[Chronique] K'alyanni Hia

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 651
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] K'alyanni Hia

Message par Yunaia Takami » 10 mai 2019, 12:14

Image
Kaly ricane, un brin amusée en restant derrière le duo, observant Lenn et la miqo'te.

[Lyial]- Pour aider les miqo'te de tout horizon, bienvenue sur le réseau du chat perdu [G’lenn]-Il y'a quelque chose dont je me demandes quand même, dans tout cela.
- Je vous écoute.
- Pourquoi uniquement des chatons? Ce n'est pas comme si cette ville débordait déjà de rat des quais et d'enfants du port de tous horizons. Pourquoi privilégier une ethnie plutôt qu'une autre? Vous n'êtes pas obligés de me répondre, on se connait à peine.
- C'est à cause de la façon de vivre des solaires.
- <sourit en coin> On ne peut pas aider tout le monde, certain préfère se fixer sur une cause précise j'imagine. <Elle s'incruste oui.> Ah ouais aussi. Bonsoir <levant une main pour les deux.>
- Je vois... Un refuge, donc, pour les enfants bannis des tribus. Hé.
- Bonsoir.
- Bonsoir Monsieur G'lenn..<d'un sourire amical> ravie de vous voir, bien que surprise.
Image
- Malheureusement, beaucoup ne pourront jamais devenir des Nunh, et beaucoup ne désire pas faire partit d'un harem.
- C'est rare que je sois de passage en ville, vous en avez le droit. Intriguée par ce que notre amie raconte?
- Non, non je suis venue pour la voir moi aussi, je suis bibliothécaire, les rumeurs vont bon train dans les quartiers. <souriant en coin>
G'lenn est tout ouïe, a l'écoutes de ce que racontes Lyial. Ça pourrait en être étrange.

- Le professeur n'a pas envie de crée une tribu ou quelque chose comme ça. Juste faire en sorte que les miqo'te ne soit plus seul Aider ceux victime de nos tradition.

Kalyanni récupère la linkperle, d'un sourire.

[G’lenn] Je vois. Chacun a une réaction différente, j'imagine.
- Merci, mais à vrai dire je viens de la part de quelqu'un d'autre demoiselle, qui sera plus apte que moi à entrer dans cette linkshell. Je voudrais pouvoir le présenter, à vous, ou bien au professeur pour proposer notre aide.
- En fait..... Personne ne connait le professeur.
- C'est rassurant ça...<soufflant un rire> un bon samaritain anonyme donc ?
- Mais, le professeur a déjà fait beaucoup, pour moi et pour d'autre aussi.
- Dans ce cas à qui je dois m'adresser pour proposer ce qu'on souhaites proposer ?
-Moi
Image
- Je suis le relais entre les gens et le professeur. Vous désirez nous accompagner ?
- Donc vous, vous pouvez le contacter ?
- Si ça ne vous dérange pas bien entendu.
- Moi ?
[G’lenn]- Je trouverais cette histoire étrange. Mais qu'importe. Je vais y donner du crédit, pour le moment.
- <sourit en coin vers Lenn, partageant sans doute son avis.> Je peux vous mentionner l'idée de mon intervention auprès de vous ? en résumé ?
- Donc, bien sûr que je viens.
- Venir ou ça ? <haussant un sourcil>
- Ha ? On ne devait pas aller voir quelqu'un ? Je me suis méprise alors, mais je vous écoute avec joie.
- Non pardon, pas encore, il n’est pas disponible mais je vous contacterais pour un rendez-vous avec lui. <d'un sourire toujours>

- Avec plaisir. -Monsieur cassiel'a V. a un projet, nommé "La Coloc'" un lieu de refuge pour les gens, les jeunes qui ont besoin d'un toit, nous serions ravis de vous aider dans le projet, si vous souhaitez nous envoyer des personnes à héberger.

- Se serait merveilleux. Le professeur désire crée un refuge sur le long terme, mais les travaux prennent souvent du temps.
- Hé bien en attendant, vous pouvez éventuellement compter sur nous, mais ce n'est pas moi qui décide, je serais ravie de vous présenter Monsieur Cassiel'a sous peu, je peux vous appeler au moyen de la linkperle pour convenir d'un rendez-vous ?

- Hmmm...
- Je possèdes également une bibliothèque, on m'a dit que Le Professeur donnait des livres, je peux également participer à ça. C'est mon projet personnel, situé à Brumée.
- En fait, je ne crois pas m'être présenté, vous pouvez m'appeler Lyial.
Image
G'lenn regarde Lyial d'un peu plus près. Étrangement, il semble l'avoir déjà vu quelque part.

- <sourit en coin> Je suis Koualyanni Hia, mais Kaly suffira, enchantée et j'avais déjà eu vent de votre nom. <amusée>
- Et encore une fois, c'est avec grand plaisir que j'accepte.
- Brumée 9 parcelle 41, pour la bibliothèque, n'hésite pas à passer dans ce cas.
- Avec plaisir.
[G’lenn]- Je suis pas vraiment ce que vous appelez un chat perdu. A vrai dire, je vis déjà avec une tribu.
- Bon alors je file, je vais tenter de choper Cassiel'a <ricane> je vous appel sous peu, merci à vous Lyial.
- Je n'ai malheureusement pas de chez moi donc je ne peux pas vous donnez d'adresse.
- A bientôt, sans doute, Monsieur G'lenn.
- Oh, déja? Eh bien, je passerai bientôt j'imagine.
- Ouais, je file me chercher une glace au Tapas et je retourne dans mes livres. <ricane> Bonne soirée à vous deux.

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 651
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] K'alyanni Hia

Message par Yunaia Takami » 11 mai 2019, 13:27

Image
Cass lui a donné rendez-vous en bordure d'un petit village constitué de plusieurs maisons, certaines plus grandes que d'autres. C’est une partie du Thanalan ou la végétation est un peu plus dense, mais la chaleur est présente.

Kaly patiente donc près du petit village, pas du tout sereine, observant alentour, elle a son sac sur le dos avec ses affaires pour deux jours, et son grimoire à la ceinture, comme toujours.

Des sons de fêtes et des lumières se reflétant à l'intérieur du village sont visibles. Des gens entrent et sortent mais surtout entrent, des victuailles pleins les mains, ils saluent Kaly en passant !

La miqo’te sourit, hochant de la tête timidement pour répondre à ceux qui défilent, la miqo'te agitera une oreille aux sons des musiques, aussi nerveuse qu'impatiente.
Image
C’est après un bon quart d'heure de retard le lunaire pointera le bout de son nez, cherchant visiblement quelqu'un.

- Kaly ?
- <se dandine un peu gré de la musique, remuant les hanches avant de dresser les oreilles.> Bonsoir Monsieur...cassiel'a ? <souriant en coin tendrement amusée en observant sa dégaine> C'est toi ? Mince alors, t'es trop loin mais d'ici t'es magnifique !

Cassiel’a retire le tissu devant sa bouche dans un large sourire. En plus de la tenue traditionnel Cass est recouvert de henné sur les bras et le torse, des dessins géométrique et floraux qui semble continuer sous ses vêtements.

- Le rose te va si bien...<d'un tendre sourire sincère mais amusée, elle le détail du regard tendrement, curieuse mais appréciant> Alors c'est donc à ça que ressemble mon homme dans son élément ? Je suis une veinarde <ricanant>

-C'est rouge rolambaie ! pas rose !
- ... Le rouge est une couleur de fête chez nous !
- <se pince la lèvre et rit doucement> pardon Monsieur cassiel'a ce sont les reflets de la lune sans doute.

-Mais tu t'es vu ! tu es magnifique aussi très bon choix les drapées. Prête pour l'intronisation. Tu vas voir à l'intérieur c'est un arc en ciel.

- Merci ! je suis contente si ça te plais et si c'est dans le thème alors. J'ai hâte, je suis prête à te suivre oui !
Image
- Bien je te préviens il y a du monde ! mes grands-parents étaient commerçant de tissus à Uldah ! il n'y a pas que de la famille, donc tu ne seras pas la seule à ne connaitre personne ! presque personne se connait.

- <cille un peu et hoche, nerveuse, elle souffle, hochant> Je suis prête, et merci c'est rassurant de ne pas être la seule inconnue alors.
- En avant !

-Je vais tenter de ne pas te perdre dans la foule.

Cassiel’a lui prendra ainsi la main pour l'amener dans son monde ….
-< lui sourit se voulant rassurant> Personne ne m'a vu encore ce soir aussi ... je suis plus lent qu'une femme pour me préparer.
- <souffle un rire>

La première chose qui leurs parvinrent fut les sons, On pouvait entendre les mains de certains participer frapper la peau tannée des tambours, battant le rythme des festivités. Des cris, des jeux d’enfant retentissaient dans la cour accompagnée de discussions animées et des rires de femmes.
Image
Puis vînt les odeurs. Celles des encens que l’on faisait bruler et des épices qui venait piquer légèrement les narines ajoutant leurs chaleurs à cette nuit Thanalanaise. Le tabac des hommes emplissait aussi l’atmosphère, qui ajouté à cette incroyable mélange ne gêne en rien face à la joie des convives.

Kaly agite les oreilles, elle étire un large sourire, tenant sa main fermement.

Puis ce fut une étincelle de couleur et de visage qui s'offraient aux couples. Un arc en ciel de tissus se mouvait sous leurs yeux, les femmes ayant amenée avec elle leurs plus beaux atours rehaussé d'or et de Bijoux. Des fleurs, bouquets et arbres fleuris avaient était amené dans cette cours des miracles et donner à l'endroit un air d'Oasis tout droit sortie d'un conte des mille et une nuit.

Les oreilles dressées, la miqo’te est littéralement captivée, curieuse, ses jades parcourent le tout au gré de ses oreilles qui bougent dans tous les sens, humant l'air de temps à autre.

Partout des braseros flamboyés donnant aux invitée des teintes halées. Quelques fontaines parsemées de pétales rouges et jaunes amènent un peu de fraicheur à la scène tandis que de magnifiques oiseaux, connus sous le nom de paon arboraient fièrement leurs couleurs et leur majesté devant les convives ravis.

Tout est en effervescence déjà. Des femelles dansent au son des musiciens, on transporte des plateaux remplis de mets aussi bien salés que sucrés et des jarres remplies de vin. Tout cela en évitant les nombreux enfants qui cours entre les jambes des adultes, jouant avec des cerceaux, des rubans et les quelque chiens qui les poursuivent gaiement. Tout autour d'eux des tables et des bancs sont disposés de façon à ce que chacun puisse s'asseoir et manger en groupe. Des coussins à même le sol sont dispersés sur des tapis, entourant de grands vase en verre, de grands narguilé prêt à divertir les invités. Plus loin au fond de la cour devant la maison aux nombreuses arches et rideaux est placé une estrade remplie de divans richement décorés.

Kaly souffle un rire, se resserrant contre le miqo'te pour esquiver la course des enfants, le souffle presque court, elle en prend plein les yeux, silencieuse pour une fois sous le regard de cassiel’a qui observe le visage de sa compagne curieux d'y découvrir son ressenti.

Cassielre focalise ensuite son regard vers l'estrade. Un coeurl allongé y était attaché surveillant la soirée de ses yeux calmes et domestiqués. Son regard traversa la cour avec la précision d'un chasseur, jusqu'à se poser sur le couple fraichement arrivé. Il se redressa pour s'asseoir avec majesté et ouvrit de grand yeux où pétillent des flammes dansantes, mélange de feu et de reflet de danseuses.

- Mince je…je suis impressionnée, c'est magnifique, on aurait envie d'y vivre ainsi toute l’année...<souriant en coin, émue, un large sourire aux lèvres.>

A côté de se coeurl était assis un homme à l'air sévère bien que le sourire aux lèvres. Il fumait sur un grand bâton ressemblant à un calumet. Des béquilles était posé à ses coté. Le fauteuil de l'autre côté du coeurl est inoccupé. Ses yeux bleus parcourant l'assistance avec plus de férocité que le félin à ses pieds.

-Mon grand-père ….
- <Bas et curieuse> Oh...
-Lui par contre je ne prends pas le risque de m'interposer. <rian>
- Il est...charismatique et impressionnant...presque plus que le félin...<rit doucement>
- De près encore plus il a des yeux bleus à te glacer le sang.
-Dis-ce qu'il y a une manière traditionnelle, de saluer, de s'incliner ou une phrase à dire particulière ?
-Absolument pas juste être polie, mes grands-parents sont riches, mais pas aristocrates * souffle un rire * on reste des miqo'te ! Cassiel'a la regarde amusé -En avant ? On va le saluer ?

- <hoche d'un sourire tendre> ça je sais faire je pense. Et oui je te suis encore et toujours, ça va aller...<dit-elle comme pour se convaincre elle-même en fait.>

Cassiel’a fit signe à Kaly de le suivre tout en ne lâchant sous aucun prétexte sa main. Ils se mirent à traverser la foule qui se regroupe vers le centre de la cour vide et qui est faite pour accueillir les talents de la soirée. Le chemin est difficile et il fut impossible de parvenir jusqu'à l'estrade.

- " aoutch , pardon ! ... excusez-moi * rit * désolé ! * grogne* Hey oh on veut passez pardonnez-moi excusez-vous ! * rit encore *
Image
Tout en rigolant cassiel’a se laissa porter par le flot d'invité et ils se retrouvèrent eux aussi autour du centre où une nouvelle danse commençait.

- " bon bas ... bloqué "
- <plisse le nez, tenant sa main dans la foule, s'y agrippant, un rire de temps à autre aux évènements qui croisent son regard.> pardon pardon...excusez-nous...<toute navrée bien qu'amusée>
- "on en profite pour regarder ? "
- Oh oui alors...<hochant vivement, elle est déjà captivée en scrutant les danses et les mouvements.>
Les femmes semblent s'échauffer et les musiciens s’accordés, tout le monde discute prenant leur mal en patience.
- Elles sont magnifiques…j'ai hâte de les voir bouger...<agitant les oreilles, elle se fait percuté par un petit gamin qui se faufile en riant, bousculant un peu cassiel'a, ça l'arrange de rester coller à lui de toute manière.>
Le ton baisse petit à petit au fil d'un tam tam qui retenti de plus en plus fort avant de s'éteindre.
- " ça commence "

Tout d'abord se furent les voix des femmes cachées sous leurs voiles et réunies au centre de la scène, qui retentirent. Puis un homme, un des musiciens surement se mit à chanter d'une voix typique des annonceurs d'histoires.

Les femmes s’écartent alors pour laisser apparaître une vieille dame plus richement habillée que les autres mais également plus petite surement du fait de son âge, les danseuses se placèrent autour d'elle et entamèrent une danse aux son de l'orchestre accompagnant. La vieille femme montrant ses talents retenus par son état d’âge. Se furent ensuite les femmes qui chantèrent pour accompagner la matrone. Il ne faisait plus aucun doute que cette miqo'te aux cheveux gris était la raison de cette soirée.

Cassiel’a agite les épaules en rythme, son regard éblouie devant sa grand-mère dont il est si fier. Les vêtements et le maquillage du Lunaire semble le faire parfaitement passé pour l'un des leurs. Il semble dans son élément et peut être même, que Kaly n'aura t'elle jamais vu une expression de bonheur aussi sincère accompagner les traits fins de son mal en train de chanter tout comme les autres invités pour accompagner les festivités.

Bouche bée, Kaly rit doucement ne ratant pas une miette du spectacle, elle ondule un peu se tortillant timidement, discrète mais le rythme dans la peau alors que son mâle est tout fou et montre son bonheur sans se soucier du monde alentour. Elle souffle un rire, reposant les yeux sur son miqo'te, aussi radieuse que lui mais sous l'émotion de sa découverte, elle est moins expressive, le dévorant des yeux, appréciant le voir ainsi elle sourit en coin et commence quelques pas de danse qu'elle connait, qui ne lui impose pas de prendre trop de place dans la foule pour se faire.

[Cassiel’a]-C'était géniaaaal !
- Oui ! j'en prend plein les yeux, j'ai encore du mal à croire que je suis bien ici...<soufflant un rire, un peu essoufflée mais radieuse, le regard pétillant.>

A la fin de la prestation, la vieille femme salua tous les invités qui s'offraient devant elle et eu toute les peine du monde a arrivé jusqu'à nos deux comparses. La petite et vieille miqo'te quoi que 75 ans c'est pas si vieux quand on vieillit aussi bien qu'un miqo'te et quand on a vécu dans un monde de richesse sans avoir à travailler, la peau bronzée mais moins que cassiel’a, les cheveux lisses et gris clairs, ses rides lui donne de la prestance et son sourire de femme bienveillante se pose sur eux.

[Grand-mère] - « Oh Mon Cassie, mon cher Cassie que je suis heureuse de te voir aussi beau pour moi ! " * se jetant dans les bras de son petit-fils *" Tu es encore plus beau que ta mère, habillé comme ça! Mais toi je te connais mon petit croissant alors ne me fait pas languir et présente-moi cette magnifique femelle qui se cache à tes coté »

Cassiel'a rougit d'embarras. Kaly sourit tendrement s'écartant un peu pour laisser la femme étreindre le miqo'te, elle joint ses mains devant elle se tenant timidement droite et élégante malgré tout, un regard attendri sur le duo. Alors que cassiel’a l’invitera à s’approchée d’un regard rassurant.

- <Incline doucement et respectueusement du chef, s'approchant d'un tendre sourire vers la miqo'te âgée.> Koualyanni Hia, Madame, enchantée.

- « V(a)'Cassielle Parvat, je te présente K(ou)'lyanni Hia,* chuchote* Kou je te présente V'Cassielle ma grand-mère. » * la dites dame étant toujours a moitié dans les bras de cass*

- " Mon prénom ne sera pas dur à retenir ma chérie ! Et pouvez être sûr que je retiendrais le vôtre ! Cela fait des siècles et des ères même que dis-je ! Que nous attendons que cet idiot de mâle qui me sert de petit fils nous ramène une femelle."

- Oh mince alors vous avez presque le même nom, je trouve ça trop mignon ! <soufflant un rire, sincère et spontanée, comme toujours avant de se pincer les lèvres, espérant n'avoir rien dit de travers. >

- Les lunaires portent le nom de leur mère ou leurs grand-mère. Le A à la fin est là pour spécifier que je suis le premier fils-
- Ah oui c'est vrai pardonnez-moi...<d'un tendre sourire pour les deux.>

- <hoche doucement, écoutant son mâle docilement et surtout complètement groupie namoureuse, son regard pétillant dès lors qu'il se pose sur lui.>

- " Ne vous excusez pas voyons ! moi non plus je ne le savais pas avant ! Vous êtes la bienvenue ici Mlle Koualyanni. Profitez de tout ce que la soirée vous offre ! Je vous donne même le droit de prendre sciemment ce que l'on ne vous offre pas * rit en regardant d'un air sournois son petit-fils avec ses deux yeux aussi noirs que l'encre... « bon bas on sait d'où lui vient son regard maintenant »

- <cille un instant avant de souffler un rire, inclinant encore la tête en douceur> Bien Madame, merci, avec plaisir, votre fête est vraiment magnifique, je suis très émue et honorée.

- "j'espère bien, on a pas tous les jours 75 ans ! Bien je vous laisse découvrir un peu les lieux J’ai du monde à saluer ! Nous nous retrouverons tout à l'heure quand Cassie devra s'absenter * clin d’œil s’éloignant sans attendre une quelconque réponse.... rhalalala les femmes riches …. *

- Oh...oui c'est vrai je vais être livré à moi même quand tu iras te préparer.
- <rit en la regardant s'éloigner> oui ! Totalement.

Image

C’est auprès du buffet que la miqo’te choisira de se rendre ensuite avec son mâle, cherchant surtout à boire, bien que ce qui s’offre à elle, en opulence la fera ciller un instant encore.
- Mince il y a des couleurs partout où je regarde, que ce soit la nourriture ou le reste on se croirait dans un autre monde...<riant, le regard écarquiller et pétillant.>
Devant elle se dresse une table parmi tant ... Tant ... TANT d’autres, recouverte de mets de fleurs, de bougies, d’encens, mais bon c'est la bouffe qui nous intéresse!

La miqo’te goutera se servira, et entre sourire et échange ils seront interrompu par shendra, l’amie d’enfance et exe du miqo’te, elle-même portant dans ses bras une petite fille, alors que cassiel’a récupère dans les siens le petit V’lad que Kaly a déjà entendu lors qu’il faisait la nounou pour son amie.

L’échange fut agréable, sympathique mais également légèrement piquant, la jeune miqo’te ne se laissant pas impressionnée par l’attitude envieuse et un peu taquine de la femme qui semble encore clairement regretter le bon vieux temps auprès de cassiel’a.

- " Cass je suis soulagé tu n'as pas pris une peluche "
- Je sais !
- <souffle un rire à la mention de peluche.>
- Héhé ! Elle a du mordant hein ?
- " j'espère que c'est toi qu'elle va mordre vieux matcho ! * en riant *
- <sourit en coin glissant un regard tendre et amusé sur son miqo'te.>
- "Bon aller je file je dois retrouver mon mâle avant qu'il ne se trouve une quatrième pauvre femelle à ajouter à la famille * clin d'œil* « et V'lad descend de Cass il se fait vieux tu vas lui faire mal au dos ! »
- < la regarde blasé, laissant le petit miqo'te sauter à terre et courir après un pauvre paon qui n'a rien demandé à personne et qui passait là par hasard>

-<Kaly pouffe de rire sur la fin et pivote vite pour cacher sa petite moquerie en se servant une eau florale aromatisée.> J'ai le droit de t'embrasser ? on n’a pas eu le temps encore. <une moue suivant, pauvre miqo'te délaissée.>

- Chaque chose en son temps, <vient lui mordre la lèvre rapidement comme un pigeon plante sa miette de pain avant de courir vers le centre de la cour gomme un gamin qui joue>

- <écarquille les yeux, riant, elle le suivra comme elle peut, inquiète de le perdre dans la foule.>
- V'arvati Ldahar va chanter ! tu veux participer ? il faut des danseurs et des musiciens

- Ah ? c'est qui ? <Dressant l'oreille, lui souriant curieuse, sirotant son verre, qu'elle n'a pas lâché> Hein ??!!! mais je...non, non hein j'ai pas le niveau cassiel'a....
- La fille du petit frère à mon grand-père, il faut juste tourner et se pencher et suivre la musique ! Laisse toi porter ! Je ne serais jamais loin < Cassiel’a ôte son turban le donnant à une servante qui passe> aller !
- <cille et souffle un rire, elle rougit> t'es infernal, c'est vraiment parce que je t'aime !
Image
Cassiel'a comme tous les autres hommes semble aller cherche un gros tambour qu'il maintient à ses hanches à l'aide d'une sangle sur l'épaule.
Une fois que tout le monde a l'air prêt une grande miqo'te aux cheveux noirs et long s'avance et invite tout le monde encore à les rejoindre puis prenant les baguettes d'un musicien, viendra débute la danse.
La foule se met alors à danser tous ensemble, certains ne suivent pas d'autre aussi mais tout le monde s'en fou. Le miqo’te regarde avec amusement et joie quand il arrive à croiser Kaly, cette dernière cille un instant, elle rit volontiers peinant à suivre, mais elle se laissera aller finalement en ses mouvements, apprenant rapidement, et puis c'est pas comme si elle s'était entrainée des semaines, cassiel'a ne le sait pas mais il peut être tout de même surpris par sa technique et son déhanché, ses mouvements sont plus précis que la première fois qu'il l'avait vu danser, chaque mouvement semblant raconter l'histoire sous le regard amoureux et impressionné de son compagnon qui bat les tambour en dansant.

- <Tout le monde s'applaudit reprenant chacun leurs souffles !> Pfiouuu !
- <souffle un rire, reprenant son souffle après avoir applaudit comme elle peut, la tignasse rousse en vraque sur la bouille, elle rit encore, détendue finalement.> Je...crois...que je ne me suis jamais autant amusée de ma vie !
-Bah alors .... C’est quoi se déhanché !
- Hein ? ou ça ? <Agite les oreilles et observe autour amusée, faussement innocente.>
- "mouai mouai mouai " bon alors ou veux-tu trainer tes fesses maintenant!


..(à suivre..)

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 651
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] K'alyanni Hia

Message par Yunaia Takami » 12 mai 2019, 11:02

Image
C’est auprès des narguilé, curieuse que la miqo’te aura choisi leur prochaine destination découverte au sein de cette propriété de luxe festive.

- Tu aspire et tu recrache direct t'amuse pas à avaler tu vas étouffer et partir en délire total. <riant> restes en a du crapotage il est puissant. <lui tendant le tuyau>

- Oh euh d'accord d'accord...<rit doucement, prenant le tuyau, elle inspire doucement, glissant l'embout entre ses lèvres, même là elle et sensuelle sans faire exprès puis ferme un peu les yeux et tire sur le narguilé "blblblblblb" recrachant ensuite rapidement, plissant le nez, les oreilles basses.>

-Encore une fois <sourit> t'inquiète je surveille et surtout ne panique pas ! ça va s'estomper après < lui tient la main> ensuite tu fermes les yeux et tu prends une grande, grande, grande inspiration et ... la normalement c'est le décollage .... - <hoche doucement écoutant les directives, elle s'exécute, tout comme il a dit, fermant les yeux, elle prendra la grande inspiration en serrant sa main.>

Au loin la voix de V'arvati résonne ainsi que la continuité de la soirée, mais sous l'emprise des spores la soirée prendra surement une tout autre allures pour le couple !

Cass’ la regarde partir lui lâchant la main pour savourer à son tour les vapeurs prenant une grosse bouffée. Alors que Kaly souffle un rire, elle se mord la lèvre les oreilles se dressant en pivotant aléatoirement, le poil hérissé.

Le miqo’te ferme les yeux écoutant les tambours qui résonne dans sa tête comme des battements de cœur, les bâtiments semblent trembler et la voix de V'arvati se perd en écho. Il fermera les yeux semblant profiter du moment en suivant la musique déformée par son esprit.

Kaly se marre et tangue doucement « oh merde c'est trop bizaaaaarrreeeee. »

Cassiel'a rit pour rien et la miqo’te glousse, agitant les oreilles en rythme des tambours en écho dans sa tête et dodeline mignonnement bête, les yeux clos toujours. Les oreilles de cassiel’a bougent dans tous les sens ! son cœur bat a 1000 a l'heure.

Laissera peu à peu les effets flagrants partir laissant, ce qu'il n'avait pas précisé exprès, une certaine euphorie et distorsion des sens les envelopper toute la soirée.
Image
- < se tourne vers Kaly ?> Alors ? tu vas voir la soirée va être un peu plus intense là.
- <retombe sur le cul et rit encore, elle souffle et soupire, reprenant peu à peu ses esprits, elle reste avec ce large sourire euphorique, les oreilles s'agitant, ses sens encore en éveil.> C'est....génial...<d'un rire suivant> mes parents me feraient la peau s’ils savaient. <Gloussant.>
- <lui tend la main>
- <ouvre ses jades et prend sa main riant doucement en se redressant maladroitement, s'appuyant sur lui> bon euh...j'ai soif là par contre.

En faisant plus attention autour d'eux Kaly pourra voir que presque tout le monde vient fumer ici au cours de la soirée.
Image
-"Hey mais ça ne serait ti pas le batard de V'serval ! *un miqo'te semblant peut être avoir 20 ans de plus que Cass s'approche d'eux les bras ouvert et une coupe remplie de vin à la main. *

-<Kaly notera se détail, suivant le miqo'te intriguée> si...si ça dure si peu, c'est chiant tout le monde doit faire des allers retour...<glousse amusée> mais je me sens encore bizarre c'est normal ? -C'est normal ne t'inquiète pas ça s'estompe au bout d'une heure ou deux les restes.

- <cille et se fige se calant un peu timidement derrière cass' mais un large sourire niais et mignon aux lèvres.>
Cassiel’a regarde le miqo'te qui s'approche.

- Hey V'Ldahar Nunh, comment allez-vous ! <Sourit> Cela fait une éternité que je ne vous ai pas vu.

- <Etire un doux sourire plus mesuré vers l'arrivant, les oreilles mi- basses, surtout en observant son mâle du coin de l'œil, comme jaugeant ces réactions.>

- <chuchote a Kaly> c'est le père de V’arvati le petit frère de mon grand père
- « Mais oui Le lunaire ! La dernière fois c'était quand tu étais en cure « * rit satisfait * « alors, alors tu bois toujours autant j'imagine ! Oh il n'y avait pas que ça ! »

Repose doucement une main dans le dos de son miqo'te d'une caresse, elle ne se défait pas de son doux sourire, malgré les piques du Nunh. Cassiel’a sourit gêner oreilles s'abaissant légèrement hésitante, il semble faire preuve de retenu.
Malgré les paroles fortes et directes de l’interpellant et bien que certaines personnes curieuses se retournes vers eux Cassiel’a ne semble pas perdre sa bonne humeur et son sourire.

- <murmure bassement à son miqo'te> tes oreilles…<tendre et souriante, elle aussi.>

- « Oh non mon oncle, je tiens éloigné de moi l'alcool hors des soirées comme celle la* frémit des oreilles sous ce petit mensonge* Je n'ai gardé que la certitude de vous battre aux jeux à boire * lui faisant un clin d’œil et redressant ses oreilles aussitôt puis se penche pour saisir un verre d'eau sur le côté histoire de se " rafraichir " de cette conversation. Kaly sourit en coin, ses oreilles se redressant avec celle de son miqo'te.

- « HAAAhahah hah HA * déboitant par la même occasion l'épaule droite de cass dans un grand coup de bras « amical » qui fait recracher au lunaire sa boisson.* Tu me fait Toujours autant Rire petit Hahha hahahah * regardant autour de lui, surement pour vérifier que tout le monde les regardes* Quel Dommage que tu n'es que la moitié des nôtres ! J'aurais voulu savoir ce que ça aurait donné avec un pur-sang ! HahahHahAAAHA* s'éloignant avec son verre de vin satisfait.

-Ne t'inquiète pas je suis habitué ...
- Ton épaule ça va ? <Inquiète et navrée> lui c'est un con, un vrai de vrai hm ?
- ça va, ça va ...< tourne l'épaule rien de cassé>
- C'est chouette, je suis quand même un peu invisible ici aussi, ça me rappel quand j'étais plus jeune...<ricanant>
- il prend mal le fait que j'ai été choisi pour remplacer mon grand-père pour la danse du vautour ...Normalement ça aurait dû être lui ....
- <observe autour si les gens les observent toujours et remonte une main pour caresser la joue du miqo'te tendrement> bien fait pour lui...<bassement, un ricanement suivant.>

Les gens chuchotent mais semble se disperser.
- Je suis le seul héritier de mon grand-père ...et un bâtard ... il estime qu'il doit en tant que petit frère tout recevoir, ce avec quoi je suis d'accord en fait
- Ah ?....euh…chéri...<bassement inquiète> ça ne va pas être dangereux pour notre avenir ça ?
- Mais il a trop peur que je change d'avis, absolument pas ...il est hors de question que je prenne quelque chose qui ne me revient pas ...
- Mais...fin'...<regarde tout autour que ce soit les richesses que le reste> tout ça sera à toi un jour et ils te jalousent, ça sent mauvais non ? -Non, j'ai tout refusé il y a longtemps.
- Ah...<hoche d'un doux sourire, elle soupire presque soulagée et sourit en coin> on s'en fou, moi je suis riche de toute manière. <ricanant>
- ..................dit comme ça ....
Image
Le laps de temps ou cassiel’a ira se préparer pour la danse du vautour. Kaly sera invitée à prendre place près de sa grand-mère et du grand-père.

- <hoche doucement> Je ne vous ai pas apporté de cadeau pour votre fête qui soit matériel, mais j'ai préparé, moi aussi une représentation, cette dernière devrait vous faire tout autant plaisir qu'un présent personnel. Puis qu'il fait pour montrer à quel point j'aime votre petit fils et...je sais qu'il compte pour vous. <D’un tendre sourire gênée>

- " ah je suis curieuse …. Maintenant, Bien sûrs que je vous autorise à faire ce cadeau !
- Merci Madame...<inclinant du chef humblement> un moment précis ou je pourrais le faire ?
- " vous n'aurez qu'à prendre la scène après nous ! " mais par contre vous n'allez pas pouvoir me suivre maintenant.
- <hoche doucement, elle rougit un peu avisant la foule, un brin nerveux, bien que déterminée, sans doute le plus gros défi de sa jeune vie.> Très bien, je reste ici <lui souriant, docilement.>

- " La danse du vautour est typique de notre clan ... voyez-vous nous installons la personne qui passe une année assise au milieu d'un cercle de danseur un peu éloigné, en l'occurrence moi.

- <souffle un rire> je comprends oui, j'ai hâte de voir tout ça Madame.

-Avant, Une personne proche joue le rôle du vautour, son but est de charmer la personne au milieu de faire tout pour qu'elle est envie d'ouvrir les yeux et contempler le spectacle, le vautour est signé de mort, il doit attirer la victime pour la dévorer mais si la personne n'ouvre pas les yeux alors elle pourra sans crainte vivre une nouvelle année de bonheur avec la bénédiction des douze.* sourit *

- <hoche doucement reconnaissante> Merci oui, je comprends mieux. <lui rendant le doux sourire>

- Normalement mon mari aurait dû le faire mais vous voyez son état .... C’est la première fois que Cassie va le faire .... Ils ont tous un peu peur de ce qu'il est capable ici.... Moi j'ai hâte! Vous devriez vous approcher pour mieux voir, vous, vous avez la chance de pouvoir ouvrir les yeux.

- <rit doucement> j'ai hâte aussi, j'ai toute confiance en cassiel'a et son dévouement auprès de vous Madame.
- D'accord oui ...<récupère son sac, se redressant pour approcher.>

Sur ce le couple se lève l'un aidé de ses béquilles pour se déplacer jusqu'au centre de la soirée ou tout le monde leurs laisse la place. Ils déposeront kaly en chemin avant de se séparer de la foule pour entrer dans le cercle.
Image
Malgré son âge V'Cassielle s'assoit en tailleur sur le sol et on vient déposer des bougies autour d'elle que son mâle allume très lentement en tremblant, dur de s'abaisser avec des béquilles. Mais personne ne l’aide, cela semble normal.

Cassiel'a enfin le grand père s'écarte en direction d'un groupe de danseur vêtus de marrons, couleur de la mort chez les V. Tous se mettent en cercle autour de Cassielle a quelques mètres de distance Cassiel’a ne semble pas parmi eux ... mais vient d'apparaitre proche de son grand père qui en profite pour annoncer.

- " Ce soir mon état ne me permet pas de battre des ailes ! je lègue donc la responsabilité de cette tradition à Cassiel'a mon petit-fils * moins fort " que tes actes soient à la hauteur de la vie de ma femme je compte sur toi "
Image
De loin Kaly pourra apercevoir que casse porte un vêtement fait de cuir et de plumes marrons, son corps a été huilé entre temps et dessiné à la sciure pour souligner ses muscles, bas oui le but et que cette dance donne envie !

Kaly cille un peu, bouche bée, elle rougit, ravie de ne pas devoir fermer les yeux, l'envie c'est certain elle est bien présente, malgré son petit rire soufflé, elle en reste des plus charmée, observant le tout silencieusement.

Au grand étonnement de beaucoup de gens il semble porter des bijoux féminins, de nombreuses boucles d'oreilles parfois 5 sur une oreille, un anneau de nez relié à sons oreille gauche par une chaine dorée. Au-dessus de son crane sur sa chevelure est posé les reste d'un crâne de vautour maintenu aussi par des chaines dorées qui lui descende sur le front. Enfin petit détail qui tue, au centre de toute les peintures aux henné trônent un piercing aux nombril ... oui, oui!

La miqo’te écarquille les yeux aux détails, elle se pince la lèvre, amusée, une lueur de fierté dans le regard en dressant et agitant les oreilles "ça c'est mon mâle." souffle-t-elle à mi-voix dans un ricanement.

Ses yeux ont été souligné au khôl surement pour le rendre plus expressif ! Et c'est donc, quand enfin son grand-père l'annonce que la danse commence !
Cassiel’a approche lentement au centre dépassant les autres danseurs, dès que les tambours résonnent Cass se met à taper sur ses abdos du point en commençant à chanter ! Il tourne autour de sa grand-mère la regardant comme une proie.

Il s'accroupit en face d'elle tout en accompagnant des gestes de mouvements de bras venant se placer juste à son visage l'effleurant du siens avant de reculer, alors tout comme les danseurs autour de lui il se met à tourner autour d'elle enchainent tour sur lui-même et rondade sans les main yeaaah ! Parfois il remarche juste faisant ondulé son corps sous l'huile et les peintures frappant tour à tour ses abdos et ses pecs, sa voix est vibrante il vient narguer sa grand-mère en lui chantant a fleurs d'oreille en lui caressant les cheveux avant de repartir pour tourner autour d'elle comme un rapace déployant ses bras ! Il viendra finir à genoux devant elle, et malgré ses yeux fermés elle sourit surement du spectacle.

Kaly se retient d'applaudir, elle est figée, dévorant des yeux son miqo'te et observant les danses, le souffle court, époustouflée par la prestation du tout.
Image
Les gens alors applaudissent et jette des pétales et des poudres colorées sur les danseurs et le centre de la scène. Cassiel’a se relève haletant ... les rondades et la dance d'abdo ça essouffle ! Kaly souffle un rire finalement applaudissant tout aussi fortement que le publique.

Autour d'elle Kaly peut voir des gens surpris d’autres ravies, Shendra au loin aura un regard de fierté, v’lad admiratif, Son grand père le regarde avec sévérité mais ne montre rien de plus tandis que son oncle et sa fille le regarde offusqué et beaucoup semble les suivre à côté d'eux. Kaly sourit en coin notant les regards alentour, elle semble quant à elle très fière également, applaudissant encore un peu.

LDéryss malgré ses béquilles viendra relever sa femme et autorisera ensuite cassiel’a à se relever et à s'éloigner... personne en veut garder le symbole de la mort à côté de soi.
Image
Kaly sirote son verre, et patiente sur son miqo’te un peu nerveuse, mais tentant de ce concentrée, elle observe la place après la prestation, la foule, les visages qu'elle a croisés, restant relativement discrète, invisible comme toujours. Elle reste seule, c'est pas du tout son genre d'aller taper la causette faut pas abuser.

Cassiel’a revient alors vers elle il a enlevé le crane mais a gardé la tenue et les bijoux ! Il regarde fièrement sa femelle toujours maquillé !

-Attention le vautour va vous manger Mlle Kaly !
- Tu étais...impressionnant...<sourit tendrement, le regard émue en finissant son verre> Et tu es séduisant et magnifique comme ça, j'aime ce cassiel'a aussi. <Amusée, son regard empli de fierté tout autant que lui.> Oh mais qu'il le fasse je vais adorer ça !
-<rit> il va d'abord boire un verre d'eau le rapace !

Certaines personnes passent à côté le regardant bizarrement surement à cause des bijoux de femmes.
- <sourit en coin, avisant la place pour voir si elle peu entre en scène, revenant au miqo'te> c'est à mon tour, ta grand-mère à dis que je pouvais juste après vous.

-Oh je veux voir ça ! <Semble étonné qu'elle ose>
- Hé bien étant donné que c'est pour toi, oui c'est mieux que tu ne sois pas trop loin...<rit doucement>
- Vas-y elle va faire de la place je me sers un verre.
- Je ne me suis pas entrainée depuis des semaines pour rien Monsieur cassiel'a.
- aaah je me disais en fait votre professeur n'était pas si miraculeux !
- <hoche doucement lui souriant, elle pivote et sortir de son sac, un petit orchestrions, et oui elle n’a pas de musicien elle, elle fait avec les moyens du bord. Néanmoins, les musiciens viendront surement suivre la musique après quelques temps c'est leur métier.

Kaly ira ensuite se placée au centre reposant l’orchestrions, là où elle souhaite faire sa petite représentation, gardant cassiel'a dans sa ligne de mire.

Cassielle regarde Koualyanni approcher et fait signe aux gens de reculé " allez, allez mes amis place à la scène ouverte !
Les gens laisse la place la regardant elle et à tour de rôle cassiel’a tous très curieux et amusé. Kaly étire un tendre sourire pour cassiel’a, la miqo'te est nerveuse mais elle inspire et fixer la miqo'te d'un tendre sourire, bien plus intense comme cherchant ses repères et son calme auprès de lui.

Le miqo’te la regarde un verre de vin à présent à la main, il semble confiant mais pas convaincu, un peu incrédule.
Image
C’est finalement, souriante et félin que la miqo’te rousse s’avancera d’un pas Legé, d’un déhanché séduisant, une main levée tenant une bougie elle ne tardera pas à reposer ses jades sur Cassiel’a d’un regard complice et amusé avant d’aller reposer cette dernière au sol, non loin.

Ses lèvres s’entrouvrent, et à la grande surprise, elle entame un chant, juste, et de sa voix légèrement graveleuse et séduisante, aux intonations et aux vibrations orientales, elle se déhanche, tournant sur elle-même faisant tournoyée ses tissus qui viennent à tinter en rythme de par les bijoux qui viennent l’orner.
Cassiel’a la regarde ahurit

Virevolte et ondule, ses formes mises ainsi en valeur, chaque mouvement de mains et de bras, autant que son ventre dansant, est fait d’ivresse et de charme. Elle ne se défait pas de son sourire ravageur, et ses jades viennent à se poser sur le miqo’te à chaque mouvements lascif et élégant. En rien vulgaire pour autant.

Elle s’emballe, de par la musique et aux sons des tamtams, tapant dans ses mains, tournant, ses pieds, une joie de vivre dansante et amusante qu’elle prend plaisir à partager de par l’histoire qu’elle conte. A ses paroles lourdes de sens tant pour elle que pour son complice.

Jouant de ses pans de robe qu’elle fait balancer d’un jeu de jambes maitrisé, ses bras mouvant et ondulant elle se laissera transportée alors qu’elle approche de cassiel’a, joueuse et radieuse. La miqo’te semble oublié ce qui l’entoure, dans l’ivresse de sa danse dédiée.

Cassiel'a la regarde en riant sur le cul un sourcil levé peinant à croire ce qu'il voit !
Amusée, elle semble avoir mêlé quelques mouvements modernes, qu’elle se plait à narguer face au miqo’te, un rire soufflé, sa chevelure tournoyant au vent à chaque tour dansant et répété qu’elle fera sur elle-même. Légère, libre et sans complexe, la miqo’te timide n’en est rien à ce moment précis, elle ne danse que pour lui. Elle fera un tour, ondulant et dansante, face aux invités présents, souriante envers chacun, passant devant eux sans cesser ses mouvements précis et charmant, jusqu’à venir face à son « ami » s’avançant, ses bras chassant l’air comme voulant repousser chaque personne se trouvant sur son passage, le tout en reste séduisant, alors qu’elle vient danser, sauter, tournoyer devant le miqo’te, riant de temps à autre, le souffle court.

Cassiel’a reste bouche bée.
La miqo’te ondule, tortille et danse sans retenue, sa chevelure rougeoyante volant, laissant le vent effleurer le visage de cassiel’a alors qu’elle s’avance, puis recule, pas chasser dansant, lever des pans de sa robe, elle s’éclate, chaque partie de son corps transmettant la musique et les sensations enivrantes de cette liberté et d’une tendresse qu’elle transmets au travers de chaque sourire pour ce dernier.

Bien décidée à le faire bouger, elle viendra en trottinant, prendre la main du miqo’te pour l’emmener avec elle dans une danse, ne lui laissant pas trop le choix, tournoyant autour, se jouant de leur communion de leur bras se mouvant tel qu’ils l’ont fait sur la plage lors de son premier court.

Kalyanni rit aux éclats ! alors que le miqo’te viendra la soulever par la taille pendant que l'assemblé applaudit aussi ! Elle rit encore l'enlaçant ravie de la réaction se faisant soulevée, une caresse dans la chevelure de son miqo'te.

- *murmure juste pour elle* je suis fière de toi Kaly ... je n'aurais jamais pensé que tu aurais osé un truc comme ça!" <la reposant au sol.>

- Pour toi je suis prête à tout...<soufflant un rire, d'un doux sourire, encore essoufflée, la tignasse un peu en pagaille> Alors professeur ? j'ai bien appris ?
- Vous allez dépasser le maitre un jour * rit *

Cassiel'a la tire pour laisser la place et se s'accaparer la miqo'te.
- <rit doucement se laissant entrainée, bien loin de s'en plaindre> j'espère que tes grands parents ont aimés aussi. <Battant des cils.>
De loin on peut voir Cassielle la doyenne regarder le couple avec un sourire satisfait !
- Vue la bouille de ta grand-mère je crois que oui <amusée, elle agite les oreilles> -Regarde la ! son sourire va lui déchirer le visage
- Et toi tu avais l'air de gober des mouches, bouche ouverte, j'ai eu du mal à me concentrer.
-Euh oui mais .... Je n’étais pas préparé moi !
- Bah c'est le but d'une surprise non ? de surprendre <ricanant> La chanson je l'ai écrite...aussi, c'était la partie plus compliquée je dirais.
- C'est réussi ! je m'attendais pas du tout à ça ! j'ai adoré le mélange.
- Tant mieux, j'ai dû payer cher pour le parchemin et les musiciens <ricane lui tirant la langue>
- Je souligne le fait que tu n'as pas voulu te confondre dans la masse mais accepter la différence, on s'en fou tu es riche * la taquine *
- <se marre doucement, hochant> exact !
Image
Cassiel’a l'embrasse faisant détourner le regard des gens autour d'eux. Il le remarquera et semble s'en amuser. Kaly dresse les oreilles et les abaisses dans un petit soupire d'aise, enfin ! rendant le baiser en douceur et en tendresse.

-Et maintenant ?
- Tu veux profiter encore de la soirée ou c'est déjà beaucoup pour toi ?
- Je suis épuisée et à la fois j’adore cet endroit, mais c'est toi qui décide je te suis quoi qu'il en soit ! Monsieur huileux sexy…<jouant des sourcils en l'observant tant lui que son corps et ses bijoux>
- ..... On peut rentrer à l'intérieur et profiter de la fête par la fenêtre.
- <hoche> si c'est plus calme je ne suis pas contre oui.
Cassiel'a prendra la miqo’te par la main et saluera les gens qu'il reconnait dont ses grands-parents qui semble plus absorbé par la fête qu'autre chose. Seule, Shendra aura un regard navré, pour elle-même surement.

-J'ai une chambre ici .... On a une vue sur la cour.

Cassiel’a l'emmène à l'étage et ouvrira une porte non loin dévoilant une chambre remplie de plantes, sur la rambarde de la fenêtre ouverte un paon semble souffler.
Image
C’est dans cette chambre orientale de luxe que le couple terminera cette soirée, tendrement, sulfureusement. La Miqo’te patientera à la fenêtre, le temps que Monsieur Cassiel’a se lave, prenant sa place ensuite avant de se retrouver. Discussion, tendresse et rire avant de s’étreindre passionnément avant de s’assoupir l’un contre l’autre aux sons de la musique qui raisonne encore dans la cour en contre bas.
Image

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 651
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] K'alyanni Hia

Message par Yunaia Takami » 12 mai 2019, 11:26

Image
En cette fin de journée, c'est une surprise inattendue avec laquelle le miqo'te rentrera chez lui. Kaly aux fourneaux. Elle fera la rencontre de Kira, l'une des exe du miqo'te dont il lui avait parlé. Malgré tout, la rouquine fut souriante et accueillante, s'adaptant à la situation, voyant cassiel'a visiblement enjoué et ravi de cette retrouvaille, elle servira le café et les tartelettes aux citrons. La discussion fut courte et courtoise, la miqo'te Kira devant repartir assez rapidement, Kaly laissera cassiel'a la raccompagner alors qu'elle retournera en cuisine pour terminer son diner surprise et oriental. Elle sera rejointe peu de temps après par son miqo'te venant l'enlacé tendrement dans son dos.
Image
Après leur étreinte, la miqo'te un peu surprise de le voir aussi câlin une fois la jeune femme partie, ils entamèrent une discussion, calmement et tendrement, Kaly cherchant à comprendre un peu le miqo'te et son attitude.
Image
- Bien, je retiens donc que tu es en bon terme avec les femmes qui t'ont abandonné et tourné le dos et qu'en plus on ne doit pas s'afficher ni notre bonheur devant elle...<soupire doucement, douce toujours, reposant le tablier.>
-On était fiancé .... On s'aimait.

- Et elle s'est tirée en faisant de toi l'homme au cœur blessé que je tente de soigner avec mon amour.
- ..... Tu es fâchée ? <d’un sourire navré>

-Mais soit, si tu es content de la revoir alors tant mieux <d'un doux bien que mince sourire> c'est mieux ça que d'en souffrir.
-Elle n'est pas méchante ....

-Non je ne suis pas fâchée, j'ai ...juste du mal à comprendre mais je ferais avec, je m'attendrais à ce que tes exe défilent ici donc, les mêmes qui t'ont blessé.
-Elles ne l'on pas fait avec plaisir Kaly.

- Non c'est vrai, c'est très sympa de largué son fiancé ...<roulant des yeux.> tu as bien dit que toute t’avait laissée sauf une que tu as quitté non ?
-Parfois la vie décide pour nous.

-Hm...j'ai confiance en toi et ton jugement dans ce cas, si c'est ce que tu penses, puisque j'ignore votre passé, je ferais avec ce que tu me diras et décidera.
- Quoi qu'il en soit même si elle m'avait fait mal avec plaisir et sadisme. Je les ai aimés. Et je ne leurs ferais jamais quelques choses qui puisse les gêner.

- Oui, mais...je crois qu'à un moment il faut tourner la page et les avoir sous le nez c'est jamais une bonne chose, si je pense comme toi, dans ce cas j'appelle Ohé'ky demain pour garder une amitié. <haussant une épaule> Et le fait que ça blesse potentiellement ta futur femme et mère de ton enfant, ça ne passe pas avant leur gêne ?

-Rien ne t'empêche d'être amie avec Ohék'y, je trouverais ça normal. On peut pas effacer des souvenirs commun aussi heureux.

- <soupire d'un doux sourire> tu sais Cassiel’a pas mal de nana te ferais une crise <soufflant un rire roulant des yeux> Moi je l'ai accueilli, servi à manger, discuter avec le sourire et j'étais sincère malgré tout. Mais...si devant tes exe, chez toi, chez nous un jour, et devant mes enfants, je n'ai pas le droit d'avoir un baisé, une tendresse ou une attention, parce que tu ne veux pas les "gênée" alors que c'est elle qui n'ont pas su, ou pas voulu te garder, je trouve ça injuste et je ne serais pas heureuse de devoir me retenir pour ces femmes. Je suis d'accord, on ne peut pas les effacer, et ce n'est pas ce qui faut faire, mais aller de l'avant et assumer sa nouvelle vie qu'on a choisi, ça c'est normal à mon sens. <d’un tendre sourire>

- Je comprends ...Mais ... je viens de la revoir après des années d'absence ...excuse-moi de ne pas calculer ma réaction, je ferais plus attention la prochaine fois.

- <hoche doucement souriant tendrement> d'accord chéri...je comprends alors si c'est parce que tu es chamboulé, ce n’est pas la même chose.

- Au moins tu as mon point de vue et mon ressenti, tu en feras ce qui te plaira. <souriant en douceur, retournant au repas.>

-Enfin oui et non c'est juste que je ... ça m'a paru naturel c'est tout désolé si cela t'a vexée. Bon euh Yuki ....
- <soupire doucement, hochant> Elle voudra manger avec nous tu penses ?
-Je n’en sais rien du tout ...elle ne me répond pas. Je vais voir si elle est dehors.
-J’ai fait une recette orientale comme tu les aimes, la soirée chez tes grands-parents m'a inspiré <ricane>

Cassiel’a sortant, la miqo’te suivra avec une pomme, peu de temps après, ne le trouvant pas, elle restera devant le jardin, accoudée en observant les piscines et le quartier. Rejointe par cassiel’a peu de temps après également, ils croiseront Sarnadan qui viendra discuter avec le miqo’te uniquement. Kaly ne pu s’empêcher à son départ de lâcher un pique « Ouais bonne soirée à vous aussi ! » ce à quoi le miqo’te aura été surpris lui demandant si elle avait ces règles.
Image
Kalyi rentre et descend dans la chambre à coucher, se changeant rapidement, enfilant son maillot avant de fourguer ses autres affaires dans son sac.

- Tu vas de détendre ?
- Oui je vais aller nager un peu et j'irais à la bibliothèque pour la soirée, les plats sont prêts pour toi et Yuki si elle veut manger. <d'un doux bien que mince sourire, fermant son sac.>

- Tu dors là ce soir ?
- Tu as envie que je revienne plus tard ?
- Oui, je ne veux pas te laisser maussade comme ça
- Alors je dors là...<sortira son serviette de bain du sac, le déposant ensuite.>
- Merci pour le repas ça sent super bon et ça a l'air de l'être tout autant, tu as super bien travaillé.
- <souffle un rire> pardon mais ton ami en armure me sort par les trous de nez, et que tu ne réagisses pas quand on ignore ta femme ce n'est pas plaisant. <douce toujours> mais je vais m'y faire, tu as ta façon d'être et de faire je le sais bien, je t'impose rien. Travailler ?
-Bah le repas tout ça. C'est super cool.

- Hm...j'avais envie de te faire plaisir puisque tu pars bientôt, ça ne te feras pas de mal, t'auras des rations militaire dégueulasse sous peu <souriant en coin>

- Désolé ... je pensais que tu te moquais de ce genre de chose. Merci.
- De quoi ?
- Je sais que tu n'aimes pas Sarna, du coup je pensais que tu t'en fichais qu'il te salue ou pas.

- Il ne m'aime pas non plus, et je demande pas à ce que ce soit le cas, mais moi au moins je dis bonjour, au revoir, question de politesse basique, parce que c'est ton ami, sinon je le regarderais même pas. <sourit doucement navrée> Non...je m'en ficherais si c'était un inconnu ou quelqu'un qui ne compte pas pour toi.

- La prochaine fois il te saluera.
- <hoche d'un tendre sourire, surprise, sceptique, intriguée ?> Très bien...on verra <rit doucement> tu peux m'embrasser maintenant qu'il n'y a pas d'exe dans le coin, avant que je file.
- ………………..
Cassiel'a l'embrasse tout à fait normalement sans y mettre plus d'effort que d'habitude.
- Aller va.
- A ce soir...

La miqo'te ira à la piscine, profitant un peu de nager, de se détendre, néanmoins songeuse. Elle ira au petit bar pour se faire servir un cocktail avant de s'installer au soleil, profitant de la fin de journée avant de retourner à ses occupations et de rejoindre son miqo'te tardivement.
Image

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 651
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] K'alyanni Hia

Message par Yunaia Takami » 17 mai 2019, 00:16

Image
- TOC TOC TOC " Kaly tu es là ? "
- Entre, oui je suis là <riant> Muse sursaute, les lunettes s'envolent, mais iel les rattrape tant bien que mal.
Cassiel'a entre donc en refermant la porte derrière lui

- Hannn comment tu fais pour me trouver même quand je change mon programme ?!! <ricane agitant les oreilles en le dévorant des yeux tendrement, une pomme à la main sautillant presque sur place, gamine powa.>
- Yo toi !

Muse est en serviette de bain, les cheveux encore mouillés, et les lunettes rattrapées de justesse d'une main. Iel sourit au miqo'te.
- Bon jour Ardent Cassiel'a. Cassiel'a porte un sac à dos léger en cuir sur une épaule.
- <sourit en coin amusée et avise cassiel'a au "ardent" l'air de dire "non pose pas la question", amusée>
- J'ai étais à la biblio et au tapas .... avant, oh Ardent aujourd'hui ?
- <ricane> ouais il fait chaud dehors !
- Comment vous allez ?
- Je suis rentrée me changée, enfin j'allais le faire pour aller bosser à la biblio après le repas mais on a papoté entre poto. <amusée>

Cassiel'a embrasse sa femelle au passage avant d'aller poser son sac sur le dos d'une chaise.
- ça va...<cille au baiser et élargit un sourire, agréablement surprise.> euh...c'est quoi ce sac ?
Image
-J'étais chez les deux vipères ce matin. Ce sont des documents divers administratif chiants à mourir. Musaraigne je voulais vous voir d'ailleurs ! vous tombez bien !

- …<hoche souriante et tique, intrigué> tu...je dois m'en aller c'est privé chéri ?

Cassiel'a commence à chercher des trucs pour faire un café à la Cassie.
- Hm... en général, je me rattrape comme je peux, mais tomber mal, ça arrive... ♪
- Oh non, mon départ au front est annulé ...tu peux sauter de joie
- Quoi ?!
- Ah bonne n... ... *renifle-t-iel l'odeur du café moulu ? D'un coup iel s'écrie* JE FAIS !! Kaly se retient de sautiller en fait, un peu inquiète alors que Cassiel’a se retiens de rire en attendant Musa! apparemment c'était son plan.

[Kaly]- Aaaaah cassiel'a iel sait que ton café est dégueulasse !
- ENTENDU!
- Tu pars plus alors ?
- ..... Je viens de perdre le peu de virilité qui me restait mais ça va ... j'ai fait les démarches pour rester
- Pourquoi ? <douce et navrée, bien qu'elle semble soulagée, elle reste inquiète, allez savoir pourquoi.> De virilité...en quoi ?
Image
Cassiel’a leur expliquera alors que la coloc’ servira comme refuge pour certain combattant ou blessé, que ce sera sa contribution au lieu d’aller au front.

Ils resteront tous les trois à discuter autour d’un café avant que chacun ne retourne à ses occupations de la journée. Kalyanni néanmoins ravie que son miqo’te ne parte plus, elle ira à la bibliothèque, la mine songeuse et possiblement inquiète bien qu’attentive à son travail et au lecteur qui commencent à défiler dans l’Aléthéia dès son ouverture.

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 651
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] K'alyanni Hia

Message par Yunaia Takami » 17 mai 2019, 00:39

Image
Cassiel'a entre en frappant le sourire aux lèvres et les gouttes de pluie partout sur ses vêtements. Il tient deux grand café dans la main.
- Yo !

Kalyanni se hisse sur le pointe des pieds pour noter de temps à autre sur son document, certain tiroir ouvert, surement un inventaire. La miqo'te tiquera d'un sourire en coin, une oreille se dressant et pivotant vers la porte.

- Yo à vous aussi Monsieur cassiel'a, bonjour. <amusée et navrée> Bon jour trempé visiblement.

Cassiel'a pose les deux cafés sur le comptoir ainsi que son chapeau.
- Joli chapeau...<ricane>
- Effectivement et encore ! tu n'as pas idée de tout le chemin qu'il faut faire pour trouver un café coco avec la fermeture du tapas! Merci.
- <Souffle un rire> Mon pauvre, t'en fais pas ils vont faire vite, les travaux sont fini, il n'ont qu'à vider les cartons et aménager le matos. <amusée>
- du coup ils doivent être froid mais ... c'est tout ce que j'ai trouvé un café avec du .... Lait de coco un peu .. Pas sucré ... mais c'est déjà ça !
- Tu...tu as l'air d'aller mieux. <douce d'un sourire tendre mais interrogateur.>
- hum ? oh hier ... J'étais ... fatigué et mon corps me suppliait de dormir alors que ma tête c'était fait une virée au carnaval de costa ! l'horreur
- Hé bien tu...tu te souviens au moins d'être venu dormir chez moi à minuit en t'écroulant tu avais l'air...bizarre un peu tourneboulé. -J'ai super bien dormis ensuite merci !
- <souffle un rire> Comme ça ? sans raison ? <dressant l'oreille> il s'est passé un truc chéri ? Je t'en prie.
-J’ai accepté un mâle dans la coloc ...cela me préoccupe mais il n'y a pas de raison ... ça va surement bien se passer.
- <cille un peu et se pince les lèvres attendrie et amusée> Mais...ça te préoccupe pour quoi ? C'est un solaire ?
- Je n'ai pas trop confiance en les autres males! C’est un solaire déjà oui ! et ça bouge tout le temps, ça met le bazar , c'est feignant ! ça pue , c'est chiant
- ....
- Je fais pas confiance !
- Mais c'est quoi ces préjugés ?!! <riant finalement> oui bon la confiance je veux bien, mais il est vraiment tout ça, ou tu penses qu'il l'est ?
- J'en sais rien ! on va voir !
Image
Le sujet changeant, ils parleront d’une partie de chasse en nature rien qu’à deux, Kaly ayant envie que son miqo’te se sentent utile et puisse lui apprendre ce qu’il sait faire. Ils entameront le sujet de la coloc’ également et de C’nib. Puis…ils entreront dans un sujet plus délicat, concernant le passé de cassiel’a, un secret que seule Kaly semble connaître à présent et qui engendrera angoisse et interlocations chez la miqo’te, cette dernière toujours très franche et honnête vis-à-vis de son compagnon.

- Bon...tu veux savoir ce que tu dois faire ou c'est façon de parler ? <d'un doux sourire elle bouillonne surement intérieurement, mais Dieu sait qu'elle l'aime au point de se contenir d'exploser.>

-Tu te rend compte que tu remets en compte la moitié de ma vie là ?
Cassiel'a fronce les sourcils. Je n'aurais pas dû te le dire ....

- Je sais..<douce et navrée> mais la seconde moitié tu vas la faire avec moi, alors je prends se droit. Tu m'as demandé une famille, j'ai dit oui...mais...à présent, moi je demande un mari en bonne santé, réellement...et c'est faisable...écoute moi d'accord ? <d'un sourire caressant sa joue en douceur.>
Cassiel'a fronce le nez mais écoute.

- Le but premier c'est quoi ? c'est de voir ce que tu as dans ton corps et comment ton corps réagis et assimile cette saloperie, se renseigner si c'est dangereux pour toi, ou notre bébé à venir. Une fois que s’est fait, il faut trouver un moyen, et musaraigne pourra, de nettoyer, ou modifier ou travailler ce qu’il faut, pour calmer les douleurs, ça peut prendre des mois, des années mais on le fera ensemble. Il y a.…beaucoup de chose qui se soigne avec l'Ether chéri...avec du temps et des efforts et parfois des douleurs mais...on peut y arriver, tu pourrais vivre encore cinquante ans avec un corps vraiment saint, et ne pas rendre orphelin ton enfant dans dix ans, ou moins. <soupire> c'est pas rien...et...une veuve aussi mais...je t'aime assez pour respecter ce choix et faire avec et vivre avec ça si ça n'avait qu'une coïncidence sur moi, mais là on parle de nos enfants. Tu comprends je ...peux pas...je...suis terrifiée à l'idée d'avoir en moi, un être malade ou qui prend des risques parce que toi tu n'as pas fait ce qu'il faut, tu pourrais vivre avec ça toi ?
Image
- .... Je veux bien aller voir si cela est dangereux pour toi
- Des solutions il y en a…je sais que tu as peur de les affronter mais...t'es plus seul maintenant, et je ne vais pas m'enfuir en courant.
- Pour moi non je ne...crois pas...enfin, je sais pas si le bébé est contaminé ou autre et qu'il est dans mon ventre, oui peut être que ça pourrait l’être...<soupire> ça me parait logique aussi mais...enfin faut qu’on réponde à ses questions tu crois pas ?
- ... si cela peut te faire du tort à toi ou à un éventuel enfant alors je ferais ce qu'il faut. Mais si cela n'endommage en rien vos vies, je ne veux plus en entendre parler ...ok ?

- Tu n'aurais pas besoin d'arrêter, d'accord...le compromis me va, si…tu veux te foutre en l'air toi tout seule, c'est ton choix, ta décision, ta vie...<hoche d'un doux sourire, elle meurt intérieurement à cette idée, surement mais elle semble néanmoins sincère> alors…on fait ça pour vérifier pour moi et pour le futur bébé avant tout et on verra ce qu'il en est. <d'un petit soupire soulagée, touchée qu'il accepte.> va falloir en parler à Musaraigne, je crois que Leekh c'est pas une bonne idée c'est pas trop son domaine il me semble.

-Je verrais qui tu veux du moment qu'on me laisse tranquille ensuite

- <hoche doucement baissant les oreilles, elle posera, presque timidement la main sur la sienne, baissant les yeux docilement> d'accord...je te remercie chéri.

Cassiel'a semble aussi en colère surement dû à l'incompréhension face à la gravité de la situation ... il semble accepter a contre cœur.
Image
- Si ça peut te rassurer ....
- <soupire> Oui...c'est...c'est le cas, je...veux juste savoir si mon bébé ira bien malgré tout. <gardant le regard bas> je serais une mauvaise mère si je n'y pensais pas et ne te le demandais pas. -Je te laisse gérer tout ça alors.

- Tu...d'accord, j'en parlerais à Musaraigne si j'ai ton accord, et on verra si elle peut faire quelque chose on ce qu'elle en pense dans un premier temps oui. <d'un tendre bien que mince sourire, ne s'osant pas à rehausser les yeux sur lui.> Je t'aime...quoi qu'il arrive...ça changera pas et je ne partirais pas cassiel'a.
-Je vais dormir à la coloc ce soir après le diner je veux surveiller ce mâle, on se voit demain pour le rendez-vous ? Enfin je viens manger ce soir.
- Tu veux que je vienne pour le dresser ou l'analyser un peu ? <ricane> je commences à être douée avec les gens, sans le montrer. J’apporte à bouffer pour tout le monde à la coloc' si tu veux. -Non laisse-moi gérer.
- D'accord !
-Déjà que j'ai plus d'autorité j'aimerais garder ma crédibilité.
Image
Cassiel'a envoi un sourire complice qui doit faire du bien après la conversation précédente.
-Prend soin de toi kou ... merci.
Cassiel'a lui envoie un baiser d'un clin d'œil avant de sortir ?
- ça marche ! à ce soir chaton...<taquinant avec le nom à la con>
-Chaton ….

Avatar de l’utilisateur
Yunaia Takami
Messages : 651
Inscription : 18 mai 2017, 16:36

Re: [Chronique] K'alyanni Hia

Message par Yunaia Takami » 17 mai 2019, 09:37

Image
- Ah bah là faut croire qu'ils ont vu en premier qu'il avait une géante de 2 Yalms et 30 Ilms de haut en serveuse.

- Je veux bien une limonade à la pêche, le temps de finir ma glace, j'attends mon compagnon et une miqo'te pour un rendez-vous, on pourra monter au restaurant pour s'installer et discuter tranquillement vous pensez ?

- Bien sûr, je vous servirai si vous prendrez quelque chose en haut et une limonade à la pêche !

- Super merci ! <agitant les oreilles, elle racle le fond de son bol de glace non sans gourmandise.>
- Wahou


Ghiala vient donc a préparer un jus de pêche avant d'y rajouter la limonade ainsi que les grosses bubulles.
- sympa !
- <ricane> Bonjour Monsieur Cassiel'a...<amusée de la réaction>
-Quel magnifique porte manteau !
- Bonjour monsieur et bienvenu au Nouveau Tapas Ta Glace. **Se tournant en servant la p'tite.**
- ...
-Yo ! Cassiel'a vient embrasser sa femelle qu’il n'a pas vu de la journée.
- Merci Ghiala...<récupérant sa limonade, elle glisse les gils avec bonus pour payer le tout, glace y compris rendant le baiser, amusée et les oreilles frétillantes.>
Image
- Je peux vous demander un café coco tiède ?
- Bien sûr.
- merci ! Comment tu vas aujourd'hui ?
- Bien ! et toi ? <d'un tendre sourire le dévorant des yeux en mode groupie toujours>

Cassiel'a regarde ca superbe montre yokaiwatch hors de prix qui va super bien avec sa chemise griffé LaColoc.
- Euuuh attend le café il est...**Se penche sur la gauche.** Ah non le Chauffe-Mog est là donc oui c'est là. **Elle prépare donc le café coco tiède. **

- Je suis en avance
- Moi j'ai mangé ici et j'en étais au dessert que je viens de terminer.
- Je vois ça !
-J'adore l'akpalu buveur !
- Ghiala nous servira avec la Demoiselle qui va arriver, j'ai mangé en haut, il y a un charmant salon, on pourra s'y installer pour discuter…Chéri...Il y était déjà dans l'ancien tapas sur le comptoir tu sais...<pouffe de rire.>
Image
Une fois Lyial arrivée, après présentation des présents et du lieu, le trio montera à l'étage pour s'installer dans le petit salon et discuter.

- J'ai fait mon boulot, à vous de jouer Monsieur cassiel'a...<amusée>

- ah ! Moi qui pensait jouer le méchant silencieux un peu plus longtemps. Bien comme Mlle Hia vous l'a dit

- <souffle un rire et roule des yeux> hahein...tu peux, mais tu es le mieux à même de parler de ton projet ou de lui poser des questions sur le professeur ou leur projet à eux je pense.

- Je suis Cassiel'a . J'ai monté La coloc. Il s'agit d'une maison et non d'une compagnie libre je tiens à le préciser, donc une maison ou plusieurs personnes résident. Le but étant de pouvoir accueillir ceux qui n'ont pas d'autres endroit mais avec certaines règles. Nous n'avons pas de loyer et je ne gagne pas de gils avec ce projet. Le but est que les divers résidents s'entraident et ainsi créer un endroit où ils puissent se réintégrer.
Image
-Certains viennent temporairement d'autre sont resté jusqu’à aujourd’hui. Voilà pourquoi, quand Mlle Hia a attendu parler du projet du professeur. Je me suis dit que l'on pourrait s’entraider. Mais je connais peu de chose sur votre coté.

- De mon côté, comme dit plus bas, je suis la représentante du professeur. Je vous avoue ne jamais l'avoir vu. J'ai juste un jour reçu une grosse aide financière pour me... sortir d'une situation difficile on va dire.

L’entretien se termina en bonne voie pour une prochaine rencontre à la coloc’ avec Cassiel’a. La jeune femme se laissa offrir une glace par Kaly après le départ du miqo’te puis chacun retourna a ses occupations journalières.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité