il semble la laisser faire le choix, pour une fois.

- Je ne peux pas en dire plus Naya, mais j'ai jamais fondé d'espoir pour autant, avec toi comme avec Assan, il se peut qu'elle ne se réveil pas. <Soupire navrer mais sincère toujours> j'ai aucun moyen d'avoir des certitudes. Le reste de son corps va bien mieux, si elle se réveil, seule les éventuelles séquelles à son cerveau seront à envisagés.

[Dae se crispe sur le divan, écoutant l'échange, les mains sur le visage avachi et silencieux.]

[Naya] - Assan...Aly était parti voir Vhayi pour discuter de quelque chose, elle lui a dit qu'elle t'aimait et qu'à partir de maintenant il n'y aura plus que toi Assan', ils ont passé la nuit à discuter et rien d'autre, elle a fait son choix Assan, elle t'aime alors oui elle va se réveiller je n'ai aucun doute là-dessus*Ayant foie aveugle en sa sœur*

Thay frétille des oreilles écoutant l'échange derrière lui et étire un sourire en coin.
-En voilà une nouvelle qui peut ne changer pas mal de chose. <Doux d'un sourire, parlant bassement.>

Les sourcils d’Assan se lèvent sensiblement aux mots de Naya. La gorge se nouant, le Xaela sera incapable de prononcer un seul mot. Il se contente de la fixer de son regard doucement écarquillé, autant toucher qu'atteint, ce sera encore plus dur d'attendre à présent.

Une lueur bleutée émane alors de la main du doc' qui vient à nouveau "scanner" l'état comateux d’Aly, haussant un sourcil dans un léger ricanement avant de la recouvrir soigneusement et d'arrêter son analyse.

Il finira par la quitter du regard, hochant fébrilement la tête.
- Je... Merci Naya…
- Assan... ? Il va falloir que tu te remettes sur pied et que tu agisses si tu veux qu'elle se réveille, à partir de maintenant. Et donc tu es officiellement son conjoint <d'un doux sourire ravi de la nouvelle lui aussi> Écoute moi bien hm ? <Amical toujours, s'approchant>

[Naya] - Assan' Je suis autant inquiète que toi pour ma sœur... Mais on est là ses amis sont là...même si elle dort je suis certaine qu'elle sent notre présence, notre amour, notre inquiétude...alors relève la tête Beau-frère et Thay a raison.

- En effet Naya j'allais y venir. Je viens de vérifier et je peux dire avec certitude que son coma est bien moins profond, les réactions de son corps de manière interne sont bonnes. Néanmoins, je suis persuadé moi aussi, qu'elle peut ressentir, entendre. Peut-être pas comme nous mais son subconscient oui, alors hésite pas à tout faire pour qu'elle t'entendent, toi ou vos amis, des choses qu'elle a l'habitude...des moments précis, parle lui, rappel lui des souvenirs des moments précis entre vous, si Naya dit vrai, t'es son moteur donc tu dois sortir de ton état, qui est compréhensible, mais pour la dernière ligne droite tu dois redevenir toi-même et te battre encore une dernière fois pour elle. Tu comprends ? Pareil pour toi Naya ou Monsieur Astrea, elle a des souvenirs avec chacun d'entre vous, faut la ramener. <Souriant, visiblement moins pessimiste.>

Le regard d’Assan s'abaisse progressivement au fil des mots que Thay enchaîne les uns après les autres avec son habituelle aisance professionnelle. Je suis sûr qu'il est écrit aussi très mal, comme tous les médecins. Assan semble se plonger dans une certaine réflexion, fouillant dans sa mémoire, ouvrant en grand le tiroir dédié à Alysia dans son cerveau d'homme-lézard.

Thay terminera avec quelques mots d’encouragement, laissant le duo discuter près d’Aly avant de s'arrêtera vers Dae s'installant pour échanger quelques mots avec lui discrètement, prenant le temps pour le nacré qui semble tout aussi apathique et en colère que le Xaela.

Avatar de l’utilisateur
C'Thay Tia
Messages : 27
Inscription : 13 mars 2018, 08:38

Re: C'Thay Tia

Message par C'Thay Tia » 14 juin 2018, 19:49

Un moment de répit !
Image
Le doc se penche, le cul en l'air comme un gosse pour mettre une main dans l'eau et gouter cette dernière, la queue en l'air battante>

-Il parait qu'il y a différentes températures, c'est vrai ? - J'en sais rien. *Ricane et baisse la queue de Thay avec sa main, puisqu'elle la mange dans le visage sinon.

Thay frissonne au contact de wiwi et tente un petit bon sur le côté, surpris, il glisser et perdra l'équilibre dans un gros "Plouf" sonore. <blblblblb>

- Mince, ça va ?! *Sursaute de surprise et s'accroupit, penchée au-dessus de l'eau pour voir s'il va bien. *

Les deux oreilles du miqo’te étant la seule chose qui reste hors de l'eau, il les agite puis les figes et bouge la tête pour imiter des ailerons de requin, tout ça en apnée oui.

Wiloh cligne des yeux et ricane en voyant ses oreilles faire.
Le doc’ se redressera finalement d'un bon et plisse les yeux sur elle, trempé, dégoulinant, sa tignasse imbibé d'eau, il sourit grandement, ça n’annonce rien de bon pour la miqo'te.

Robyne Wiloh le regarde, les oreilles dressées, surprise de son sourire, mais aussi se surprenant elle-même à bien aimer la vue.

Thay ricane et s'approchera, sans la toucher, il vient simplement reposer ses mains en appui sur le bord face à elle sans la quitter des yeux, autant dire qu'il lui laisse une seconde chance pour fuir ou réagir, il est bien gentil le miqo'te.

Wiloh ne semble pas céder ni baisser les yeux, au contraire, elle élargit un sourire amusée, intriguée, haussant un sourcil.
Souriant en coin ravi de la voir téméraire et en confiance, il ne la prendra pas pour la jeter au bain connaissant sa phobie, néanmoins, il viendra secouer sa tignasse sur elle, se penchant pour venir frotter sa tête froide et trempée contre sa peau et son ventre, agitant la tête comme un gosse pour qu'elle soit presque autant mouillée que lui.

- Aaaargh Nooooon, tu es froiiiiiid ! *Ricane et tente de le pousser, amusée*

-<Grogne, joueur, pire qu'un gosse, il l'attrape quelque seconde pour s'essorer encore les cheveux sur les jambes de la miqo'te, puis riant il la relâcher la laissant le repousser, retombant sur les fesses plus loin dans le bassin.> vengeance !

Le miqo’te se planque sous l'eau, laissant juste son regard joueur et son nez hors du liquide, on peut deviner un large sourire aux lèvres, il est détendu le miqo'te.

- Pffff, t’es grave. *Ricane, frottant ses jambes pour enlever un peu l'eau, elle sourit en coin, amusée de le voir un peu enfantin. *

L’échange sera interrompu brièvement par un appel dans la linkperle de Thay. Etsu semble discuter avec une femme qui enquête concernant la Dotharl qui hanterait l’antique. Le doc’ fut inquiet d’entendre Etsu s’enfermer chez Naya après être partie en courant. La réception n’est pas super bonne mais assez pour que la demoiselle sache le rassurer. Il attendra la soirée pour passer la voir et s’assurer de quoi elle a bien pu avoir peur.
Discussion sérieuses, échange de sourires et de rires. Les deux miqo’te continuent d’apprendre à se connaître, parlant de leur passé et de leur conviction à cœur ouvert. Le doc’ fini, enfin, par se détendre en compagnie de la demoiselle, profitant des bains et du calme.

Une maladresse, Thay s’accrochant la tignasse dans la plante verte, c’est Wiwi qui volera à son secours. Ce léger rapprochement avant le départ aura perturbé le médecin qui sous les lueurs exotiques du lieu posa un regard différent sur la miqo’te, dérivant ses jades sur ses lèvres quelques instant. Cette dernière souriante et s’en amusant surement de voir le médecin perdre un peu contenance, elle le laissera néanmoins venir embrasser chastement son front, le miqo’te, toujours aussi respectueux, peut-être un peu trop, ne tentera rien d'autre. Lui même étant perplexe à cette sensation plutôt plaisante qu'il n'avait alors même pas cherché ou songé jusqu'ici.

Les deux amis prenant alors le pas en direction de l’appartement. Thay en sortira peu de temps après lavé et changé, retournant au travail pour sa soirée.
Image

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité