Auvrant Phiejenain

Répondre
Auvrant Phiejenain
Messages : 1
Inscription : 14 avr. 2019, 02:32

Auvrant Phiejenain

Message par Auvrant Phiejenain » 14 avr. 2019, 02:56

Nom : Phiejenain
Prénom : Auvrant
Age : On se dit la vingtaine ? Un peu plus ?
Race : Elezen crépusculaire

Description physique

Peut-on deviner le caractère d’une personne à partir de son apparence ? Le bon sens et un début de réflexion tend à nous dire que non… Jusqu’à ce que l’on rencontre un certain Auvrant Phiejenain. Le jeune semble tenir en effet de la caricature grossière de l’elezen prétentieux.
Fin, long, quoi que peut-être un peu plus petit que la moyenne de sa race, il semble avoir élevé le maintien nobliau à l’état de devoir. Chacun de ses mouvements paraît calculé pour laisser une impression de prestige, qui résulte bien évidemment sur un gloubiboulga gestuel assez ridicule. Chacun de ses pas semble avoir la mise en scène de tout un acte de théâtre. Un bien bon poseur, si vous voulez mon avis.
Pourtant, à y regarder de plus près, on pourrait se laisser tromper par un début de charme, des proportions assez agréables pour un elezen, une peau gris perle qui semble avoir connu les meilleurs produits d’entretien du continent et un visage ayant un petit quelque chose de notable. Peut-être ses jolis yeux bleus ? Peut-être ce bouc taillé au millimètre ? Plus probablement, cet air de benêt qui pense avoir inventé l’eau chaude dans un hammam.

Parlons un peu de son « appareillage esthétique » comme il aime l’appeler, c’est à dire tout ce qui vient s’ajouter à ce corps manquant cruellement de tonus. Une chose est évidente : Le muscle fuit Auvrant comme l’arachnophobe fuit l’arachnologie, ce n’est pas qu’il soit totalement filiforme, mais plus que les os, les veines, le gras et la peau semblent se mouvoir sans l’apport, pourtant en général utile, d’une masse musculaire viable.
En est-il fier ? Non. L’assume t-il ? Non plus. Ce qui nous amène à la première partie de son équipement, ses vêtements. Il semble suivre une logique assez simple : S’il n y a rien à voir, autant donner beaucoup à montrer. Dentelles, couleurs éclatantes, diverses, mélanges parfois malheureux, rien ne semble trop cher ou trop ridicule pour lui permettre de mettre en valeur… Absolument toute autre chose que ce qu’il ne veut pas mettre en valeur. Le résultat est ambivalent, parfois, il peut paraître élégant ou excentrique, mais en général, il sera un ridicule arlequin convaincu d’être à l’avant-garde du bon goût. Plus exactement, un déserteur de l’avant-garde.
Reconnaissons-lui une chose : Il sent bon. Vraiment bon. Et des odeurs assez variées d’un jour à l’autre. Du moins, selon ses critères. Les amateurs d’odeurs un peu naturelles ou peu à l’aise avec la saturation d’une pièce par un parfum trop fort et trop généreusement répandu ne partageront pas ce point de vue.. Disons que cela rejoint un peu son kit de précieuse personne.
Enfin, quelle tignasse noire de jais ! A t-on déjà vu cheveux aussi bien traités ? Alors, oui. Souvent. Mais on peut peut-être lui attribuer un prix de consolation au concours de la plus jolie chevelure d’Eorzea. Ils semblent peignés avec soin et généralement organisés dans une longue tresse lui arrivant au bas du dos. On remarquera qu’il est passé maître dans l’art de les remettre en place d’un revers de la main après le moindre effort. Classe ? Bof.

Concluons, Auvrant aurait quelques qualités pour rentrer dans cette case de disons vulgairement, « beau gosse efféminé ». Bien entretenu, à l’aise dans sa mise en scène, il aurait pu avoir un certain succès. Peut-être ? Éventuellement. Mais dans les faits, ses tics, habitudes et sa constante mise en scène brisent toute possibilité de réel charisme durable. Et puis mince, cet air d’éternel bizuté.

Caractère visible

Peut-être l’avez-vous compris à présent : Ce cher Auvrant Phiejenain est quelque peu insupportable. Il n’a pas l’air méchant ! On ne l’imaginerait pas voler le sac à main de Mamie Suzane ou insulter gratuitement le passant. Mais voilà. Son premier et principal péché plus qu’évident : L’elezen est fier. De quoi ? On ne le sait pas réellement, il ne semble pas avoir montré signe de qualités ou compétences suffisantes pour nourrir une telle fierté. Non, Auvrant semble assez simplement fier de son existence.
Cette prétention excessive se traduit par un comportement parfois un peu méprisant envers tout et n’importe quoi et probablement par toute la mise en scène qui l’entoure. Il n’est pas tout à fait clair si ce comportement est le fruit d’un égo réellement surdimensionné ou une incompétence sociale criante. Je ne vais pas tout vous dire non-plus, hey.
L’observateur modérément talentueux pourra remarquer assez facilement que ce masque peut facilement rompre au premier imprévu. Le moindre danger ? Une personne un peu trop impressionnante ? Quelques disputes ? Le voilà qui se met à transpirer abondamment, cherchant à conserver la face par un sourire crispé et à cacher un accent gridanien incroyablement prononcé. Notre homme n’est point le courage, il semblerait.

N’en terminons pas sur une note trop négative. Ne pouvons-nous pas trouver quelques qualités chez le crépusculaire ? Subjectif mais reconnaissons lui une certaine extraversion étonnante pour les gens de sa culture, et que la « noblesse d’âme » qu’il s’invente l’amène à pouvoir être de bonne compagnie une fois le choc passé. Il apparaît évident qu’il aime s’entendre parler, et ne semble pas particulièrement possessif quant au temps de parole et donne parfois l’impression de prendre un réel plaisir à écouter curieusement son interlocuteur, pour peu qu’il ne remette pas en question ses « fantastiques » qualités.
Le curieux ayant accepté de papoter avec lui, et qui ne lui aura pas renversé une table dessus, lui reconnaître peut-être un début de culture générale, sans pour autant parler d’érudition, ne nous enflammons pas trop.

Compétences

Il serait plus juste de parler d’une forme d’incompétence généralisée avec quelques exceptions. Une fois que l’on a dépassé le kit de départ de tout être ayant eu une éducation un peu poussée, que peut-on trouver d’exceptionnel ? D’intéressant ? Peut-être quelques compétences sociales et un bagou assez impressionnant et semblant lui venir de façon assez organique.

D’accord, chouette. Il sait causer. Mais dans un monde où les gens se promènent avec des épées et sont capable de faire cramer le vilain à distance, qu’apporte t-il ? Malheureusement… Rien. Aucune grande qualité humaine à l’horizon, ou artisanales. Et ne parlons pas de formations martiales ! Un chiot le balayerait d’un revers de la patte. Bon, peut-être pas. Mais vous avez l’idée.
Peut-être est-ce pour cela que le jeune homme s’est tourné vers cette nouvelle magie bleue. Une personne n’étant dotée d’aucun talent ou savoir particulier serait capable d’utiliser de la MAGIE ? Cela semble être son objectif tout du moins.
Mais nous en sommes loin, très loin. Infichu de matérialiser la moindre gouttelette de flotte, cette expérience bleue ne semble pas des plus concluantes pour le moment. Dommage pour lui.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité