Gozen No Hisato

Répondre
Seryjin
Messages : 10
Inscription : 23 janv. 2019, 17:18

Gozen No Hisato

Message par Seryjin » 05 oct. 2019, 22:57

Image
Image
Âge : 42
Compétence : Maître Du Sabre / Sabreur
Ethnie : Hyur
Origine : Montagne du Givre D'Argent [Destination Hors Carte]
Statu : Maître du Sabre du temple céleste, 4ème lame de l'éveil
Allégeance : Neutre
Résidence : Inconnue

Aime : La poésie , Les personnes énergique , Les Loyaux
Déteste : La Violence Inutile , La Discrimination , Le mépris, L'Isolation

Point Fort : Détermination à tout épreuve , Maniement du Sabre , Loyauté sans Faille , Caractère Adaptatif
Point Faible : Dur à cerner ou perceptible , Parfois trop rude envers ses disciples

Détail : Porte un bandeau à l'oeil et possède toujours une brindille de blé ou un cure-dent en bouche.
Image
Image

Sur l'éclat brillant de la lame ou reflète la lune, c'est une douce symphonie que d'entendre le son qui souffle le vent et brise les brindilles, d'un jeune bourgeon qui raisonna dans la cime glaciale de ces monts d'argent vêtue de leurs beaux manteaux blanc.. la posé à mène le sol dans une fine couche de tissu, reposa un jeune petit garçon.

C'est une femme à la beauté aussi resplendissante qu'un Kiku fleurit, ses pétales venant couvrir le centre de ce doux petit le gardant près d'elle et au prochaine floraison, l'éveil au coeur de ce temple majestueux, commence son entraînement.

Un jeune homme ayant apprit l'ignorance d'une quelconque diplomatie nocive, ce dressant fièrement le dos droit, le regard perçant après tant d'année dans ces montagnes qui on bercé son enfance certes humble, mais remplit d'un amour que l'on ne trouve nul par ailleurs.

Il prit alors son sabre après des années passé au plus proche du soleil-levant, admirant une dernière fois cet éclat rosé de l'aube, un dernier regard et dernière senteur, avant de commencer sa longue marche vers ce monde inconnu qui lui tend les bras.. Un esprit calme, droit, loyal et aussi acéré que sa lame, cette fine brindille en bouche, c'est ainsi que son histoire.. commence..



Image
Image
Hisato, jeune enfant adoptif de Sayumi Izako, son mentor et sa mère qui lui a apprit à maîtriser l'art du sabre, il a commencé son entraînement très jeune, les premières séances n'était que pour tenir et sentir le poids d'un sabre.. Sayumi Izako était une femme aimante avec un grand coeur néanmoins rude dans tout ses apprentissages au sabre, comme elle le disait souvent " Un Sabre n'est pas un outil, il est comme toi et moi, un être vivant qui mérite d'être prit par des mains qui l'honore, alors ne faiblit jamais ou il te dévorera jusqu'à ton dernier souffle " et de ses sages paroles et conseils, Hisato commença son premier entraînement après avoir acquit son Shinseina Ha ou traduit par Lame Sacrée , c'est ainsi qu'une fois lié avec un des esprits des anciens guerriers d'entant, il commença officiellement à suivre la voie de la Lame Spectral.





Image
L'art de l'adaptation l'art de pouvoir porter un masque ou de s'adapter à n'importe quel individu, Hisato est devenu maître dans cet art, l'art de pouvoir s'adapter à n'importe quel personne peu importe si celui-ci est d'un milieu riche ou pauvre, lorsqu'un inconnu s’immisce dans un groupe et que personne ne l'a jamais vu, il est naturellement insoupçonnable, c'est la bonne écoute, le bon ami, l'homme avec qui nous allons boire, avec qui nous évacuons le temps et à qui nous confions parfois nos secrets et c'est d'un art inné ou Hisato excel. Il a l'âme d'un coeur noble qui sait guider son prochain sur une voie claire, néanmoins, même si cet homme garde sa lame rangé dans son fourreau, nul ne le sous estime car même si le sol est pavé de blanc sous ses pieds, un écart trop grand et c'est un tranchant écarlate qui viendra s'abattre sur ses ennemis.

Sa mentor à toujours sue aiguiser la moindre perception à son regard, d'un naturel à le former à poser les bonnes questions, à toujours être curieux, à savoir tendre la main sans même attendre en retour le moindre remerciement, jusqu'à l'art du repos et de profiter des vents à paresser sous un arbre ou le sérieux et la rigueur d'un entraînement, la chaleur d'un lendemain ou le confort d'un foyer, c'est toutes ces choses qui font que Hisato ai ce qu'il ai.. Néanmoins sa mère lui a également apprit que l'être humain peut parfois être cruel et manipulateur et dans la prévention et l'amour qu'elle lui portait, qu'elle lui a apprit à également être impitoyable et indomptable.. Si Hisato était un animal il serait sans aucun doute tel Yatagarasu le corbeau à trois pattes, le ciel, la terre et la vie, prêt à guider les plus grands sur leurs chemins et veiller à leurs protections, les menant à une victoire certaine au moment ou sa main se posera sur son Tsuka.


Image

Seryjin
Messages : 10
Inscription : 23 janv. 2019, 17:18

Une Lame Une Vie

Message par Seryjin » 07 oct. 2019, 16:52

Image
" Vent d'automne
Où que j'aille
Jusqu'où aller "
L'histoire commence à la décente de cette montagne, au coeur des monts nuageux qui entoure l'orient, la marche débute dans un climat d'automne durant les débuts des chutes de fleurs. L'allée rose des cerisiers qui doucement son porté au vent de leurs branches nu, descend doucement jusqu'en bas des grands escalier de pierre qui porte jusqu'au village. Le froid dominant toute la région les habitants préparer l'hiver tendis que les enfants profiter une dernière fois de la fine verdure qui bientôt se verra couvrir d'un long manteau blanc et de fine gelée..

Leurs regards marquant le voile de l'Hakama qui suis sous la brise, le bruit du cuir tendu de sa tunique et son fin chapeau de paille, sa fidèle lame accroché à sa hanche, les passants l'observe.. Si se n'est qu'une certaine crainte ou une forme d'admiration, néanmoins le sabreur marche continuellement dans cette fine ruelle.. Un jeune garçon, sur le côté du passage, une porte, un bruit.. l'eau coulant dans la rue bien que miséreux de cette endroit, les mains plongé dans l'eau à laver ses guenille, maigre, une faim pesante, un regard vide.

Il s'accroupit face au garçon remontant son chapeau de paille, il l'observe un moment et c'est alors qu'il passe sa main sur sa ceinture, venant ouvrir un petit sac et sortir un morceau de pain..
>Le Garçon l'observe alors

" Prend n'aie pas peur "

Le garçon regarde alors le morceau de pain avant de le prendre d'un coup, reculant pour venir en manger une partis.. Il observe alors l'homme qui ne bouge pas, gardant sa distance, l'enfant tape sur une planche en bois.. une fille, très jeune, sans doute sa petite soeur, décalant la planche de bois d'une petite caisse de fortune, venant tendre la main..

Impossible de voir son visage en entier, juste un regard, oui, un seul.. d'un seul oeil. L'homme abaisse un peu plus la tranche de son chapeau de paille, d'une voix calme, il dit :

" Qui vous a fais ça ?"

Le garçon ce tourne alors, fixant l'homme, il ne dit rien, trop peur pour parler sans doute ? Impossible de dénoncer la main qui nous frappe de peur que tout ceci recommence encore et encore.. il marque un temps, puis deux, avant de se redresser. Les enfants venant à rentrer dans leurs caisse et à la fermer à nouveau, regardant l'homme s'éloigner de leur petit trou de souris.

Est-ce donc à ça que ressemble la vie hors d'un temple ? Cette homme en avais entendu des échos de ces fameux village miséreux, l'orient tel qu'on connaît durant le chaos et les sièges.. Il avance devant la grande porte, un cri retentit alors, un regard tourné vers la dite direction, doucement emboîtant le pas d'une façon calme.

Deux hommes en armure noir, portant cette marque en forme de double losange, comme le marteau qui abat la sentence, le premier venant empoigner les cheveux d'une femme qui tend ses bras vers son fils, fils qui lui subit les coups du second, il s'écrie :

" ça t'apprendra à voler misérable ! Je t'ai vu prendre ce pain, je vais t'apprendre le respect "

La mère criant de le laisser, ne pouvant crier son injustice, faible face à l'adversité, les larmes cristalline au visage.. c'est donc ça la cruauté ? La tristesse ? L'impuissance..

L'homme au chapeau de paille passant sa main sur son Saya, le pouce venant frotter son Fuchi amorçant la détente du Tsuba de son Saya, dans un fin claquement qui leurs sera audible, venant figer le temps totalement, tournant alors leurs regards vers l'homme, le premier le pointant du doigt.. trop tard, le coup est déjà partis de façon fulgurante, le bras de celui-ci venant à tomber au sol dans un nuage écarlate, on n'entendit que le bruit du tonnerre jaillir de sa lame brillant de mille feu..

Il se retrouve alors au plus proche du second, la moitié de sa lame encore dans son Saya, l'autres partis collé sous la gorge du dernier soldat et d'une voix qui ne laisse pas le choix.. :

" Ramasse ton ami et ne revenez plus jamais "

Le soldat tremble de ton son corps, troublé.. troublé par le fait que l'homme au chapeau ne lui accorde pas un regard, il fixe droit devant lui, venant à sentir sa lame sous son coup, il le sait.. il sait très bien que si celui-ci viens à le regarder, sa tête roulera sur le sol.. Il déglutit et s'écarte, venant ramasser son camarade gisant sur le sol..

Il le sait très bien, ces hommes vont revenir de nouveau.. pourquoi ne pas avoir fermer les yeux, peut-être cette situation va s'aggraver à la suite de son geste ? Oui, cette homme y pense, à chaque fois qu'il dégaine son sabre, néanmoins.. il sait très bien que c'était la bonne solution, car détourner le regard c'est se détourner de qui nous sommes..

> La femme ce redresse pour allez prendre son fils dans ses bras, elle tourne son regard d'un oeil criant ses remerciement

" Merci mille fois.. comment puis-je vous remerciez.. je n'ai pas grand chose mais je trouverais un moyen.. "

L'homme viens alors à tourner le regard, voyant un des derniers épis de blé qui rester dans le village, venant le couper et le mettre entre ses lèvres, il redresse alors le regard avec un sourire calme :

" Je ne fais pas ça pour avoir une récompense, vivaient, simplement. "

Il reprend alors son chemin vers la sortis, son premier pas en extérieur venant enfin à fouler, le vrai monde oriental.

Fin du Prologue

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité